Identifié par

Mobizen

L’Autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients

Lancée en juillet 2012, l’enquête nationale sur l’Autopartage réalisée par 6T-Bureau de recherche en partenariat avec France Autopartage et avec le soutien de l’ADEME dans le cadre du PREDIT 4 a été menée auprès de 2090 abonnés à 21 services d’autopartage répartis dans toute la France.

La conférence de presse organisée le jeudi 21 mars a été l’occasion pour Nicolas Louvet, directeur du bureau de recherche 6T de présenter les résultats de cette étude avec les retours de Jean-Baptiste Schmider directeur de France Autopartage.

Les Français utilisent de moins en moins leur voiture. En milieu urbain, en posséder une devient de moins en moins rentable. L’autopartage est le système qui permet d’utiliser ponctuellement une voiture sans subir les inconvénients liés à sa possession. Il est encore marginal, mais il a connu dans les dernières années une croissance exponentielle et dispose d’un potentiel de développement très important. Si le service Autolib’ à Paris lui a permis de gagner en visibilité, la plupart des grandes agglomérations françaises disposent également d’un service d’autopartage, géré par un opérateur privé ou directement par la collectivité locale.

Face à l’augmentation des prix du pétrole, à l’étalement urbain et aux politiques de restriction de la voiture individuelle il apparaît inévitable que de nouveaux services de mobilité comme l’autopartage séduisent de plus en plus les particuliers et continuent à se développer partout en France.

Dans ce contexte, le Bureau de recherche 6T, en partenariat avec France Autopartage, a souhaité mesurer et comprendre l’impact de l’autopartage sur la mobilité urbaine.

L’autopartage permet…

[…] de faire des économies; la principale raison pour passer à l’autopartage est le coût de revient moins élevé qu’une voiture individuelle. L’autopartage permet à ses usagers de ne pas supporter tous les coûts liés à la possession d’une voiture, notamment les coûts fixes (amortissement et assurance) et ceux liés au stationnement;

[…] de moins utiliser sa voiture; après le passage à l’autopartage, les autopartageurs parcourent 41 % de kilomètres en moins en voiture;

[…] de se séparer de sa voiture; chaque voiture d’autopartage remplace 9 voitures personnelles et libère 8 places de stationnement;

[…] d’utiliser tous les modes de transport; suite à leur passage à l’autopartage, les autopartageurs utilisent davantage la marche à pied (pour 30 % d’entre eux), le vélo (29 %), les transports collectifs (25 %) le train (24 %), et le covoiturage (12 %);

[…] l’adhésion aux politiques d’écomobilité telles que les péages urbains, les Zones Prioritaires d’Action pour l’Air ou encore les mesures de limitation du stationnement.

Source : Communiqué ADEME

 

Paris, Ottawa, Halifax ! Dans quelle autre ville aimeriez-vous utiliser Communauto ?

Mobizen_CO
Crédits photo © Communauto

Vous savez depuis peu que vous pouvez utiliser les voitures de Mobizen, notre succursale parisienne, lors de votre prochaine visite en France et ce sans aucun frais d’inscription à débourser. Vous obtenez même la parité pour votre forfait et votre option de réduction de franchise d’accident Communauto. Vous n’avez qu’à procéder à une pré-inscription sur le site de Mobizen pour y avoir accès (en savoir plus).

Mais saviez-vous que ces mêmes privilèges vous sont aussi accessibles si vous voyagez à Ottawa ou à Halifax ?

Dans le cas d’Ottawa, il vous suffit de sélectionner cette ville dans le menu déroulant de la fenêtre Ajouter une réservation de Réservauto (vous y avez déjà accès à même votre abonnement Communauto). Pour Halifax, la démarche est similaire à celle de Paris. Vous devrez, au préalable, vous préinscrire en vous rendant sur le site carsharehfx.ca, et suivre les instructions. Comme à Paris, un numéro d’abonné distinct de celui de Communauto vous sera attribué et vous devrez vous rendre sur le site de CarShare Halifax pour réserver un véhicule.

De bonnes nouvelles pour les voyageurs qui utilisent déjà nos services ! Que ce soit pour affaires, pour rendre visite à la famille éloignée ou simplement pour les vacances, il est maintenant plus facile que jamais d’utiliser nos services à l’extérieur du Québec !

