Identifié par

Vivre en ville

Stratégie nationale de mobilité durable : des places et des avantages pour l’autopartage

Le 10 février dernier,  le Ministre des transports, M. Sylvain Gaudreault, présentait la Stratégie Nationale de Mobilité Durable. Pour la première fois, une stratégie nationale intègre les demandes que Communauto a faites au gouvernement du Québec depuis plusieurs années et lors de la consultation publique qui l’a précédé (voir le mémoire présenté par Communauto).

En voici quelques extraits :

« Le covoiturage et l’autopartage sont des options intéressantes et peu coûteuses pour compléter les efforts consentis en faveur du transport collectif. Le covoiturage et l’autopartage peuvent être développés en même temps que le transport en commun. Ils revêtent un intérêt particulier dans les secteurs non desservis par le transport en commun… 

[…]

une directive gouvernementale obligera les établissements des secteurs public et parapublic à réserver des places pour les voitures en autopartage. 

Les municipalités seront encouragées à prendre des mesures similaires. »

Transport et aménagement
Du côté des bonnes nouvelles, la planification commune de l’aménagement et des transports, tout comme l’optique de transférer des sommes excédentaires du PQI routier vers le maintien des actifs en transports collectifs, répondent aux demandes de longue date de TRANSIT.

« Nous restons sur notre appétit quant à savoir comment sera financé le développement de l’offre de service. Heureusement, le ministre s’est donné un échéancier serré qui apportera du financement dès 2015 », a renchéri Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville.

Si vous voulez mieux comprendre la portée de cette Stratégie dans son ensemble,  nous vous suggèrons de lire le réaction de Vivre en Ville et Transit / Équiterre.

Bonne lecture !

 

Votre collectivité est-elle viable ?

En décembre dernier, l’organisme Vivre en Ville lançait un nouveau site web destiné à rassembler dans un même lieu des références, des photos et des études de cas pour mieux comprendre, planifier et construire nos milieux de vie.

Qu’il s’agisse de verdissement, de densité, de compacité, de transport actif ou de protection du territoire agricole, collectivitésviables.org est une source d’information en constante évolution, traitant des collectivités à l’échelle de l’agglomération, du quartier, de la rue, et du bâtiment.

Directement issues des missions de recherche de Vivre en Ville, en Amérique du Nord, ou en ailleurs dans le monde, les études de cas présenteront des exemples d’aménagements ou de projets contribuant à la création de collectivités viables. En complément des articles sur les principes des collectivités viables, elles seront l’occasion de montrer leur mise en application sur le terrain. Elles reviendront sur les facteurs de réussite et les forces de ces milieux de vie, tout en soulignant leur potentiel d’amélioration.

Découvrez cette nouvelle source d’information et n’hésitez à la partager avec vos décideurs, élus, conseillers de ville et amis.

Bonne lecture !

 

18 septembre : colloque intermodalité et autopartage à Québec

En Europe et en Amérique du Nord, de nombreuses collectivités, de concert avec les acteurs locaux du transport en commun, actif et partagé, veillent à améliorer l’intermodalité pour faciliter la mobilité des citoyens par des modes de transport durables.

Afin de réfléchir aux choix à faire en termes d’aménagement urbain et de mobilité pour intégrer davantage l’autopartage dans la ville, Vivre en Ville invite les élus et les autres décideurs, ainsi que les professionnels du transport et les citoyens à participer en grand nombre à un colloque qui se déroulera à Québec, le 18 septembre prochain.

Des conférenciers internationaux viendront y présenter des exemples concrets de l’Europe et des États-Unis, afin d’explorer les possibilités d’adaptation au Québec et de démontrer comment une approche intermodale, en intégrant efficacement l’autopartage, peut donner plus de mobilité aux citoyens tout en améliorant les espaces publics et la qualité de vie des agglomérations urbaines.

CONSULTEZ LE PROGRAMME COMPLET (PDF)

Pour plus d’information, cliquez ici.

 

L’alternative de l’autopromotion : habiter en ville autrement !

L’offre en habitation au Québec correspond trop souvent aux volontés des promoteurs, et pas spécifiquement aux besoins des futurs résidents. À la recherche d’une voie mitoyenne entre les tours à condos et l’habitat pavillonaire de très faible densité, Vivre en Ville explore les voies qui permettent aux familles de vivre là où elles le désirent, dans le type d’habitation qu’elles désirent.

