Identifié par

pique-nique

Défi nature 30 x 30 : trucs et astuces pour réussir son défi !

 

defi30x30
Crédits photo © Fondation David Suzuki

Il peut sembler impossible de trouver 30 minutes par jour pendant 30 jours pour être dans la nature. De plus, lorsque l’on vit dans une zone urbaine, la nature peut nous sembler inaccessible, ce qui est pourtant faux. Toutefois, il suffit d’intégrer quelques légers changements dans nos habitudes au travail comme à la maison et d’observer autour de nous pour réussir ce Défi.

Pour une deuxième année consécutive, Communauto est heureuse de relever le Défi nature 30 x 30 de la Fondation David Suzuki. Qui sais, vous pourriez y prendre goût ! S’immerger régulièrement dans un environnement naturel comme un parc, un pré ou une forêt peut contribuer à réduire le stress et les symptômes de troubles de l’attention, à renforcer le système immunitaire, à augmenter le niveau d’énergie et à stimuler la créativité.

Où se trouve la nature la plus proche ?

La nature n’est pas une destination, elle se trouve littéralement dans votre cour arrière. Les espaces verts ne sont pas loin; en effet, il suffit de se rendre au parc ou au jardin le plus près. Les jardins communautaires, les sentiers, les rivières et les plages permettent d’intégrer une brève distraction à votre routine quotidienne. Les oiseaux, abeilles et autres animaux sont toujours à proximité; il faut simplement prendre le temps d’observer et d’écouter. La nature est partout, profitez-en !

Suggestions pour le travail

  • Prenez votre prochaine pause-café au parc.
  • Transformez un banc de parc en nouveau lieu de réunion.
  • Pour votre prochaine rencontre de travail, faites une marche dans la nature.
  • Vous êtes resté assis toute la journée ? Allez faire des étirements au parc. Votre dos et votre cerveau vous en remercieront !
  • Trouvez le deuxième espace vert le plus proche de votre bureau.
  • Le prochain jour ensoleillé, organisez un pique-nique avec les collègues.
  • Une belle journée ensoleillée ! L’absorption des rayons du soleil augmente la productivité et la satisfaction. Sortez prendre une marche !

Vous désirez en savoir plus sur les bienfaits de la nature sur notre bien-être ?
Rendez-vous sur le site de la Fondation David Suzuki pour consultez leur articles.

Bon défi !

Source : Fondation David Suzuki

 

L’Écomarché de l’Île Saint-Bernard est de retour !

Ecomarche
Crédits image © Héritage Saint-Bernard

L’Écomarché de l’île Saint-Bernard approche à grands pas ! Plus de 60 exposants de la région et d’ailleurs au Québec vous attendent les 24 et 25 août prochains pour cette grande fête en plein air prônant la consommation écoresponsable. Vous pourrez y découvrir des produits écologiques, de l’artisanat de qualité, de délicieux produits du terroir, le tout sur un site des plus enchanteurs !

Voyez en spectacle Les Charbonniers de l’enfer, Mad’Moizèle Giraf, le Quatuor de l’île et Danse de marché. Un service gratuit de navette sera également offert au départ du stationnement incitatif de Châteauguay (boulevard Saint-Jean-Baptiste), en faisant un arrêt au stationnement RL Marine (coin Notre-Dame et Saint-Bernard) pour se rendre à l’île Saint-Bernard.

C’est un rendez-vous !
Communiqué et programmation ici.

Fondé en 1987, Héritage Saint-Bernard est un organisme sans but lucratif œuvrant en environnement. Sa mission première est la protection, l’aménagement, la mise en valeur et la gestion des territoires naturels qui lui sont confiés.

L’organisme a également pour objectif d’offrir des activités éducativesrécréotouristiques et patrimoniales compatibles avec la vocation des lieux. De cette manière, Héritage Saint-Bernard entend accroître l’intérêt des citoyens pour la faune et la flore, tout en les sensibilisant à l’importance d’en assurer la conservation pour les générations futures.

