Identifié par

mobilité durable

MOBI-O lance sa nouvelle campagne !

Mobi-o
Crédits image © Mobi-o

MOBI-O, le Centre de Gestion des Déplacements de Gatineau, invite les entreprises, les employés/étudiants et l’ensemble de la population gatinoise à découvrir sa nouvelle campagne de promotion et de sensibilisation « Place aux transports durables ».

La campagne aura trois objectifs précis :

  • Donner de la visibilité aux employeurs qui investissent dans les transports durables par des capsules (articles) bimestrielles diffusées via mobi-o.ca et ses partenaires;
  • Encourager les employés/étudiants de la région à profiter des avantages que les transports durables peuvent avoir sur leur santé, leurs portefeuilles et l’environnement;
  • Inciter d’autres employeurs à joindre le mouvement grâce à des statistiques réelles sur les avantages de l’implantation de mesures de gestion des déplacements en entreprise.

Tous les deux mois, MOBI-O fera paraitre un article sur une ou plusieurs entreprises de la région qui prônent des mesures de transports durables pour leurs employés/étudiants, dans le but de faire connaitre ces employeurs qui posent des actes concrets qui bénéficient à toute la communauté. Ces articles seront diffusés à travers un vaste réseau de partenaires de communication ainsi que via les réseaux sociaux.

La campagne qui se déroulera de mars 2014 à mars 2015 sera ponctuée de moments forts visant la promotion de certains modes en particulier ou d’activités/projet ponctuelles (transport collectif, vélo, marche, covoiturage, Défi sans auto, etc.)

Au programme du printemps : Le vélo à l’honneur avec le lancement de la campagne vélo au boulot 2014.

Bonne campagne !

 

La Semaine des transports collectifs et actifs est de retour à Gatineau !

STCA

Consultez la programmation de Québec >
Consultez la programmation de Montréal >
Consultez la programmation de Sherbrooke

Au programme de la STCA

Lancement
Lundi 16 septembre

3, 2, 1… Partez ! Ne loupez pas le top départ officiel de la STCA, rendez-vous incontournable des partenaires et médias.

Conférence annuelle
Mardi 17 septembre

Population et employeurs sont invités à s’intéresser aux enjeux et principes de l’intermodalité.


4@7 rue Laval
Jeudi 19 septembre

Le vélo est à l’honneur sur la rue Laval! Participez au concours « Cyclo Design » et savourez un bon cocktail transport!


PARK(ing) day
Vendredi 20 septembre

Stop au béton et à la voiture, place à l’art et la culture! Découvrez les talents de nombreux artistes etvotez pour le meilleur espace.


Rallye urbain

Samedi 21 septembre

Par équipes, allez à la chasse aux énigmes dispersées dans les commerces du centre-ville de Hull. Nombreux lots à la clé!


Journée « En ville, sans ma voiture ! »
Dimanche 22 septembre

Plusieurs activités dans différents secteurs de Gatineau, dont une randonnée patrimoniale guidée par Roger Blanchette à Aylmer.



Activités des partenaires

Défi sans auto
Mercredi 18 septembre

Organisé par Mobi-o, le Centre de gestion des déplacements de Gatineau.

Déjeuner conférence
Jeudi 19 septembre

Organisé par Mobi-o, le Centre de gestion des déplacements de Gatineau.

Imagine Eddy
Samedi 21 septembre

Organisé par le CREDDO

Nuit Blanche
Samedi 21 au dimanche 22 septembre

Organisée par Nuit Blanche Ottawa-Gatineau (NBOG)

 

La Ville de Montréal confirme son adhésion au Circuit électrique avec 80 bornes !

CircuitÉlectrique
Crédits photo © Communauto

Bonne nouvelle pour tous les abonnés de Communauto qui utilisent les véhicules 100 % électriques de notre flotte !

Le maire de Montréal, M. Laurent Blanchard, le responsable du transport au comité exécutif, M. Réal Ménard, et, au nom des partenaires du Circuit électrique, le vice-président – Affaires publiques et gouvernementales d’Hydro-Québec, M. Pierre-Luc Desgagné, en présence de la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, accompagnée par M. Daniel Breton, député de Sainte-Marie-Saint-Jacques et adjoint parlementaire à la première ministre pour le volet électrification des transports annoncent que la Ville de Montréal se dotera de 80 bornes de recharge publiques qui seront installées majoritairement hors rue dans des terrains municipaux.

