Tagged with

Randonnée pédestre

Îles de la Madeleine : où se loger pour vos vacances d’été !

© Tourisme Île de la Madeleine
© Tourisme Île de la Madeleine

En été, les Madelinots vous ouvrent littéralement leurs portes. Car si vous pouvez loger dans des gîtes et des hôtels, la plupart des visiteurs optent pour la location de maisons, d’appartements et de chalets. C’est un choix qui s’avère particulièrement intéressant pour les séjours d’au moins une semaine et pour ceux qui voyagent à plusieurs. S’il est toujours recommandé de réserver tôt, il ne faut toutefois pas croire la rumeur qui veut que toutes les places d’hébergement soient réservées très longtemps à l’avance. 

En vous basant sur les conseils du guide Ulysse, vous devriez pouvoir vous dénicher un toit pour votre prochain séjour aux Îles, même s’il s’agit d’une décision de dernière minute. Si tel est votre cas, vous devrez sans doute faire preuve d’un peu de flexibilité et possiblement éviter les semaines les plus achalandées, notamment la dernière de juillet et les deux premières d’août, mais vous n’aurez pas à dormir sur la plage ! 

Location de maisons, d’appartements ou de chalets

Une excellente source d’information est sans nul doute le site Internet de Tourisme Îles de la Madeleine(www.tourismeilesdelamadeleine.com). Vous pourrez notamment y voir des photos des maisons à louer, vérifier leur disponibilité et même faire vos réservations en ligne. Le site www.alouerauxiles.com offre le même type de service.

Quelques propriétaires ou entreprises qui possèdent plusieurs unités d’hébergement, souvent regroupées dans un même lieu, vous proposent également leurs services. En voici une liste non exhaustive, mais qui vous donnera une idée du type de commodités qu’ils peuvent vous offrir.

Chalets de Mme Joseph Chevarie

1732 route 199, île de la Pointe aux Loups, 418-969-2644

Madame Chevarie propose quatre petits chalets tout équipés sur l’île de la Pointe aux Loups. Vous serez à proximité de la plage de la Dune du Nord.

Appartements de La Grave

967 route 199, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-2086 ou 418-937-2158

Les Appartements de La Grave propose trois appartements situés à la même adresse, directement sur le Site historique de La Grave. Avant de vous y installer, assurez-vous que vous désirez vivre au rythme du lieu.

Chalets de la Baie

171 ch. Martinet, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-2955 ou 418-937-0763

Les Chalets de la Baie sont un ensemble de six chalets situés au bout d’une route secondaire à moins de 2 km du Site historique de La Grave. Chaque chalet peut accueillir quatre personnes et dispose d’une chambre fermée, d’une salle de bain privée et d’un salon-cuisine.

Domaine des Vacanciers

290 ch. de la Dune-du-Sud, Havre-aux-Maisons, île du Havre aux Maisons, 418-969-4312 ou 418-937-7775

Le Domaine des Vacanciers propose 12 chalets avec un accès direct à la très populaire plage de la Dune du Sud et à ses magnifiques falaises. Les chalets disposent de une à trois chambres et peuvent accueillir un maximum de six personnes.

Les Chalets et maisonnettes La Martinique

552 route 199, L’Étang-du-Nord, île du Cap aux Meules, 418-986-4605 ou 888-986-5777,
www.ilesdelamadeleine.com/lamartinique 

Face à la baie de Plaisance et à la plage de la Martinique, ces 17 chalets colorés composés de deux chambres fermées et disposant d’un divan-lit peuvent recevoir jusqu’à six personnes.

Le Presbytère

288 route 199, Havre-aux-Maisons, 418-969-1789 ou 418-561-7876 

Voisin du Domaine du Vieux Couvent et partageant avec lui une superbe vue sur la grande bleue, Le Presbytère propose trois appartements tout équipés comptant une ou deux chambres fermées et pouvant accueillir de quatre à six personnes. Location à la semaine seulement.

Maison chez l’Père

19 ch. Renaud, Bassin, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-7879 ou 418-937-5045,
www3.telebecinternet.com/monique009

 Cet ensemble de trois condos tout équipés est situé à proximité du phare de l’Anse-à-la-Cabane. Un coin tranquille avec accès à une petite plage et la possibilité de faire de belles randonnées le long du littoral.

À la Maison d’en Haut

251 ch. d’en Haut, Havre-Aubert, 418-937-5764

Le site propose une splendide maison et un chalet coquet, tout équipés et pouvant accueillir de quatre à six personnes. Situées au pied des buttes des Demoiselles et à 20 min de marche du Site historique de La Grave, les unités offrent une vue panoramique sur la mer.