Au fil des années, de nombreuses activités ont été mises sur pied afin d’amener les gens à prendre part activement à la protection de la planète.

Bonne découverte !

 

Épluche ta ville ! Le 15 août prochain, venez découvrir vos fruits et légumes locaux

Crédits image © Équiterre
Crédits image © Équiterre

Communauto invite ses abonnés à venir célébrer les fruits et légumes locaux et de saison sur l’heure du midi, au coeur du Quartier des spectacles. Ce happening est organisé dans le cadre du Pique-nique en vert de la Maison du développement durable. Au menu : dégustation culinaire, ateliers de découverte sensorielle et kiosque interactif mettant en vedette les fruits et légumes locaux de saison.

Le pique-nique se tiendra dans le parc Hydro-Québec adjacent au 50, rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal. En cas de pluie, l’événement est remis au mardi 20 août 2013.

Selon un sondage de la firme Léger Marketing, réalisé en 2010 pour le compte d’Équiterre, la majorité des Canadien(ne)s (77%) souhaite consommer des aliments produits localement. En témoigne la multiplication de projets et d’initiatives sur le terrain soutenant l’alimentation locale et la tendance forte de diffusion d’informations sur ce sujet dans les médias.

Face à ce constat, Équiterre a souhaité proposer un projet multidimensionnel en alimentation saine et locale, axée sur la consommation de fruits et légumes produits localement.

C’est dans ce contexte que la campagne « Épluche ta ville! » a vu le jour, en 2013. Elle a pour principaux objectifs de :

  • Sensibiliser 100 000 familles à Montréal à l’importance d’augmenter leur consommation de produits fruits et légumes locaux ;
  • Informer les familles de l’offre en fruits et légumes locaux ;
  • Sensibiliser les familles aux enjeux entourant l’alimentation saine et locale ;
  • Mobiliser familles et acteurs de changement à promouvoir la consommation de fruits et légumes locaux.

Épluche ta ville se décline en 3 volets :

  • Le cœur du projet : un web documentaire qui vous transporte à travers une multitude de projets innovants et vous présente des personnages inspirants qui créent le changement dans leur milieu.
  • Des actions sur le terrain : pour promouvoir la consommation de fruits et légumes, rien de tel que d’y goûter! Suivez-nous sur Facebook ou consultez notre calendrier pour connaître les dates de nos activités.
  • Une campagne médiatique : le réseau d’Équiterre grandit chaque jour et nous souhaitons rejoindre le plus grand nombre avec cette campagne.

Au plaisir de vous rencontrer lors de ce dîner tout en fraîcheur !

 

Trois des plus belles vues à Chicago !

Credit photo © Guides voyage Ulysse

Ville aux inépuisables ressources, Chicago ne peut être décrite en quelques lignes, ne peut être visitée en quelques heures. La richesse de cette grande métropole du monde sur les plans architectural, culturel, historique, commercial, ethnique, etc., est si grande qu’il faut lui consacrer du temps, beaucoup de temps, avant de pouvoir prétendre en saisir l’essence et la grandeur.

Voici déjà trois lieux de choix pour l’observer sous ses plus belles facettes et vous en mettre plein la vue !

La vue depuis le Skydeck Ledge, à l’observatoire de la Willis Tower (ex-Sears Tower)

La Willis Tower, mieux connue sous son nom d’origine de Sears Tower est le plus haut gratte-ciel de Chicago. Il fut longtemps le plus haut du monde! Construite entre 1968 et 1974, cette monumentale sculpture moderne en verre et en acier culmine à 442 m.

