Identifié par

Communauto ou auto

Québec Cinéma s’abonne à Communauto et poursuit sa lancée en transport durable

Québec Cinéma franchit aujourd’hui une nouvelle étape dans le déploiement de son plan de développement durable en devenant membre corporatif de Communauto. De plus, pour une deuxième année consécutive, Communauto sera le transporteur officiel des Rendez-vous du cinéma québécois dans le cadre de la 33e édition.

Vélo sous zéro de retour en 2015 !

Pour une 2e année consécutive, Communauto est fière de s’associer à l’événement Vélo sous zéro à titre de transporteur officiel. Venez rouler avec vos amis ou expérimenter le vélo d’hiver une première fois, à votre rythme, dans un environnement sécuritaire le 15 février prochain à 10h. Fort du succès de sa première édition en 2014, Vélo sous zéro double cette année le nombre de places offertes et pourra ainsi accueillir 1000 cyclistes.

Un mois gratuit de transport en commun avec la STM pour les nouveaux abonnés au DUO auto + bus

Crédits image © Communauto
Crédits image © Communauto

Cette année encore, dans le cadre des mesures prises pour remédier aux problèmes de la congestion liée aux différents travaux, Transports Québec offrira à tous les nouveaux abonnés au programme OPUS à l’année à tarif ordinaire, le 12e mois gratuitement. Cette offre est également valide pour les abonnés de Communauto qui décident de passer au DUO auto + bus avant le 11 décembre 2014.

Si vous êtes déjà abonné à OPUS à l’année et que :

Vous n’avez jamais bénéficié d’une offre «1 mois gratuit »
Vous serez automatiquement inscrit à la promotion en date du 1er novembre 2014. En restant abonné à ce service pendant 12 mois consécutifs, le mois d’octobre 2015 vous sera offert gratuitement.

Vous avez déjà bénéficié d’une offre « 1 mois gratuit »
Vous obtiendrez automatiquement un tarif fidélité en 2015.

En savoir plus sur le DUO auto+bus >

 

L’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve ouvre ses rues à l’autopartage !

© Communauto
© Communauto

Montréal, 23 juin 2014 –  L’arrondissement de MercierHochelaga-Maisonneuve a adopté, vendredi dernier, la règlementation permettant la mise en place d’espaces sur la chaussée dédiés exclusivement à l’autopartage. Cette décision de l’arrondissement permet à Communauto d’intégrer 8 nouveaux espaces de stationnement et d’y ajouter de nouveaux véhicules, majoritairement hybrides.

Ces 8 véhicules viennent consolider l’offre déjà existante dans l’arrondissement de MercierHochelaga-Maisonneuve. Au courant des 2 prochaines semaines, ces véhicules viendront s’ajouter aux 75 véhicules actuellement disponibles dans les 25 stations de l’arrondissement. L’arrondissement compte déjà 1900 abonnés au service d’autopartage de Communauto.

« Nous sommes fiers d’annoncer l’aménagement de 8 cases de stationnement réservées aux véhicules en autopartage qui seront installées, cet été, dans tout l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve. Utilisant la vignette 103, ces cases de stationnement dédiées à l’autopartage confirment notre volonté de favoriser un développement plus rationnel de l’utilisation urbaine de l’automobile, plus respectueux de l’environnement et donc plus socialement acceptable », a déclaré Réal Ménard, maire de l’arrondissement, lors d’une séance de photo inaugurant la nouvelle case de stationnement à l’intersection de la rue Hochelaga et de l’avenue Desjardins.

Et d’ajouter : « Elles s’ajoutent ainsi à l’offre de transport qui est composé de la marche, des 40 Km de voies cyclables, des 25 stations Bixi et du transport collectif avec ces 9 stations de métro ».

Les cases de stationnement autopartage :

  • rue Aylwin, côté ouest, au sud de la rue Ontario ;
  • rue Saint-Germain, côté est, au nord de la rue Adam ;
  • rue Aylwin, côté est, au sud de la rue Adam ;
  • avenue Valois, côté ouest, au nord de la rue Adam;
  • avenue Desjardins, côté ouest, au nord de la rue Hochelaga ;
  • avenue William-David, côté est, au nord de la rue Adam ;
  • avenue Sicard, côté ouest, au sud de la rue Ontario ;
  • avenue Théodore, côté ouest, au sud de la rue de Rouen.

