Identifié par

véhicules électriques

Prix Novae 2014 : félicitations au Mouvement Desjardins !

Quelques 200 dirigeants et professionnels de la Responsabilité sociale ont assisté à la remise des Prix de l’Entreprise citoyenne 2014 au Centre Phi, à Montréal, jeudi le 5 juin dernier. Sur près de 100 initiatives en compétition, 9 projets ont été récompensés pour l’innovation et l’exemplarité dans la manière d’aborder leurs pratiques d’affaires tout en tenant compte des enjeux environnementaux et sociaux.

Parmi ces projets, le Mouvement Desjardins, avec qui nous sommes partenaire, à remporté le grand prix dans la catégorie Mobilité avec leur programme de transport alternatif «En mouvement autrement !». 

autrement

Ce programme incite les employés à utiliser des modes de transports durables pour leurs déplacements domicile-travail et professionnels. L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), de favoriser la santé et le bien-être des employés et de leur permettre d’économiser sur leurs frais de déplacement. Après avoir effectué un diagnostic pour connaître les lieux de résidence des employés, leur moyen de transport et les opportunités d’optimisation de leurs déplacements, le programme a été déployé en fonction des besoins identifiés.

Cela inclut notamment un abonnement corporatif à Communauto, l’ajout de véhicules électriques et de bornes de recharge, des négociations avec la Société de transport de Lévis pour améliorer le service et avec la Ville de Lévis pour améliorer le réseau de pistes cyclables, l’obtention d’un rabais de 20% pour les titres de transport des employés Desjardins, la réduction des déplacements professionnels par une augmentation de l’utilisation des télé et vidéoconférences, etc. Quelque 830 employés se sont ainsi inscrits au programme de covoiturage, 80 se sont abonnés à Communauto, 420 à Bixi.

Félicitation au Mouvement Desjardins pour leur engagement envers le transport durable, leur vision et leur innovation ! Consultez la page du programme de Desjardins et Communauto ici.

 

Libre-service sans réservation : la Ville de Montréal doit exiger l’excellence et viser un parc automobile 100 % électrique

Montréal, 26 septembre 2013 – Communauto a dévoilé aujourd’hui les premiers résultats de son projet pilote de véhicules en libre-service sans réservation 100% électrique démarré en juin dernier sur le territoire du Plateau-Mont-Royal : le projet Auto-mobile.  L’objectif de ce projet est d’évaluer les impacts et les bénéfices de ce type de service afin que la Ville puisse, par la suite,  prendre une décision reposant sur une expérience concrète quant à l’implantation d’un tel service à Montréal.

Deux conclusions principales résultent de cette première analyse. La première est qu’Auto-mobile remplace par des déplacements en auto un nombre significatif de trajets qui auraient autrement été effectués par d’autres moyens de transport (taxi 11%, transport en commun 28%, autopartage avec réservation 19%, marche 10%, ou vélo 13% …).  Néanmoins, plusieurs constats supportent l’hypothèse que ce service pourrait avoir, au net, pour résultat de contribuer à consolider les offres de transport concurrentes à la propriété individuelle de l’automobile et permettre une réduction de la motorisation des ménages. Un suivi sur une plus longue période et la collecte de données complémentaires seront nécessaires pour confirmer ce potentiel.

La seconde conclusion qui découle du projet pilote est que ce service pourrait potentiellement constituer la clé du commencement de l’électrification du parc automobile dans une ville comme Montréal.  Même si la période d’activité couverte est relativement courte, l’utilisation de véhicules électriques nous est apparue comme une avenue potentiellement viable économiquement et constituerait une manière efficace de minimiser les impacts liés aux effets de cannibalisation de ce service sur les autres modes.

Plus de détails sur les résultats préliminaires du projet sont disponibles à l’adresse www.communauto.com/auto-mobile/rapport.pdf

L’une des spécificités du projet Auto-mobile a été d’utiliser la carte OPUS pour favoriser une identification plus grande de ce service avec l’offre des transports publics. Ce volet du service nous a permis non seulement de démontrer la fiabilité de la technologie embarquée des véhicules pour lire les cartes OPUS, mais a aussi permis aux utilisateurs d’avoir recours à un outil connu et efficace pour en faciliter l’accès.