Au 103e étage de la Willis Tower a été aménagé un observatoire où il faut se rendre par temps clair : le Skydeck. Un ascenseur ultra-rapide y conduit les visiteurs, d’où la vue est saisissante. On raconte que, quand le ciel est dégagé, il est possible d’apercevoir le paysage de quatre États différents. À l’été 2009 fut inauguré The Skydeck Ledge, une série de boîtes de verre rétractables qui s’avancent hors de la structure pour offrir une vue sans obstruction sur tous les côtés… et même sous vos pieds. Cœurs sensibles s’abstenir.

Le centre-ville et les abords du lac Michigan depuis l’observatoire du John Hancock Center
Depuis sa construction, en 1969, le John Hancock Center symbolise Chicago par son allure costaude, sa silhouette noire et les célébrissimes renforts croisés qu’arbore sa structure extérieure. Ceux-ci, avec les colonnes et les poutres également apparentes, composent un système structurel d’une remarquable efficacité qui assure la grande stabilité du gratte-ciel.

L’observatoire, de cet obélisque de 100 étages (338 m), le quatrième gratte-ciel le plus élevé de la ville, situé au 94e étage, est accessible au moyen d’un ascenseur ultra-rapide qui s’y rend en 39 secondes! De là, la vue est saisissante de tous les côtés. Grâce au SkyWalk, il est même possible de sortir à l’extérieur, ce qui permet d’entendre les bruits de la ville et de ressentir le souffle du vent.

La silhouette des gratte-ciel de la ville depuis le parvis du John G. Shedd Aquarium
Le John G. Shedd Aquarium est superbement installé aux abords du lac Michigan. On y a une vue saisissante sur les grands immeubles du centre-ville. Le grandiose édifice Beaux-Arts de forme octogonale a été conçu en 1929 de façon à bien s’harmoniser avec le Field Museum, voisin rapproché. Sur ce plan, la réussite est complète, avec la splendide façade à colonnade dorique qui fait brillamment écho à celle du musée d’histoire naturelle. En 1991, un océanarium s’avançant dans le lac Michigan fut construit à l’arrière du bâtiment. Le Shedd Aquarium, le plus grand du monde dit-on, est une des attractions les plus populaires de la ville.  Plus de 8 000 animaux marins représentant 650 espèces différentes résident ici.

Extrait du guide Ulysse Escale à Chicago, par Claude Morneau

 

Découvrez le meilleur de Boston le temps d’une longue fin de semaine !

Crédit photo © Guides voyage Ulysse

Boston, belle et sage capitale du Massachusetts, porte en ses murs plus de 375 ans d’une histoire bien palpable qui se découvre avec délice au gré des rencontres architecturales et culturelles.

Vous planifiez une longue fin de semaine à Boston ? Voici des suggestions pour vous aider à profiter au maximum de votre séjour.

Première journée
Le matin, commencez par une promenade à travers le Public Garden et le Boston Common. Pour connaître le rôle que les habitants de Boston ont joué dans la Révolution américaine, empruntez le Freedom Trail, qui passe par les cimetières que sont le Granary Burying Ground et le King’s Chapel Burying Ground, où plusieurs pierres tombales portent le nom de personnages notoires. Continuez jusqu’au Faneuil Hall, lieu de naissance de la rébellion, puis vers le North End pour la visite de la Paul Revere House et de l’Old North Church. Un déjeuner dans une trattoria s’impose ici car ce quartier est aussi la «Petite Italie» (Little Italy) de Boston.

L’après-midi sera consacré au quartier de Back Bay pour une tournée des boutiques et des galeries d’art de la célèbre Newbury Street et pour la montée jusqu’à l’observatoire du Skywalk, au 50e étage de la tour principale du Prudential Center, qui vous promet une vue imprenable s’il fait beau. Tout près, entre l’imposante Boston Public Library et l’extraordinaire Trinity Church, vous pouvez acheter un billet à moitié prix (BosTix) pour un concert, une partie des Bruins ou des Celtics. Dans le South End, rendez-vous sur la célèbre Restaurant Row, le long de Tremont Street, pour dîner dans un bon restaurant.