« Offrir des espaces sur la chaussée dédiés aux véhicules en autopartage est un élément clé du succès de ce type de service, tel que démontré par les villes de Londres et Sidney » ajoute M. Marco Viviani, directeur développement et relations publiques chez Communauto. « Plus les véhicules sont accessibles facilement et bien répartis dans les quartiers, plus l’autopartage devient une alternative réelle et efficace à la possession d’une auto. Il ne faut pas oublier que chaque véhicule en autopartage remplace entre huit et dix véhicules privés. C’est donc en mettant en place toutes les mesures incitatives à l’utilisation de l’autopartage que nous arriverons à notre objectif: réduire le nombre de véhicules en circulation. La collaboration des autorités publiques est donc cruciale et c’est pourquoi nous saluons l’initiative de l’arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve. »

Pour plus d’information >

Prix Novae 2014 : félicitations au Mouvement Desjardins !

Quelques 200 dirigeants et professionnels de la Responsabilité sociale ont assisté à la remise des Prix de l’Entreprise citoyenne 2014 au Centre Phi, à Montréal, jeudi le 5 juin dernier. Sur près de 100 initiatives en compétition, 9 projets ont été récompensés pour l’innovation et l’exemplarité dans la manière d’aborder leurs pratiques d’affaires tout en tenant compte des enjeux environnementaux et sociaux.

Parmi ces projets, le Mouvement Desjardins, avec qui nous sommes partenaire, à remporté le grand prix dans la catégorie Mobilité avec leur programme de transport alternatif «En mouvement autrement !». 

autrement

Ce programme incite les employés à utiliser des modes de transports durables pour leurs déplacements domicile-travail et professionnels. L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), de favoriser la santé et le bien-être des employés et de leur permettre d’économiser sur leurs frais de déplacement. Après avoir effectué un diagnostic pour connaître les lieux de résidence des employés, leur moyen de transport et les opportunités d’optimisation de leurs déplacements, le programme a été déployé en fonction des besoins identifiés.

Cela inclut notamment un abonnement corporatif à Communauto, l’ajout de véhicules électriques et de bornes de recharge, des négociations avec la Société de transport de Lévis pour améliorer le service et avec la Ville de Lévis pour améliorer le réseau de pistes cyclables, l’obtention d’un rabais de 20% pour les titres de transport des employés Desjardins, la réduction des déplacements professionnels par une augmentation de l’utilisation des télé et vidéoconférences, etc. Quelque 830 employés se sont ainsi inscrits au programme de covoiturage, 80 se sont abonnés à Communauto, 420 à Bixi.

Félicitation au Mouvement Desjardins pour leur engagement envers le transport durable, leur vision et leur innovation ! Consultez la page du programme de Desjardins et Communauto ici.

 

Promotion : Parlez-en à vos amis et profitez de crédits !

Communauto vous gâte ce printemps avec une toute nouvelle promotion !

Pour chacun de vos amis qui s’abonneront à Auto-mobile ou Communauto, vous recevrez 5$ en crédits sur votre prochaine facture. Vos amis, quant à eux, profiteront d’un crédit équivalent à 30 minutes gratuites d’utilisation Auto-mobile lors de leur inscription (ce crédit est d’une valeur de 11,40 $ et est également applicable pour toute transaction Communauto s’ils s’inscrivent à Communauto plutôt qu’au seul volet Auto-mobile de notre offre).

Comment faire pour participer ? Vérifier votre boîte courriel, un message avec l’objet : Auto-mobile étend son territoire dans le Sud-Ouest et dans Verdun, contient une invitation et un code promo personnalisé. Partagez l’invitation et votre code promo personnalisé avec vos amis afin qu’ils profitent de cette offre.

S’inscrire à Auto-mobile est GRATUIT, simple et rapide, en deux jours ouvrables vos amis pourront commencer à utiliser le service qui demande seulement un numéro de carte OPUS et de permis de conduire.

Vous et vos amis avez jusqu’au dimanche 22 juin pour profiter de cette promotion, mais il n’y a pas de date limite pour utiliser vos crédits !