Et vous ? Dans quelle autre ville aimeriez-vous utiliser nos services ?

 

Les abonnés de Communauto peuvent maintenant utiliser les services de Mobizen à Paris !

Paris-Communauto
Crédits image © Communauto

C’est maintenant officiel ! Les abonnés de Communauto qui voyageront en France pourront utiliser les voitures de Mobizen, notre succursale parisienne. Aucuns frais d’inscription à débourser. Vous obtiendrez également la parité pour votre forfait et votre option de réduction de franchise d’accident Communauto. Si vous êtes inscrit au forfait A, B ou C, profitez là bas de nos tarifs Longue distance extrêmement avantageux pour élargir vos horizons et visiter le pays.

Pour ce faire, voici les étapes à suivre :

1. Vous devez d’abord procéder à votre pré-inscription sur le site de Mobizen
2. Un préposé de chez Mobizen communiquera ensuite avec vous afin de compléter votre demande d’inscription.
3. Nous vous proposerons, selon votre préférence, de vous faire parvenir votre trousse d’inscription par la poste (délai de 2 semaines) ou de vous la procurer sur place, à notre bureau situé dans le 11e arrondissement, à votre arrivée à Paris.

Une facture Mobizen de courtoisie sera produite, si vous utilisez un véhicule, mais ce montant sera reporté sur votre facture Communauto (le taux de change sera calculé à la date de facturation). Vous n’aurez ainsi qu’un seul compte à payer.

Bon voyage !

Communauto s’implante à Paris !

De gauche à droite : une partie de l’équipe de Mobizen en visite à Montréal, M.Benoît Robert, président directeur-général de Communauto et M. Marco Viviani, directeur du développement et des relations publiques à Communauto.

Montréal, 11 septembre 2012 – Communauto, pionnière de l’automobile libre-service en Amérique, a annoncé aujourd’hui l’expansion de ses activités en France, à la suite de l’acquisition de la société d’autopartage Mobizen, qui était détenue par le groupe VeoliaTransdev.

D’ici quelques mois, une fois l’intégration réalisée entre Mobizen et Communauto, les abonnés du service au Québec pourront profiter du service en région parisienne et vice-versa.

Par cette acquisition, Communauto compte mettre à profit ses 18 années d’expérience afin de contribuer au développement de l’autopartage à Paris. « Notre objectif est de positionner ce service pour lui permettre de jouer un rôle de catalyseur qui renforcera l’offre d’Autolib’, du transport en commun et de la location traditionnelle de voitures. Pour y arriver, il nous faudra faire découvrir l’attrait de cette formule au grand public. Le potentiel de croissance est important. Nous sommes convaincus de notre capacité à offrir à moyen terme plusieurs milliers des véhicules pour le plus grand bénéfice des Franciliens qui pourront plus facilement que jamais choisir de renoncer à la propriété d’une auto, sans pour autant mettre une croix sur les avantages de ce mode de transport », a ajouté Benoît Robert, Président et fondateur de Communauto.

Mobizen est le fruit de la récente fusion de l’organisation du même nom avec Caisse-Commune, pionnière de l’autopartage à Paris. Elle est le plus important service du genre de l’Île-de-France (plus de 150 véhicules). L’offre de service de presque 1 000 véhicules en libre-service mise en place à Montréal correspondrait proportionnellement à un parc d’environ 4 000 véhicules sur le territoire de la Ville de Paris et de sa petite couronne.

Contrairement à Autolib’, Mobizen exige que les parcours soient effectués en boucle, ce qui permet de réserver les véhicules pour 1 heure comme pour des trajets de plusieurs jours. « Les deux services sont complémentaires et un rééquilibrage de leur offre permettra aux Parisiens de bénéficier d’une meilleure solution de rechange à la propriété individuelle d’une auto » a continué M. Robert.

Forte des ressources que Communauto pourra lui apporter, Mobizen compte relancer sa croissance grâce à trois stratégies qui ont déjà fait leurs preuves au Québec : une tarification plus attrayante, l’introduction progressive de véhicules hybrides et électriques dans son parc automobile et le développement d’offres combinées avec les autres acteurs de l’industrie du transport durable.

Pour plus d’information sur Mobizen www.mobizen.fr