Deuxième journée
Si vous disposez d’un jour de plus, voici ce que nous vous proposons pour votre deuxième journée. Pour une double ration de culture, rendez-vous dans le Fenway, à l’Isabella Stewart Gardner Museum puis, non loin, au Museum of Fine Arts, où vous pourrez déjeuner à la terrasse du Courtyard Cafe. Sinon, dirigez-vous vers le port, où se trouvent le New England Aquarium, le Boston Children’s Museum et l’Institute of Contemporary Art.

L’après-midi, prenez la direction de Cambridge. Explorez l’immense Harvard University et un de ses musées, avant d’aller bouquiner dans une des nombreuses librairies de Harvard Square. Terminez votre journée par une soirée rock ou jazz dans un des nombreux bars étudiants de Cambridge.

Troisième journée
Si votre séjour dure trois jours, la troisième journée pourrait se présenter comme suit. Le matin, après une visite de l’Old State House, déambulez dans les étroites rues du quartier de Beacon Hill pour admirer les belles demeures conçues par l’architecte Charles Bulfinch, ou explorez le Black Heritage Trail. Profitez de la proximité des boutiques de Charles Street pour repérer l’accessoire de cuisine que vous avez toujours désiré. Pendant que vous y êtes, faites une pause au café-boulangerie Panificio.

L’après-midi, visitez l’Esplanade et son Hatch Memorial Shell. Vous pourrez ensuite faire une petite croisière sur la Charles River ou tout simplement regarder les bateaux passer. Enfin, dînez dans le Chinatown.

Quelques coups de cœur Ulysse

Les meilleurs attraits pour faire plaisir aux enfants
Boston Children’s Museum
Boston National Historical Park et USS Constitution
Franklin Park Zoo
Museum of Science and Charles
Hayden Planetarium
New England Aquarium

Les meilleurs endroits pour courir les boutiques
Charles Street
Downtown Crossing
Faneuil Hall Marketplace et Quincy Market
Newbury Street

Les meilleurs endroits pour profiter d’une belle vue
Bunker Hill Monument
Charles River Reservation
Institute of Contemporary Art
MIT
Skywalk
Tavern on the Water

Extraits du Guide de voyage Ulysse Boston

 

Rabais et privilèges : en avez-vous profité cet été ?

Crédits photo © Communauto

Depuis ses tout débuts, Communauto offre des rabais exclusifs à ses abonnés. Avant tout, c’est pour remercier et gâter tous nos usagers de leur fidélité que nous avons développé plusieurs partenariats avec des entreprises d’ici qui prônent des valeurs sociales et environnementales semblables aux nôtres. Avec plus d’une trentaine de rabais dans plus d’une dizaine de catégories différentes, nous avons à cœur de répondre aux besoins de nos abonnés.

Passant du vélo aux assurances, de l’hébergement en nature à la restauration santé, des loisirs aux vêtements éthiques, nous souhaitons permettre à nos abonnés de bénéficier de ces privilèges tout en contribuant au bien-être de leur environnement en choisissant des produits de qualités et socialement responsables.

Saviez-vous que vous avez droits à ces rabais exclusifs ? Si oui, en avez-vous profité cet été ? Avec des partenaires tels que Via Rail, les locateurs de véhicules, Le Baluchon, la station de montagne Au Diable Vert, Entre cîmes et racînes et l’auberge Au Chant de l’Onde, il y avait certainement de quoi économiser sur vos déplacements et vos nuitées !

Nous aimerions connaître vos impressions, vos histoires, vos expériences avec nos différents partenaires de rabais. Nous désirons également savoir quels partenaires de rabais vous aimeriez voir s’ajouter à la liste. Et pourquoi ne pas nous proposer un partenariat si vous offrez un produit ou service qui pourrait plaire à nos abonnés ?

Allez-y ! Vous pourriez faire découvrir à un autre abonné les nombreux avantages de faire partie de la Famille Communauto !