Lien pour s’inscrire à Auto-mobile >

Auto-mobile débarque dans le Sud-Ouest et dans Verdun

À partir du 5 juin prochain, le volet libre-service sans réservation de Communauto, Auto-mobile, sera disponible dans les arrondissements de Verdun et du Sud-Ouest (voir la carte).

Cela sera possible suite au vote de l’arrondissement Sud-Ouest, le mardi 3 juin, visant à adopter la nouvelle règlementation qui permet aux véhicules en autopartage de stationner dans les zones réservées aux résidents. Cette réglementation étant très peu utilisée dans l’arrondissement de Verdun, un vote du conseil d’arrondissement n’est pas nécessaire dans ce cas.

Dès le 5 juin, il sera donc possible de prendre possession d’un véhicule ou de terminer un trajet dans ces secteurs, tout comme il était déjà possible de le faire dans le Plateau-Mont-Royal, Rosemont-La Petite-Patrie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

«Communauto a choisi de ne pas mettre de pression sur la Ville dans le dossier du libre-service, mais comme nous avons toujours dit, nous sommes prêts à développer un tel système pour Montréal, en complémentarité avec le transport en commun, l’autopartage en station et les taxis. Le tout en privilégiant les voitures électriques et hybrides » a déclaré M. Marco Viviani, directeur, développement et relations publiques chez Communauto. Pour cette raison, Communauto a demandé de rencontrer le Maire Coderre suite à sa visite en France, où celui-ci a pu essayer le service d’Autolib’.

De nouveaux véhicules Auto-mobile s’ajoutent présentement à la flotte, qui compte déjà une centaine de véhicules 100% électriques et hybrides. « L’autopartage plus traditionnel, basé sur des véhicules réservables, présente des bénéfices environnementaux additionnels.  Il ne faudrait pas négliger l’appui à ce type de service dans l’engouement pour le libre-service sans réservation » a ajouté Marco Viviani. Communauto offre maintenant à Montréal 1000 véhicules de ce type dans 400 points de service, et ce, pour 25 000 usagers. Les études démontrent que ce parc remplace 10 000 véhicules qui auraient été possédés par ces mêmes personnes en l’absence de Communauto.

Rendez-vous sur les rues Masson et Wellington cette fin de semaine !
Une équipe de Communauto sera présente cette fin de semaine (si la température le permet) sur les sites des braderies des rues Masson et Wellington pour y rencontrer les résidents et leur expliquer avec quelle simplicité ils peuvent, eux aussi, utiliser Auto-mobile.

La MDD présente : Le culte du char

Le 3 juin à 12 h 15, à quelques jours du Grand Prix du Canada, la Maison du développement durable, Équiterre, Environnement JEUnesse et la Coalition Objectif 22 organisent le grand panel « Les jeunes et la voiture : le début de la fin d’une histoire d’amour ? », avec plusieurs invités spéciaux dont Marco Viviani, directeur développement et relations publiques chez Communauto.

À la surprise générale, une proportion significative de jeunes Américains délaisse la voiture comme mode de transport privilégié. Choc brutal pour l’industrie automobile, les ventes de voitures aux moins de 35 ans ont diminué de 30 % entre 2007 et 2012. Il y a trente ans, 87 % des moins de 19 ans possédaient un permis de conduire, contre moins de 70 % aujourd’hui.

Est-ce là le signe d’un changement culturel profond, au profit des iPhone, SMS et autres moyens de communication par lesquels passent aujourd’hui l’autonomie, la connectivité et l’évasion? Est-ce que la tendance observée aux États-Unis se manifeste ici aussi? Qu’en tirer en termes de planification urbaine et de déploiement des modes de transports? En marge du Grand Prix de Formule 1 de Montréal, un panel d’experts abordera ces questions et discutera avec le public dans un échange qui promet d’être des plus captivants et stimulants.

Pour plus d’information >

 

Les forfaits BIXI-AUTO et BIXI-AUTO-BUS de retour en 2014 !

Communauto est très heureuse de s’associer à nouveau à ses partenaires pour offrir encore une fois en 2014 un crédit de 10 $ aux abonnés de Communauto qui s’abonneront ou qui renouvelleront leur abonnement à BIXI.  Pour les abonnés du DUO auto+ bus, l’offre TRIO avec la STM permet d’obtenir un crédit de 59$ lors de l’abonnement à BIXI.

