Tagged with

Kayak

Îles de la Madeleine : où se loger pour vos vacances d’été !

© Tourisme Île de la Madeleine
© Tourisme Île de la Madeleine

En été, les Madelinots vous ouvrent littéralement leurs portes. Car si vous pouvez loger dans des gîtes et des hôtels, la plupart des visiteurs optent pour la location de maisons, d’appartements et de chalets. C’est un choix qui s’avère particulièrement intéressant pour les séjours d’au moins une semaine et pour ceux qui voyagent à plusieurs. S’il est toujours recommandé de réserver tôt, il ne faut toutefois pas croire la rumeur qui veut que toutes les places d’hébergement soient réservées très longtemps à l’avance. 

En vous basant sur les conseils du guide Ulysse, vous devriez pouvoir vous dénicher un toit pour votre prochain séjour aux Îles, même s’il s’agit d’une décision de dernière minute. Si tel est votre cas, vous devrez sans doute faire preuve d’un peu de flexibilité et possiblement éviter les semaines les plus achalandées, notamment la dernière de juillet et les deux premières d’août, mais vous n’aurez pas à dormir sur la plage ! 

Location de maisons, d’appartements ou de chalets

Une excellente source d’information est sans nul doute le site Internet de Tourisme Îles de la Madeleine(www.tourismeilesdelamadeleine.com). Vous pourrez notamment y voir des photos des maisons à louer, vérifier leur disponibilité et même faire vos réservations en ligne. Le site www.alouerauxiles.com offre le même type de service.

Quelques propriétaires ou entreprises qui possèdent plusieurs unités d’hébergement, souvent regroupées dans un même lieu, vous proposent également leurs services. En voici une liste non exhaustive, mais qui vous donnera une idée du type de commodités qu’ils peuvent vous offrir.

Chalets de Mme Joseph Chevarie

1732 route 199, île de la Pointe aux Loups, 418-969-2644

Madame Chevarie propose quatre petits chalets tout équipés sur l’île de la Pointe aux Loups. Vous serez à proximité de la plage de la Dune du Nord.

Appartements de La Grave

967 route 199, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-2086 ou 418-937-2158

Les Appartements de La Grave propose trois appartements situés à la même adresse, directement sur le Site historique de La Grave. Avant de vous y installer, assurez-vous que vous désirez vivre au rythme du lieu.

Chalets de la Baie

171 ch. Martinet, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-2955 ou 418-937-0763

Les Chalets de la Baie sont un ensemble de six chalets situés au bout d’une route secondaire à moins de 2 km du Site historique de La Grave. Chaque chalet peut accueillir quatre personnes et dispose d’une chambre fermée, d’une salle de bain privée et d’un salon-cuisine.

Domaine des Vacanciers

290 ch. de la Dune-du-Sud, Havre-aux-Maisons, île du Havre aux Maisons, 418-969-4312 ou 418-937-7775

Le Domaine des Vacanciers propose 12 chalets avec un accès direct à la très populaire plage de la Dune du Sud et à ses magnifiques falaises. Les chalets disposent de une à trois chambres et peuvent accueillir un maximum de six personnes.

Les Chalets et maisonnettes La Martinique

552 route 199, L’Étang-du-Nord, île du Cap aux Meules, 418-986-4605 ou 888-986-5777,
www.ilesdelamadeleine.com/lamartinique 

Face à la baie de Plaisance et à la plage de la Martinique, ces 17 chalets colorés composés de deux chambres fermées et disposant d’un divan-lit peuvent recevoir jusqu’à six personnes.

Le Presbytère

288 route 199, Havre-aux-Maisons, 418-969-1789 ou 418-561-7876 

Voisin du Domaine du Vieux Couvent et partageant avec lui une superbe vue sur la grande bleue, Le Presbytère propose trois appartements tout équipés comptant une ou deux chambres fermées et pouvant accueillir de quatre à six personnes. Location à la semaine seulement.

Maison chez l’Père

19 ch. Renaud, Bassin, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-7879 ou 418-937-5045,
www3.telebecinternet.com/monique009

 Cet ensemble de trois condos tout équipés est situé à proximité du phare de l’Anse-à-la-Cabane. Un coin tranquille avec accès à une petite plage et la possibilité de faire de belles randonnées le long du littoral.