« Le Québec est en mode électrification des transports et je tiens à souligner les efforts tangibles de la Ville de Montréal et du Circuit électrique en ce sens », a affirmé la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois. Nous avons la chance de pouvoir compter sur une source d’énergie propre et renouvelable, et sur une expertise de premier plan afin de mettre sur pied une infrastructure de recharge publique nécessaire à l’arrivée des véhicules électriques sur nos routes. Ce projet d’avenir profitera à l’ensemble de la population. »

« Avec l’électrification des transports, on allie le développement économique et l’amélioration de l’environnement. En plus d’assurer la croissance des entreprises émergentes des composantes électriques et des entreprises de véhicules de transport, nous permettons de réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre. L’électrification des transports, voilà un créneau d’avenir pour des emplois structurants au Québec », a déclaré Martine Ouellet.

« Cette initiative de la Ville de Montréal cadre parfaitement avec la volonté du gouvernement du Québec de préconiser l’électrification des transports au Québec et d’en accentuer significativement le développement au cours des prochaines années », a ajouté Daniel Breton.

Lire la suite du communiqué >

Pétition : Financer le transport en commun

TC_petition
Crédits image © Transit

Pétition adressée à l’Assemblée nationale jusqu’au 17 septembre 2013

Le transport en commun, c’est la solution ! Maintenir et améliorer nos services de transports collectifs, c’est la voie pour que nos milieux de vie deviennent des modèles de développement et de mobilité durables. Joignez le mouvement et signez la pétition Investir dans le transport en commun et demandez vous aussi d’y investir un milliard de plus par année. De quoi atteindre nos objectifs de changement de cap en transport urbain.

Un milliard d’investissements de plus, pour :

● Diminuer la congestion

● Améliorer la qualité de vie

● Avoir un environnement plus sain

● Soutenir le développement économique

Le transport en commun, c’est la solution. Signez ! Manifestez-vous sur les réseaux sociaux : #prioritéTC

Le 24 mai, de nombreux groupes, dont l’Union des municipalités, l’Ordre des architectes, le Réseau des ingénieurs, l’Association du transport urbain du Québec, TRANSIT, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain ont lancé la Déclaration pour la mobilité durable, demandant de majorer de 1 milliard par année les investissements en infrastructures de transport en commun.

La Déclaration fait aujourd’hui l’objet d’une pétition, TRANSIT invite les citoyens à la signer sur le site de l’Assemblée nationale.

 

Communauto lance Auto-mobile : premier projet pilote de véhicules en libre-service sans réservation 100 % électrique au Canada

Montréal, 16 juin 2013 – Communauto inaugure aujourd’hui, sur le territoire de l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, le premier système de véhicules 100% électriques en libre-service sans réservation au Canada. À partir d’aujourd’hui, une vingtaine de véhicules seront disponibles pour les citoyens, pour des trajets du point A au point B, au simple passage d’une carte OPUS préalablement enregistrée dans le système d’Auto-mobile.

L’objectif du projet pilote est d’évaluer les bénéfices et les impacts d’un tel service.

« La consultation publique du 11 juin au sujet du libre-service sans réservation nous confirme qu’il est nécessaire de mieux documenter les effets que ce service aura sur la mobilité des citoyens et sur les autres services de transport, et ce, en tenant compte des réalités montréalaises. Nous pensons qu‘un tel système devrait se positionner de manière à compléter l’offre de service existante pour les trajets de courte distance plutôt que de se placer en concurrence avec les autres acteurs du transport durable comme les taxis, la STM,  BIXI et l’autopartage avec réservation » a affirmé Benoît Robert, président-directeur général de Communauto.

« Le Plateau-Mont-Royal est ravi que Communauto l’ait choisi pour ce projet pilote et nous n’avons aucun doute que ce nouveau service sera accueilli avec enthousiasme par nos résidents, déjà exemplaires dans leurs choix de transport, et ce, à un degré sans égal au pays. Le recours à la voiture étant par moments incontournable, le système Auto-Mobile, qui s’ajoute à l’autopartage traditionnel, offre le maximum de bénéfices avec le minimum d’inconvénients pour les utilisateurs, comme pour la société. De son côté, l’arrondissement met en service une vignette universelle pour réduire autant que possible les contraintes liées au dépôt des voitures à proximité de la destination des utilisateurs » a ajouté Luc Ferrandez, maire de l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal.

« Nous souhaitons connaître les effets réels d’un tel projet sur les habitudes de déplacements des Montréalais.  Les gains environnementaux pourraient être très significatifs sur nos émissions de gaz à effet de serre et de contaminants atmosphériques, si ce service remplace des déplacements motorisés à essence, et sur l’utilisation de l’espace urbain, si les utilisateurs délaissent leur deuxième voiture» mentionne Daniel Bouchard, responsable des campagnes sur le transport au Conseil régional de l’environnement de Montréal.