Tout crédit sera appliqué sur le compte Communauto lors de la facturation des trajets du mois.

À noter que ces offres sont valides uniquement pour les abonnements d’un an souscrits sur le site internet de BIXI. Si vous étiez déjà inscrit à BIXI en 2013, vous devriez donc attendre de procéder au renouvellement de votre abonnement BIXI pour pouvoir profiter à nouveau de cette offre.

En attendant, bienvenue aux nouveaux BIXIclistes !

 

Concours : Communauto fête son 20e printemps !

communopolis

Pour célébrer ses 20 ans d’existence, Communauto vous offre la chance de gagner votre dernier trajet ou un abonnement annuel si vous n’êtes pas encore membre ! Un chanceux par semaine sera tiré au hasard parmi les participants.

Comment participer ?
Rendez-vous à l’onglet concours de notre page Facebook. Vous y découvrez aussi les dernières nouveautés sur le service, les promotions avec nos partenaires et une foule de trucs et astuces.

Tout trajet effectué en Communauto ou en Auto-mobile est admissible au concours, jusqu’à concurrence de 100$ par trajet.

Participez

Bonne chance à tous !

 

 

Programme de compensation GES : un an déjà et plus de 1000 abonnés inscrits

Le 22 avril 2013, Communauto, en partenariat avec Planetair et CO2 Environnement lançait son programme de compensation d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Ayant déjà une mission sociale, environnementale et urbanistique, Communauto souhaitait offrir une option de plus à ses usagers de participer au ralentissement du réchauffement climatique. C’est donc de cette volonté qu’est née la possibilité de compenser les trajets Communauto, et ce, sur une base volontaire.

Un an après, ce sont plus de 1 000 abonnés qui ont contribué au programme en neutralisant plus de 120 tonnes de CO2. Avec plus de 30 000 abonnés au Québec, nous avons espoir de contribuer davantage en 2014. Nos usagers contribuent déjà à réduire le nombre de véhicules en circulation, le nombre de kilomètres parcourus et le nombre de tonnes de CO2 libérées dans l’atmosphère, en plus d’améliorer la qualité de notre environnement ainsi que la sécurité dans nos rues lorsqu’ils font de l’autopartage avec nos services.

De son côté, Communauto s’était engagée à compenser les kilomètres de ses véhicules de service ainsi que les émissions relatives à certaines de ses activités comme les déplacements quotidiens et d’affaires des employés, sa production de matière résiduelle et ses infrastructures. Un an après, ce sont plus de 40 tonnes de CO2 qui ont été neutralisées.

Pour en savoir plus sur comment compenser ou sur notre programme de compensation, cliquez ici. Merci à tous pour votre contribution !

 

L’AMT dévoile son nouveau site web et intègre les stations de Communauto

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) a dévoile aujourd’hui son tout nouveau site Web, qui regroupe toutes les informations pour une meilleure planification des déplacements en transport collectif et alternatif. Pour la toute première fois dans la région métropolitaine de Montréal, un outil pour trouver le meilleur tarif présente les abonnements, les titres mensuels et les combinaisons de carnets ou de titres unitaires valides pour un trajet précis. Le site offre également un planificateur de trajet intermodal couvrant la région métropolitaine de Montréal, la possibilité pour les clients de personnaliser leurs informations et de gérer tous leurs services en ligne ainsi que l’état du service en temps continu pour le train de banlieue, le métro, les autobus de la Société de transport de Laval (STL) et la portion de l’Express 90 Chevrier qui passe sur la voie réservée du pont Champlain.

[…]

S’adaptant à tous les appareils (ordinateurs de bureau, tablettes et téléphones intelligents), ce nouveau site Web est une façon d’accompagner les citoyens dans leurs choix de déplacements et de faciliter les décisions quotidiennes des clients du transport collectif. Pour y arriver, une multitude de partenaires actifs dans le domaine des transports ont été mis à contribution, telles que les sociétés de transport, la Ville de Montréal, le ministère des Transports du Québec (MTQ), Communauto et BIXI. La collaboration de ces partenaires a mis à profit une grande quantité de données planifiées et en temps réel, notamment pour le planificateur de trajet.

Lire la suite du communiqué >
Consultez le nouveau site de l’AMT >

 

Nouveaux tarifs à partir du 1er mai 2014

Tarifs2014
Crédits image © Communauto

Nous vous invitons à consulter la nouvelle grille tarifaire qui entrera en vigueur le 1er mai prochain.