Sarcelle et Bécasseau

1022 route 199, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-1109, 

Deux unités sont aménagées directement sur le Site historique de La Grave dans autant de bâtiments conçus à l’image des salines, ces anciennes cabanes de pêcheurs qui occupaient jadis le site.

Chalets-Maisons Line Danis

îles du Havre Aubert et du Cap aux Meules, 418-986-5380 ou 418-937-8803

Line Danis propose deux chalets situés directement sur la plage de Portage-du-Cap, qui donne sur la baie de Plaisance. Trois maisons sont également disponibles du côté du chemin de Gros-Cap, sur l’île du Cap aux Meules.

Hôtel de la Grave – Maison et Pavillons de vacances

930 ch. de la Grave, Havre-Aubert, 418-937-4724, www.hoteldelagrave.com

Anciennement connu sous le nom de Maison chez Charles Painchaud, l’Hôtel de la Grave a ouvert ses portes en 2010. La maison principale peut accueillir jusqu’à 10 personnes dans cinq chambres aménagées à l’étage. Deux maisonnettes tout équipées sont disponibles pour location.

Au Pied de la Butte Ronde

111 ch. des Échouries, île du Havre aux Maisons, 418-937-4191,
www.aupieddelabutteronde.com 

Comme le nom de l’endroit l’indique, c’est au pied de la Butte ronde que l’on vous invite ici à séjourner. Un hébergement haut de gamme vous est proposé dans un des deux appartements aménagés dans la maison principale ou dans une des maisonnettes situées à proximité.

Extrait du guide Ulysse Îles de la Madeleine, disponible en version papier et en format numérique au www.guidesulysse.com.

Par Jean-Hugues Robert

Envie de vous sucrez le bec ? 3 destinations à découvrir !

CabaneaSucre
Crédits photo © Balades.ca

Découvrez les sucriers du Suroît avec Balades.ca. Rendez-vous dans le Suroît, partie sud-ouest de la Montérégie afin de profiter pleinement des érablières dont la chaleur, le raffinement et le cachet traditionnel vous charmeront. Sur les collines, vous serez plongés dans les traditions et vivrez une expérience des plus sucrée !

Choisissez votre destination !

Mont Rigaud,

Au cœur des sentiers enneigés du Mont Rigaud, aux abords du lac des 2 montagnes, c’est une expérience festive unique et savoureuse que les prestigieux sucriers de Vaudreuil-Soulanges vous proposent. Saviez-vous que les 6 km de sentiers de raquette de l’escapade vous attendent?

Balades.ca vous suggère la Sucrerie des Gallant

La Sucrerie des Gallant vous invite à vous sucrer le bec dans un décor unique en pleine forêt. Leur pavillon entièrement dédié à l’érable vous séduira. Fait unique, sa construction est faite avec des arbres récupérés de la crise du verglas en 1998. De plus, le menu sucré qu’on y propose est à la hauteur des cuisines de l’Auberge des Gallant. Un régal !

Colline de Covey,

Au pied des Airondacks, le secteur de la Colline de Covey hill dévoile un cachet unique. Riche de leurs paysages champêtres, les érablières traditionnelles et chaleureuses du HSL sauront faire plaisir à vos papilles.

Balades.ca vous suggère l’Hermine

Grand maître sucrier de renommée internationale. L’hermine est située à Havelock et offre une cuisine 5 étoiles, des randonnées de traîneau à chevaux, des visites éducatives et une promenade en forêt pour y découvrir le plus gros tilleul au Québec. Procurez-vous le premier livre de recette de madame Hermine Ouimet « de Hermine à l’érable » comptant plus de 400 recettes à base d’érable.

Beauharnois-Salaberry,

Une promenade dans Beauharnois-Salaberry- vous mènera dans deux érablières de Saint-Stanislas-de-Kostka où musique, danse et repas québécois s’harmonient. La cabane du Petit Bois propose une atmosphère de fête avec son animation, tandis que la Cabane à Camille est prisée pour son ambiance chaleureuse et ses populaires balades en traîneau.

 

Les Appalaches en raquettes

Raquette_Appalaches
Crédits photo © Montage Google images

Il est possible de se perdre en raquettes dans un des parcs les plus méconnus du Québec, le Parc régional des Appalaches. Doublé d’un hébergement de grande classe et absolument sans faille, l’arrière-pays de la Côte-du-Sud vous attend.