La recherche est soutenue par différents partenaires : les chercheurs de la Chaire de recherche Mobilité encadreront les sondages auprès des utilisateurs, et Taxi Diamond, le plus grand fournisseur de services de répartition de taxis au Québec, fournira son point de vue et des données relatives à l’utilisation du taxi. Le Conseil régional de l’environnement accompagne également Communauto dans cette démarche.  La technologie embarquée ainsi que les applications logicielles sont fournies par VULOG CarSharing, une PME française.

 

Auto-mobile, un complément aux autres modes de transport

Auto-mobile met également en place des actions concrètes pour renforcer et faciliter la complémentarité avec les autres modes de transport, notamment le transport en commun et le taxi.

Le partenariat annoncé par les Autorités organisatrices de transport (AOT) et Communauto en octobre dernier a permis d’équiper les véhicules électriques de Communauto d’un nouveau dispositif de lecture permettant d’authentifier l’abonné au simple passage de sa carte OPUS devant le lecteur placé sous le pare-brise. L’objectif est de rendre facile et attrayante l’utilisation combinée du transport en commun et de l’auto en libre-service afin d’améliorer les conditions de vie et la mobilité des citoyens de Montréal.

La collaboration avec le taxi est également essentielle au bon fonctionnement de l’offre d’Auto-mobile. Pour cette raison, l’application iPhone Auto-mobile,  à partir de laquelle il est possible d’identifier les véhicules en libre-service sans réservation à proximité, propose toujours l’option de commander un taxi à travers l’application mobile de Taxi Diamond.

Afin de faciliter l’utilisation de ce mode de transport, des coupons crédits de taxi seront remis aux usagers d’Auto-mobile. La valeur de ces coupons sera déterminée en fonction du temps d’utilisation avec Auto-mobile.

Lire la suite du communiqué >

 

Voitures en libre-service sans réservation : Communauto approuve les choix de la Ville de Montréal

Montréal, le 2 avril 2013 – Communauto félicite la Ville de Montréal pour son ouverture à la mise en place d’un système de véhicules en « libre-service sans réservation » et appui sans réserve la décision des élus de consulter les opérateurs de transport, les arrondissements et les citoyens dans le but d’en anticiper les impacts et d’optimiser son intégration avec l’offre existante.

Communauto a déjà annoncé, en 2011, son intérêt à compléter son offre actuelle de « libre-service avec réservation » par un système permettant l’accès spontané à des véhicules qu’il ne serait pas nécessaire de réserver ni de rapporter à leur point de départ.

« Nous souhaitons mettre à la disposition des Montréalais un système de libre-service intégral (sans réservation) mais nous voulons le faire de façon responsable. Cette offre doit être intégrée à celles du transport en commun, du taxi, du vélo et de l’autopartage « avec réservation ». Autrement, nous nuirons à l’objectif partagé par l’ensemble des intervenants qui reste de réduire le nombre de véhicules en circulation », a déclaré M. Benoît Robert, président-directeur général de Communauto.

Le libre-service intégral est sans conteste un moyen d’améliorer l’accès à la mobilité automobile en ville. Par contre, ce service recèle le défaut de ses qualités et l’accès facilité à d’autres alternatives de transport doit y être jumelé pour répondre aux besoins auxquels il n’est pas adapté : les gros achats, les sorties à l’extérieur de la ville, les vacances, etc. Si on néglige de le faire, les citoyens continueront à posséder et à utiliser leur véhicule personnel pour ces déplacements.

Si les offres d’autopartage avec réservation, comme celles présentement offertes par Communauto, ont fait leurs preuves quant à leur capacité à réduire le nombre et l’usage de l’automobile ce n’est pas encore le cas des systèmes en libre-service intégral qui ont été déployés, récemment, dans plusieurs villes à travers le monde. Ce service offre donc des possibilités de recherche intéressantes en collaboration avec les universités québécoises et ce volet du projet devrait idéalement faire l’objet d’une attention particulière de la part de la Ville de Montréal.

Communauto a évalué à environ 300 le nombre de véhicules en libre-service intégral qu’il serait nécessaire de déployer, à Montréal, pour desservir adéquatement les quartiers adaptés à ce type de service. Des véhicules électriques pourraient être utilisés pour bonifier cette offre dans l’avenir.

Les décisions qu’aura à prendre la Ville de Montréal quant aux modalités d’accès au stationnement nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de ce type de service seront cependant déterminantes quant à la décision de Communauto de s’engager ou non elle-même sur cette nouvelle voie.

Pour plus d’information : www.communauto.com/lsi