Principaux changements
Le tarif horaire des forfaits A, B, C et Lièvre augmente de :

+ 20¢/h du lundi au mercredi (+ 2$/jour)
+ 10 ¢/h du jeudi au dimanche (+ 1$/jour)

Les prix du tarif Longue distance, par jour ou par semaine, restent inchangés sauf le coût de la première journée qui augmente de 3$.

Le prix forfaitaire du tarif Travail augmente de 40¢ et passe à 17,20 $ (40 km inclus) et 43 ¢/km additionnel.

Facture papier
Le coût de la facture papier passera de 1$ à 2$, et ce, dès la facturation des trajets de mai (en juin). Pour éviter ces frais, nous vous invitons à opter pour la facture en ligne en cochant l’option prévue à cet effet dans la section Informations personnelles de RESERVauto. Également, pour éviter des frais inutiles, un avis de facturation par courriel sera envoyé (plutôt qu’une facture papier) à toutes les personnes dont le solde est inférieur à 2 $, et ce, même s’ils n’on pas opté pour la facture en ligne.

Frais de réservation ou de modification par téléphone
Le coût reste le même entre 8h et 19h mais passera de 1,50$ à 2$ en soirée. Utilisez RESERVauto ou sa version mobile pour éviter ces frais.

Le saviez-vous ?
Communauto a toujours été et demeure, de très loin, le service d’autopartage le plus économique en Amérique. Pour comparer >

 

Plan de développement 2014 : 200 nouveaux véhicules et 20e anniversaire

Montréal, 14 avril 2014 – Communauto a dévoilé aujourd’hui son plan de développement 2014, année de son 20e anniversaire.

200 nouveaux véhicules, dont 100 hybrides, intègreront le parc de Communauto, ce printemps. Quelques dizaines de ces véhicules viendront renforcer son volet libre-service sans réservation et rouleront sous la bannière Auto-mobile; le plus fort contingent, cependant, servira à renforcer son offre de véhicules en stations pour lesquels la demande demeure très forte. Plusieurs secteurs accueilleront des véhicules Communauto pour la toute première fois. C’est le cas à Boucherville (terminus AMT Montarville), Saint-Léonard, Cartierville et dans le secteur adjacent au Métro Concorde, à Laval. À plusieurs endroits, c’est l’offre existante qui sera bonifiée par l’ajout de nouveaux véhicules, mais aussi par la multiplication des points de service rendue possible grâce à la collaboration des Villes et arrondissements. C’est le cas dans Hochelaga-Maisonneuve, Westmount, le Sud-Ouest, Rosemont-La-Petite-Patrie, le Plateau Mont-Royal et Saint-Lambert. Des véhicules arriveront également en renfort dans les secteurs de Griffintown, Montcalm (Québec) et du Cégep, à Sherbrooke.

L’amélioration de l’offre est plus difficile là où Communauto se doit encore d’agir largement seule. Parmi ces secteurs problématiques, des solutions sont à l’étude là où la demande est la plus forte comme dans Limoilou (Québec), Saint-Sauveur (Québec), Villeray, Parc-Extension, Notre-Dame-de-Grâce, Vieux-Longueuil, Brossard, Greenfield Park et Ville Mont-Royal.

 « Notre service aura 20 ans cette année et bien que nous gérions le plus grand parc de véhicules en libre-service au Canada, il reste encore bien du travail à faire » a déclaré Benoit Robert, président fondateur de Communauto « Desservir adéquatement les citoyens qui ont opté pour l’autopartage avec des points de service à proximité reste un des défis principaux de Communauto. Particulièrement là où nous ne pouvons pas compter sur l’appui des arrondissements et des villes ».

M. Robert salue au passage la Stratégie Nationale de la Mobilité Durable, adoptée récemment par le gouvernement du Québec, qui contient une reconnaissance de la pertinence de l’autopartage et qui inviterait les établissements des secteurs public et parapublic à réserver des places pour les voitures en autopartage tout en incitant les villes à prendre des mesures similaires.

Il rappelle que « d’autres villes dans le monde, comme Londres et Sydney, ont démontré qu’offrir des espaces dédiés aux véhicules en autopartage est un élément clé du succès de ce type de service.  Nous croisons les doigts pour que le nouveau gouvernement confirme cette orientation ».