À la Maison d’en Haut

251 ch. d’en Haut, Havre-Aubert, 418-937-5764

Le site propose une splendide maison et un chalet coquet, tout équipés et pouvant accueillir de quatre à six personnes. Situées au pied des buttes des Demoiselles et à 20 min de marche du Site historique de La Grave, les unités offrent une vue panoramique sur la mer.

Sarcelle et Bécasseau

1022 route 199, Havre-Aubert, île du Havre Aubert, 418-937-1109, 

Deux unités sont aménagées directement sur le Site historique de La Grave dans autant de bâtiments conçus à l’image des salines, ces anciennes cabanes de pêcheurs qui occupaient jadis le site.

Chalets-Maisons Line Danis

îles du Havre Aubert et du Cap aux Meules, 418-986-5380 ou 418-937-8803

Line Danis propose deux chalets situés directement sur la plage de Portage-du-Cap, qui donne sur la baie de Plaisance. Trois maisons sont également disponibles du côté du chemin de Gros-Cap, sur l’île du Cap aux Meules.

Hôtel de la Grave – Maison et Pavillons de vacances

930 ch. de la Grave, Havre-Aubert, 418-937-4724, www.hoteldelagrave.com

Anciennement connu sous le nom de Maison chez Charles Painchaud, l’Hôtel de la Grave a ouvert ses portes en 2010. La maison principale peut accueillir jusqu’à 10 personnes dans cinq chambres aménagées à l’étage. Deux maisonnettes tout équipées sont disponibles pour location.

Au Pied de la Butte Ronde

111 ch. des Échouries, île du Havre aux Maisons, 418-937-4191,
www.aupieddelabutteronde.com 

Comme le nom de l’endroit l’indique, c’est au pied de la Butte ronde que l’on vous invite ici à séjourner. Un hébergement haut de gamme vous est proposé dans un des deux appartements aménagés dans la maison principale ou dans une des maisonnettes situées à proximité.

Extrait du guide Ulysse Îles de la Madeleine, disponible en version papier et en format numérique au www.guidesulysse.com.

Par Jean-Hugues Robert

En kayak cet hiver sur la côte de Charlevoix !

Crédits photo © Katabatik Kayak Charlevoix

Normalement, le kayak se pratique en été et par temps clément. Mais avis aux aventuriers et à ceux qui recherchent une expérience nautique sortant de l’ordinaire, vous avez l’occasion de naviguer sur le fleuve Saint-Laurent, au large de Charlevoix, pendant que les glaces se promènent et qu’une fine neige recouvre le majestueux paysage environnant

Une sortie originale

Katabatik Kayak Charlevoix est une petite entreprise dynamique qui propose une excursion hivernale en kayak de mer d’une durée de 4h, de Cap-à l’Aigle à La Malbaie aller-retour (6 km). Offrant vêtements isothermiques et encadrement professionnel (plus serré que d’ordinaire), l’activité s’avère aussi sécuritaire en hiver qu’en été, avec l’originalité en plus!

Information : Katabatik Kayak Charlevoix, 418-665-2332 ou 800-453-4850, www.katabatik.ca
Accueil : Marina-Port de Refuge de Cap-à-l’Aigle, 10 rue de la Grève, La Malbaie

Pensez-y

L’activité a lieu seulement sur réservation. Tout l’équipement est fourni. Un appareil photo semble tout à fait approprié. Prévoyez peut-être deux jours de disponibilité, afin de maximiser vos chances d’obtenir des conditions météo favorables.

Rendez-vous de l’après-kayak

Peu après cette escapade au grand air, on peut aller à La Malbaie se réchauffer et prendre un petit apéro au Café Chez-Nous (1075 rue Richelieu, Pointe-au-Pic, 418-665-3080, www.cafecheznous.com), un « bistro européen » dont l’ambiance chaleureuse ne se dément pas. On y trouve quelques portos et des bières locales.