Défier le Parc régional des Appalaches

Faire de la raquette est certainement l’un des moyens privilégiés des Québécois pour profiter de l’hiver et de ses paysages enneigés. Pour les amateurs de randonnée paisible, il existe un très grand nombre de sentiers en raison de l’immensité du parc, tellement étendu qu’on peut y effectuer une expédition de cinq jours! Pour les amateurs de sensations fortes, il est possible de gravir le mont Sugar Loaf à partir du village de Sainte-Lucie-de-Beauregard. Pour ce faire, il est important d’être en bonne condition physique et ne pas avoir peur de relever le défi.

Nid douillet pour l’après-raquette

Après une belle journée à marcher dans la poudreuse, allez vous faire plaisir à l’Appalaches Lodge – Spa et Villégiature (1 rue de la Coulée, Saint-Paul-de-Montminy, 418-469-0100 ou 866-661-0106, www.appalachesspa.com). Laissez-vous couler tranquillement dans les bains extérieurs en pierre et réchauffez vos muscles dans le hammam ou le sauna sec.

Pour la nuit, l’Appalaches Lodge vous propose de magnifiques chalets de grand luxe en montagne comportant quatre ou cinq chambres chacun. Tout de bois vêtus, ces chalets sont très chaleureux et confortables, en plus d’être tout équipés afin que vous soyez complètement autonome.

Si vous le désirez, par contre, vous pourrez redescendre vers le bâtiment principal, pour aller passer la soirée dans la belle salle à manger avec toit cathédrale. Attablez-vous pour vous offrir une table d’hôte composée de gibier et de produits régionaux. L’Appalaches Lodge est en tous points un petit bijou perdu dans les montagnes. À découvrir.

Comment s’y rendre

Parc régional des Appalaches, 105 rue Principale, Sainte-Lucie-de-Beauregard, 418-223-3423 ou 877-827-3423, www.parcappalaches.com

En communauto : de Québec, prenez l’autoroute 20 Est, puis la sortie pour la route 279 Sud, filez jusqu’à la route 216, que vous prendrez en direction est, enfin suivez les indications.

Durée du trajet de Montréal : 4h; de Québec : 1h.

Tiré du guide Ulysse Plein air et art de vivre : 125 séjours épicuriens au Québec, par Thierry Ducharme.

Préparez-vous pour l’hiver avec le FestiNeige de MEC !

Crédit photo © MEC

De Montréal à Québec, en passant par Longueuil, le FestiNeige de MEC est d’abord un événement familial qui s’adresse à tous les mordus de sports d’hiver. En vous inscrivant, vous pourrez participer à plusieurs ateliers, faire l’essai de nouveaux produits en démonstration et vendre votre équipement qui ne sert plus !

En plus de profiter de nombreux ateliers, vous pourrez participer à des séances d’informations, des conférences, des cliniques de fartage et des sorties-ateliers. Pour participer au FestiNeige, vous devez être membre de la coopérative. Au coût de 5 $ seulement, devenez membre dès aujourd’hui et faites la découverte de la plus grande coopérative de plein air au Canada.

Pour plus d’information, consultez les programmes par ville :

Montréal
FestiNeige MEC
samedi 17 novembre

Québec
FestiNeige MEC
dimanche 25 novembre

Longueuil
FestiNeige MEC
dimanche 18 novembre

Bon festival et bon début de saison !

 

Cyclistes et kayakistes : voyagez et économisez avec Communauto

Crédits photo © Communauto

Le saviez-vous ? En tant qu’abonné de Communauto, vous bénéficiez de rabais exclusifs sur la location de support !

Effectivement, vous pouvez profiter d’escomptes lorsque vous voulez louer un support pour pratiquer vos activités préférées comme le vélo de randonnée ou le kayak. En vous rendant chez l’uns de nos partenaires, vous aurez droits à un service professionnel pour la location et l’installation de votre support, en plus de conseils pratiques pour que votre voyage soit dès plus agréable !

Voici les adresses de nos partenaires :

Rack Évasion (Montréal)
1258 rue Laurier, Est
Montréal, Québec
H2J 1H1
Tél. 514 523-3333
Pour connaître le rabais >

Demers (Québec)
1044, 3e avenue
Québec, Québec
G1L 2X4
Tél. 418 529-1012
Pour connaître le rabais >

Que vous soyez un amateur de vélo ou de kayak, vous trouverez le support qu’il vous faut pour vos activités extérieures.

Bon voyage !

 

Des chevreuils au parc-nature de la Pointe-aux-Prairies

Crédits photo © Google images

Rue Sherbrooke Est, passé les raffineries de pétrole, un panneau routier jaune avertit les automobilistes du passage nocturne des chevreuils. Ce n’est pas un canular. Il y a bel et bien des chevreuils (cerfs de Virginie) dans l’est de Montréal. Puisque les chevreuils préfèrent les boisés morcelés de la plaine du Saint-Laurent aux grandes forêts matures, vous avez plus de chances d’en voir dans le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies que dans la majorité des parcs nationaux.