Des décisions critiques à venir

Dès le lundi 30 septembre, les conseillers municipaux de plusieurs arrondissements seront appelés à voter des changements de règlements dans le but de permettre d’étendre l’implantation de systèmes de véhicules en libre-service sans réservation à Montréal.

Malheureusement, il semble, à cette étape, que les résolutions proposées ne fassent état d’aucune condition à respecter, à l’égard des opérateurs de ces services, quant à des critères à rencontrer ou de comptes à rendre pour permettre de poursuivre l’observation des impacts de ces services sur l’équilibre des modes à Montréal.

« Dans ce dossier, la Ville de Montréal a, selon nous, le devoir de faire preuve de vision. C’est à elle d’exprimer ses attentes et de tenter d’obtenir le mieux pour Montréal.  Si la filière des voitures électriques s’avère prometteuse, pourquoi ne pas en faire une exigence pour l’obtention des vignettes de stationnement qui permettront à ces véhicules de se garer ? » de demander M. Benoît Robert président fondateur de Communauto.

Ce matin, Communauto a envoyé une lettre aux conseillers municipaux des arrondissements concernés pour les sensibiliser à l’importance de la décision qu’ils s’apprêtent à prendre (www.communauto.com/auto-mobile/lettre.pdf). Contrairement à l’autopartage « traditionnel » beaucoup d’inconnus demeurent quant aux impacts du libre-service sans réservation sur les autres modes et sur le taux de motorisation de la population.  Il importe donc que la Ville exige également des prestataires de service, en contrepartie de son appui, une transparence dans le partage des données qui permettront de mieux comprendre la place occupée par ce nouveau service et d’en optimiser la contribution.

« Si la Ville et les arrondissements permettent dès le départ que ce service soit ouvert à des véhicules à essence, il sera difficile, même pour Communauto, de poursuivre le déploiement d’une offre reposant sur les véhicules électriques. Pourquoi diminuer déjà les attentes alors même que le projet pilote semble vouloir démontrer la faisabilité de la filière électrique et alors même que ce service ne coûterait pas un sou à la Ville de Montréal et qu’il pourrait constituer une excellente vitrine pour elle à l’étranger ?!? » se demande M. Robert.

Pour plus de détails sur le fonctionnement du service Auto-mobile consultez http://www.communauto.com/auto-mobile/

 

4 citoyens : 4 témoignages en faveur de la mobilité durable

À l’heure des grands débats sur l’environnement et les changements climatiques, des citoyens de tous les horizons changent leurs habitudes de vie par choix et convictions sans attendre la fin des grandes discussions. Fortement engagés, convaincus et fiers d’être des messagers, ils communiquent à leur manière leur bonheur d’avoir choisi de se déplacer autrement, d’avoir opté pour une mobilité dite « durable ». Une mobilité axée sur l’humain et son environnement au bénéfice de son bien-être et de sa santé.

Hugo nous parle de vélo, Danielle de transport en commun, Marie-Hélène de voiture électrique et Jean, d’autopartage. Espérons que cette mobilisation citoyenne soit contagieuse et se propage partout au Québec !

Bon visionnement !

Mobilité durable : un nouveau livre est sorti !

Livres_Mobilite
Crédits photo © Communauto

Qui n’a pas déjà entendu parler de mobilité durable ? Mais qu’est-ce que c’est la mobilité durable ? Et surtout, comment faire pour réaliser des projets efficaces de mobilité durable ? La récipiendaire de la première bourse Laure Waridel, Julie Guicheteau ainsi que Louise Millette, directrice du Département des génies civils, géologique et des mines de l’École Polytechnique de Montréal ont récemment sorti un livre « Projets efficaces pour une mobilité durable » afin de répondre à cette question.

Résumé

livreMoyen de transport pratique et confortable, l’automobile est omniprésente dans notre quotidien au point d’en affecter notre mode de vie. Or, ce choix n’est pas sans conséquences individuelles et collectives, surtout dans le contexte de l’accroissement constant du nombre de véhicules sur nos routes.