Fin de journée gastronomique

La journée ne saurait être complète sans un arrêt à l’une des grandes tables de la région, sinon du Québec : le restaurant Vices Versa (216 rue St-Étienne, Pointe-au-Pic, 418-665-6869, www.vicesversa.com), également à La Malbaie. Monsieur et madame sont deux chefs d’expérience, et ils vous offrent la formule « trois plats à prix unique », pour toute une expérience gourmande. La cuisine est hautement créative et gastronomique, et l’ambiance très chic et épurée.

Comment s’y rendre

En voiture : Pour rejoindre Cap-à-l’Aigle au départ de Québec, suivez la route 138 jusqu’à La Malbaie, puis prenez le pont à gauche dans le centre-ville et enfin tournez à droite 3 km plus loin. Durée du trajet à partir de Québec : 1h30; durée du trajet à partir de Montréal : 4h30.

Tiré du guide Ulysse Plein air et art de vivre : 125 séjours épicuriens au Québec, par Thierry Ducharme.

 

Cyclistes et kayakistes : voyagez et économisez avec Communauto

Crédits photo © Communauto

Le saviez-vous ? En tant qu’abonné de Communauto, vous bénéficiez de rabais exclusifs sur la location de support !

Effectivement, vous pouvez profiter d’escomptes lorsque vous voulez louer un support pour pratiquer vos activités préférées comme le vélo de randonnée ou le kayak. En vous rendant chez l’uns de nos partenaires, vous aurez droits à un service professionnel pour la location et l’installation de votre support, en plus de conseils pratiques pour que votre voyage soit dès plus agréable !

Voici les adresses de nos partenaires :

Rack Évasion (Montréal)
1258 rue Laurier, Est
Montréal, Québec
H2J 1H1
Tél. 514 523-3333
Pour connaître le rabais >

Demers (Québec)
1044, 3e avenue
Québec, Québec
G1L 2X4
Tél. 418 529-1012
Pour connaître le rabais >

Que vous soyez un amateur de vélo ou de kayak, vous trouverez le support qu’il vous faut pour vos activités extérieures.

Bon voyage !

 

Où allez-vous en vacances cet été ? Partagez avec nous vos idées de mobilité durable !

Crédits photo © Montage - Google images

C’est plus fort que nous. Sitôt la neige fondue, on s’imagine déjà en vacances. On commence à planifier, et on se met à rêver. Plage, camping, jardinage, voyage… Pour vous aider à organiser vos vacances sans mettre une croix sur vos principes écologiques, nous vous suggérons quelques pistes « hors des sentiers battus » pour vous déplacer autrement cet été.

Des vacances à pied ?
La Fédération québécoise de la marche regroupe une centaine d’organisations offrant des activités de randonnée pédestre partout au Québec. Que vous soyez seul, en couple ou en famille, joignez-vous à d’autres randonneurs pour une excursion d’un jour ou plus et découvrez des paysages à couper le souffle. Les coûts sont généralement modestes et le transport se fait en autobus ou en covoiturage.

À propos de covoiturage, Communauto a de nombreux partenaires : Amigo express, Allo stop, AlternativeAuto, Covoiturage Montréal, dont certains offrent des rabais aux membres de Communauto.

Kayak et canot en ville !
Bien des Montréalais en viennent à oublier qu’ils habitent une île tant l’accès aux rives a été limité par le passé. Des progrès ont heureusement été faits, notamment grâce à la Route bleue du Grand Montréal, dont les itinéraires nous permettent de voir la métropole sous un autre angle tout en pagayant.

Vive le cyclotourisme !
Le cyclotourisme s’est démocratisé ces dernières années de sorte qu’il est plus facile que jamais d’organiser petits et grands voyages à vélo. Et ce n’est pas nécessaire d’être au sommet de votre forme pour partir en escapade ! Informez-vous auprès de Vélo Québec des innombrables possibilités qui s’offrent à vous selon votre condition physique.

Le train, une formule romantique et pratique
Les romantiques s’imagineront prendre le Transsibérien ou monter dans l’Orient express… Les plus pragmatiques, eux, apprécieront sa simplicité, son confort et son faible coût. Envie de parcourir le pays d’est en ouest ou de vous évader le temps d’une petite escapade ? Via Rail propose de nombreux forfaits ainsi que des tarifs réduits pour les enfants, les jeunes adultes et les aînés. De plus, profitez d’un rabais de 10 % pour les mêmes de Communauto.