L’autopromotion est une démarche immobilière permettant à un groupe de personnes, physiques ou morales, d’investir ensemble dans un projet conçu pour répondre à leurs besoins en terme d’espace et de financement, et ce sans l’intermédiaire d’un promoteur.

D’origine allemande, cette approche gagne en popularité de par ses nombreux avantages. L’autopromotion permet à des particuliers d’accéder à la propriété au prix coûtant, soit en épargnant sur les frais de marketing et la marge bénéficiaire du promoteur.

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur vivreenville.org

 

Vivre en Ville : de nouveaux outils pour les décideurs

Ce court reportage produit par Vivre en Ville traite de la question du TOD, ou Transit-Oriented Developement. Dans la grande région métropolitaine de Montréal, on met actuellement sur pied 155 quartiers basés sur les principes du TOD. Or, est-ce que cela sera suffisant pour stopper l’étalement urbain et lutter contre la dépendance à la voiture? Vivre en Ville estime que pour cela, il est nécessaire d’imaginer les quartiers TOD comme étant des véritables milieux de vie, au-delà donc du simple projet immobilier. En s’inspirant de quartiers TOD de la région de Washington (DC) et de Portland (OR), Vivre en Ville dresse ici les éléments du TOD réussi.

Pour outiller les décideurs et professionnels des municipalités du Québec, en parallèle avec ce reportage, Vivre en Ville propose deux publications sur le sujet, en vente dès le 21 février

Pour plus d’informations : vivreenville.org/retisser-la-ville

_ _

Organisation d’intérêt public, Vivre en Ville contribue, partout au Québec, au développement de collectivités viables, œuvrant tant à l’échelle du bâtiment qu’à celles de la rue, du quartier et de l’agglomération.

Par ses actions, Vivre en Ville stimule l’innovation et accompagne les décideurs, les professionnels et les citoyens dans le développement de milieux de vie de qualité, prospères et favorables au bien-être de chacun, dans la recherche de l’intérêt collectif et le respect de la capacité des écosystèmes.

Polyvalente, rigoureuse et engagée, l’équipe de Vivre en Ville déploie un éventail de compétences en urbanisme, mobilité, verdissement, design urbain, politiques publiques, efficacité énergétique, etc. Cette expertise diversifiée fait de l’organisation un acteur reconnu, tant pour ses activités de recherche, de formation et de sensibilisation que pour son implication dans le débat public et pour ses services de conseil et d’accompagnement.

Pour découvrir Vivre en Ville plus en détails, consultez leur brochure de présentation.

 

Design urbain : comment célébrer l’hiver dans l’espace public ?

Concours_ADUQ
Crédits image © ADUQ

L’Association du design urbain du Québec (ADUQ), en collaboration avec Vivre en Ville et le Bureau du design de la Ville de Montréal, lance le concours d’idées « Nordicité », cherchant à célébrer la place qu’occupe l’hiver dans notre quotidien, et stimuler la recherche d’idées novatrices parmi les membres de l’ADUQ et de Vivre en Ville.

L’hiver est une saison sous-estimée dans une partie importante de l’Amérique du Nord. Longue, froide et enneigée, elle nous pousse à adopter un mode de vie en rupture avec la réalité du reste de l’année, et pourtant, l’environnement bâti ne reflète que très peu les spécificités de ce climat. Des aménagements tels que le Montréal sous-terrain n’ont fait que fuir la réalité de cette saison au détriment de la vitalité de l’espace public, et finalement seul l’événementiel semble parvenir à l’apprivoiser. Mais qu’en est-il de l’espace public du quotidien ?

Ce concours d’idées invite à la création d’installations urbaines ou d’un design d’espace public qui devront proposer une expérience particulière et spécifique à la période hivernale. Créatives, intelligentes, originales, participatives, les interventions devront chercher à favoriser la déambulation et à dynamiser les espaces publics extérieurs du quotidien afin de favoriser leur fréquentation.

Communauto est heureuse d’inviter ses abonnés, membres de l’ADUQ ou de Vivre en Ville, à participer à ce concours original et inspirant.

Pour vous inscrire, rendez-vous au : www.aduq.ca/concours-nordicite
Pas encore membre de Vivre en Ville ? Découvrez comment le devenir au : www.vivreenville.org

Bonne chance à tous les participants !