Appuyé sur une solide documentation, cet ouvrage dresse d’abord la liste des incidences de la surutilisation de l’automobile et explique pourquoi il est impératif de repenser nos façons de nous déplacer. Il définit ensuite la mobilité durable et précise la manière dont on peut l’appliquer concrètement. La deuxième partie du livre vise à outiller les personnes qui désirent contribuer à la mise en oeuvre de la mobilité durable en présentant et en expliquant les facteurs qui concourent à la réussite des projets qui la prennent pour objectif.

Ce livre s’adresse à tous ceux qui veulent en savoir plus sur les problèmes liés à la surutilisation de l’automobile et sur leurs solutions, qu’ils soient étudiants, chercheurs, promoteurs de projets en transport, intervenants au service d’une institution publique ou simples citoyens engagés.

_ _

D’autres livres sont aussi disponibles sur le sujet de la mobilité durable, voici deux suggestions :

Les transports, la planète et le citoyen
Ludovic Bu, Marc Fontanès, Olivier Razemon

The Straphanger (en anglais seulement)
Taras Grescoe

Bonne lecture !

 

Quelles sont les 3 meilleures raisons d’utiliser une voiture électrique en autopartage ?

Image_VE_autopartage
Crédits image @ Communauto

La voiture électrique est définitivement au cœur des sujets de discussions dans le domaine automobile et environnemental. Tout le monde en fait la promotion à différents égards. La preuve, Communauto est parmi les pionniers québécois en offrant depuis l’été 2011 un parc de véhicules 100 % électriques en autopartage.

Plusieurs d’entre vous ont eu la chance d’essayer un de ces véhicules et d’apprécier son confort, son moteur à zéro émission et l’absence de bruit émis par le véhicule. Ces qualités, recherchées lors du choix d’une voiture électrique, constituent une véritable valeur ajoutée pour un véhicule en autopartage.

Au-delà de réduire le nombre de véhicules en circulation, de favoriser une utilisation plus rationnelle de la voiture et de participer à l’amélioration de la qualité de l’air, conduire une voiture en autopartage 100 % électrique a de quoi faire tourner les têtes !

Que ce soit pour aller chercher quelqu’un à l’aéroport, faire des courses ou impressionner la belle-famille lors d’une visite en banlieue, pouvoir rouler en véhicule électrique constitue encore une expérience hors du commun et un beau privilège que l’autopartage rend possible.

Partagez vos expériences « électriques » avec les abonnés qui n’ont pas encore essayé nos nouvelles voitures ! Quelles sont vos 3 meilleures raisons d’utiliser une voiture 100 % électrique en autopartage, ou encore, quelles sont vos destinations de choix lors de l’utilisation d’un véhicule électrique ?

 

Un autobus 100 % électrique pour la STL !

STL_autobus
Crédits photo @ STL

Les abonnés au DUO auto+bus de Communauto et de la Société de transport de Laval (STL) seront heureux d’apprendre que la STL a maintenant elle aussi son véhicule 100 % électrique. Avec cette nouveauté, les utilisateurs du transport en commun et de l’autopartage ont encore plus d’avantages à utiliser les transports durables.

La STL innove à nouveau avec l’acquisition de ce véhicule, une première pour une utilisation exclusivement urbaine. Avec 200 km d’autonomie et une longueur de 40 pieds, l’autobus pourra parcourir une distance équivalente à celle du quart de sa flotte et pourra accueillir un plus grand nombre de voyageurs qu’avec les autres types de véhicules semblables déjà en service au Québec. La STL procèdera à une série de tests et d’analyses afin de vérifier le comportement du véhicule face aux différentes conditions climatiques.

Vous avez hâte de tester l’autobus ? Un peu de patience, l’autobus sera en service seulement au printemps. Mais si les tests sont concluants,  la STL procédera au renouvellement complet de sa flotte d’ici 2031 !

Vous prenez le transport en commun ? Découvrez le DUO auto+bus !

Pour plus d’information sur l’autobus électrique, consultez le site de la STL au : www.stl.laval.qc.ca