D’autres idées à ne pas négliger !
Membres de Communauto, n’oubliez pas que nos partenaires vous offrent des rabais exclusifs ! Si ce n’est pas déjà fait, profitez de l’été pour découvrir les écogîtes d’Entre Cîmes et Racines, les auberges Le Baluchon et Au Diable vert et les activités d’Aventure Écotourisme Québec, entre autres… Pensez aussi à combiner ces offres avec nos tarifs Longue distance pour des vacances avantageuses, sans souci et « comme sans auto » !

Enfin, si vos billets d’avion sont déjà achetés, pensez à faire un voyage carboneutre en finançant un projet vert dans un pays en développement. De nombreux organismes, comme Planetair, au Québec, vous permettent d’acheter des « crédits carbone », mais attention, tous les programmes ne s’équivalent pas. Nombre de voyagistes et de transporteurs offrent aussi à leurs clients la possibilité de voyager la conscience tranquille en échange d’un supplément. Informez-vous !

Et vous ? Pensez-vous à l’environnement quand vient le temps de planifier vos sorties estivales ? Que planifiez-vous faire cet été ? Quels sont vos trucs pour des vacances en mobilité durable ? Combinez-vous plusieurs moyens de transport ? Partagez avec nous vos bonnes idées !

 

Au Diable Vert, du camping pour tous les goûts !

Crédits photos © Google images

Le camping Au Diable Vert est situé à proximité du joli village loyaliste de Sutton, avec ses boutiques, ses ateliers d’artistes et d’artisans, sa boulangerie, sa chocolaterie et ses bonnes tables. Le lieu est une oasis de paix enchâssée dans une belle forêt à l’orée de laquelle s’offre une vue magnifique sur les monts Sutton, Owl’s Head et Jay Peak.

Horaire : toute l’année
Heure de départ : 14h
Nombre d’emplacements : 35
Tarif journalier : 9$ à 28$
Services : prêt-à-camper, animaux domestiques admis, recyclage, accès Internet

Une station de montagne
Cette très belle station de montagne de 81 acres nichée à 300 mètres d’altitude propose aux campeurs des appartements équipés, des refuges dans les arbres (sans commodité) et un minuscule terrain de camping pour tentes. Les emplacements sont ombragés, bien espacés les uns des autres, et procurent toute l’intimité dont on rêve.

Des activités de plein air
Les amateurs de randonnée apprécieront le réseau de sentiers de 14 km qui communique avec le Sentier de l’Estrie. Plusieurs activités sont proposées sur place, dont le kayak sur la rivière Missisquoi, la pêche, le vélo et la randonnée, avec guides ou non, en plus des ateliers de photographie et de mycologie (champignons) et des cours d’équitation.

Du camping d’hiver
Ouverte toute l’année, la station permet également la pratique du camping d’hiver au cœur d’un réseau de pistes de ski de randonnée et de sentiers de raquettes. L’accès aux emplacements se fait à pied. Des brouettes sont disponibles pour le transport du matériel, et l’on peut aussi faire livrer son matériel en VTT ou en motoneige pour le coût de 10$. Six toilettes sèches se trouvent sur le terrain. Les emplacements qui portent les numéros de 5 à 20 et de 28 à 33 sont situés en bordure de la forêt et jouissent de la plus belle vue. Cieux étoilés et levers de soleil splendides.

Comment s’y rendre

Au Diable Vert, 169 chemin Staines, Glen Sutton, 450-538-5639, www.audiablevert.qc.ca

En voiture de Montréal : autoroute 10, sortie 68, route 139 Sud jusqu’à Abercorn, à gauche dans la rue Église, à droite dans le chemin Scenic, à gauche au stop dans le chemin de la vallée Missisquoi et à gauche dans le chemin Stairnes.

En voiture de Québec : autoroute 20 Ouest, sortie 173, puis autoroute 55 Sud, autoroute 10, sortie 106, route 245 Sud direction Mansonville, route 243 Sud direction Mansonville, route 105 en direction de Glen Sutton, chemin Staines à droite.