Entrée : gratuite
Autres tarifs : excursions guidées avec les guides-interprètes du Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE), sur réservation seulement
Services : aires de pique-nique
Horaire : tous les jours, du lever au coucher du soleil

Sentiers pédestres : 15 km
Piste cyclable : 14,3 km
Chiens : acceptés si tenus en laisse
Activités sur place : randonnée pédestre, vélo, pique-nique, observation des chevreuils, ornithologie

D’où viennent-ils ?
Même ceux qui fréquentent déjà le parc-nature vont rarement dans le secteur entre la rue Sherbrooke et l’autoroute 40, là où se tiennent souvent les chevreuils. Malgré la proximité de la civilisation, ce milieu naturel correspond à l’habitat typique du chevreuil: des champs en friche et de petits boisés. Les bêtes proviennent vraisemblablement du parc national des Îles-de-Boucherville et de la Rive-Sud; elles auraient traversé le fleuve Saint-Laurent à la nage ou sur la glace. Au cours des 10 dernières années, plusieurs hivers peu enneigés ont favorisé la survie des chevreuils dans le sud du Québec, au point qu’ils se sont multipliés et se sont répandus là où l’on n’en voyait plus depuis longtemps.

Dans le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, d’une superficie de 2,5 km², il y en aurait une bonne vingtaine selon les guides-interprètes des randonnées sur le site, organisées par le Groupe uni des éducateurs-naturalistes et professionnels en environnement (GUEPE). Mais il y en a sans doute beaucoup plus qui passent par là. Après tout, les bêtes ne sont pas captives, et elles peuvent provenir des boisés et des champs des alentours, malgré le développement résidentiel.

Signes de présence
En observant attentivement la flore le long des sentiers, vous décèlerez des signes de la présence des chevreuils. Autour du chalet d’accueil Héritage, les branches des sapins et des cèdres à la portée des chevreuils ont été broutées et dépouillées. Les conifères, rappelons-le, sont très recherchés comme nourriture par ces cervidés en hiver.

C’est en fin d’après-midi, au moment où ces bêtes sont plus actives, que vous avez le plus de probabilités d’en voir. En plein été, la végétation abondante permet aux bêtes de se camoufler. Mais avant la pousse des feuilles au printemps, ainsi qu’en automne et en hiver, votre champ de vision porte plus loin. En hiver, il est aussi plus facile de déceler des signes de présence, comme des pistes et du crottin. C’est pourquoi les randonnées guidées ont généralement lieu durant cette période.

Bien entendu, il faut toujours un peu de chance pour voir les chevreuils. Après tout, ce sont des bêtes sauvages. Mais marcher dans un petit boisé en sachant qu’il est habité par des chevreuils, c’est déjà quelque chose de formidable. Surtout dans l’est de Montréal!

Des étangs à l’ombre des raffineries
La situation frise l’ironie : les seuls étangs naturels préservés à Montréal se trouvent à l’ombre des raffineries de l’est de l’île. Situés dans le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, ils sont faciles d’accès par un sentier.

Mieux encore, une passerelle s’avance au beau milieu d’un des marais. Vous avez le loisir de vous asseoir longuement sur un banc de bois, profondément marqué des initiales des amoureux de passage.

Devant, dans l’étang, il n’est pas rare de voir s’ébattre une bonne vingtaine de canards sauvages. De grands hérons viennent souvent se percher dans les arbres tout autour.

Pavillon des marais
Les étangs se trouvent à seulement quelques minutes de marche du Pavillon des marais, le chalet d’accueil de ce secteur du parc, situé près de la rivière des Prairies. Du haut d’une terrasse, vous avez une vue superbe sur les étangs entourés de champs et de petites forêts.

Comment s’y rendre
Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies, Pavillon des marais, 12300 boul. Gouin E., Montréal, 514-280-6688
Chalet d’accueil Héritage, 14905 rue Sherbrooke E., Montréal, 514-280-6691, www.ville.montreal.qc.ca/parcs-nature
GUEPE, 514-280-6829, www.guepe.qc.ca

En transport en commun : métro Honoré-Beaugrand, puis autobus 189 Est (chalet d’accueil Héritage); ou métro Henri-Bourassa, puis autobus 48 et autobus 183 (Pavillon des marais).
À vélo : par la piste cyclable de la rue Notre-Dame (chalet d’accueil Héritage); par la piste cyclable du boulevard Gouin Est (Pavillon des marais).

Tiré du guide Ulysse On va où aujourd’hui? 150 sorties à Montréal et environs, par Alain Demers.