Tiré du guide Ulysse 100 campings coups de cœur au Québec, par Louise Gaboury et Louise Gagnon.

 

Au fil de l’eau dans le parc de la Rivière-des-Mille-Îles

Crédits photos © Bougex_Google images

Pour explorer l’archipel marécageux du parc de la Rivière-des-Mille-Îles, dans le quartier Sainte-Rose à Laval, il n’y a rien comme une petite embarcation. Un canot ou un kayak convient très bien, mais si vous craignez d’y prendre place, louez alors un pédalo. Vous parcourrez moins de distance, mais vous pourrez tout de même découvrir quelques îles. Du quai de location, mettez le cap vers l’ouest, histoire de foncer tout de suite contre le courant et le vent, plutôt qu’en fin de journée quand vous êtes fatigué. Vous passerez alors dans un tunnel, sous la rue qui mène à l’île Gagnon.

Entrée : gratuite

Service de location : canots, pédalos, kayaks simples ou tandems, chaloupes, rabaskas de 12 places

Autres services : aires de pique-nique, centre d’interprétation de la nature
Circuits nautiques : 20 km
Sentiers pédestres : 5 km

Activités sur place : kayak, pédalo, pique-nique, randonnée guidée en rabaska, croisières en ponton, pêche

Parcours

En longeant les côtes de l’île, vous vous retrouverez devant l’immense maison de Céline et René. En kayak comme en pédalo, des promeneurs s’arrêtent un instant devant, sur la rivière. À vrai dire, comme on ne voit pas grand-chose et qu’il n’y a à peu près jamais personne sur le terrain, la halte est de courte durée. Ne manquez pas d’aborder dans l’île Kennedy, juste au nord. Quel endroit magnifique pour faire une halte! On a aménagé une aire de pique-nique, en laissant de gros arbres en guise de parasol. Apportez une couverture, car il y a seulement quelques tables.

Petit chenal

En mettant à nouveau le cap vers l’ouest, il faut remonter vent et courant dans le tout petit chenal entre l’île Kennedy et l’île aux Fraises. Heureusement, il y a seulement quelques mètres à parcourir avant de s’engouffrer dans l’entrée de la passe étroite.

Le long de ce chenal paisible, aux abords de l’île des Juifs, vous croisez le secteur d’une plante rare et particulière à la région, comme l’indique la carte du parc. Il s’agit de la lézardelle penchée, reconnaissable par ses feuilles en forme de cœur et sa tige rappelant le bambou. Peu après une hutte de castor se trouve une épave énigmatique. Selon la description qu’en fait la carte du parc, certains croient qu’il s’agit d’un bac ayant servi au transport de matériaux de construction, mais d’autres prétendent que ce fut une scène d’orchestre flottante.

Passerelle

En sortant du petit chenal, longez l’île des Juifs jusqu’au quai. Un sentier mène à une passerelle surplombant un marais. Pour éviter d’être harcelé par les moustiques, enduisez-vous de répulsif à la citronnelle.

Regardez bien autour de vous, car vous pourriez voir des choses étonnantes. Peut-être apercevrez-vous des grands pics en train de picorer sur de vieux érables morts. Dans les arbres sont accrochés des abris à chauve-souris, un peu à la manière des cabanes d’oiseaux.

Retour sans détour

Pour revenir, mettez le cap vers le sud, sans détour. Puis empruntez le chenal entre l’île Gagnon et la terre ferme. Les berges sont bordées de saules et de végétation aquatique. Ce jardin sauvage est un pur ravissement, jusqu’au dernier coup d’aviron.

 

Comment s’y rendre

Parc de la Rivière-des-Mille-Îles, 345 boul. Ste-Rose, Laval,

www.parc-mille-iles.qc.ca

En voiture : autoroute 15 Nord, sortie 16 (à droite), puis boulevard Sainte-Rose (1 km à l’est).

En transport en commun : métro Cartier, puis autobus 73 de la Société de transport de Laval (STL).

Tiré du guide Ulysse On va où aujourd’hui? 150 sorties à Montréal et environs, par Alain Demers