Pour plus d’information >

 

4 conseils pratiques pour profiter d’Auto-mobile !

Comment conserver un véhicule en cours de trajet ?

À chaque fois que vous éteignez le moteur, un bouton apparaît à l’écran pour vous proposer de « conserver le véhicule ». Si votre arrêt n’est que temporaire et que vous souhaitez conserver le véhicule, appuyez sur cette commande, vous pourrez alors quitter le véhicule sans risquer qu’un autre usager le prenne entre-temps. Cela vous évitera également de perdre les minutes gratuites auxquelles vous avez droit au-delà de 32 minutes d’utilisation continue. Pour en savoir plus

Pour terminer un trajet correctement, surveillez le voyant lumineux vert

À la fin du trajet, lorsque vous passez votre carte OPUS sur le lecteur pour verrouiller les portières, il est très important de surveiller le voyant lumineux vert sur le lecteur. C’est ce voyant qui vous indique que vous avez bel et bien terminé le trajet. À défaut de se faire, les frais continueront de courir…
Pour en savoir plus

Se stationner : oui, mais où ?

Lorsque vous garez un véhicule Auto-mobile, à la fin d’un trajet, vous devez éviter d’être dans une zone de restriction, et ce, même si le stationnement est autorisé dans cette zone au moment du retour… Pour en savoir plus

Crédit pour l’achat d’essence

Un crédit de 20 minutes en temps vous est attribué pour tout trajet d’une heure ou moins si vous avez déboursé au moins 20 $ (il s’agit d’un changement, l’ancien montant étant fixé à 15 $) au moment de faire le plein. Pour en savoir plus

Promotion d’avril et mai : utilisez Auto-mobile au prix de votre forfait!

Pour tout trajet de 5 heures ou moins, les abonnés aux forfaits A, B, C et Le Lièvre peuvent utiliser les véhicules Auto-mobile au tarif de base de leur forfait (tarif à l’heure et au kilomètre), et ce, pour tout le mois d’avril et mai !

Cependant, un minimum de 2 heures sera facturable pour le temps, km en sus.

À titre d’exemple, voici un tableau comparatif :

Tableau_promoAvril-FR

C’est tout simple ! Selon le nombre de kilomètres roulés, le tarif le plus avantageux vous sera accordé automatiquement. Vous n’aurez à vous préoccuper de rien !

Pour accéder au volet Auto-mobile de notre offre, il vous suffit d’enregistrer votre carte OPUS dans la section « Information personnelle » de RESERVauto. Une invitation comprenant le détail du fonctionnement du service vous sera ensuite envoyée par courriel à l’intérieur d’un délai d’un jour ouvrable.

Auto-mobile c’est quoi ? Pour en savoir plus >

 

MOBI-O lance sa nouvelle campagne !

Mobi-o
Crédits image © Mobi-o

MOBI-O, le Centre de Gestion des Déplacements de Gatineau, invite les entreprises, les employés/étudiants et l’ensemble de la population gatinoise à découvrir sa nouvelle campagne de promotion et de sensibilisation « Place aux transports durables ».

La campagne aura trois objectifs précis :

  • Donner de la visibilité aux employeurs qui investissent dans les transports durables par des capsules (articles) bimestrielles diffusées via mobi-o.ca et ses partenaires;
  • Encourager les employés/étudiants de la région à profiter des avantages que les transports durables peuvent avoir sur leur santé, leurs portefeuilles et l’environnement;
  • Inciter d’autres employeurs à joindre le mouvement grâce à des statistiques réelles sur les avantages de l’implantation de mesures de gestion des déplacements en entreprise.

Tous les deux mois, MOBI-O fera paraitre un article sur une ou plusieurs entreprises de la région qui prônent des mesures de transports durables pour leurs employés/étudiants, dans le but de faire connaitre ces employeurs qui posent des actes concrets qui bénéficient à toute la communauté. Ces articles seront diffusés à travers un vaste réseau de partenaires de communication ainsi que via les réseaux sociaux.

La campagne qui se déroulera de mars 2014 à mars 2015 sera ponctuée de moments forts visant la promotion de certains modes en particulier ou d’activités/projet ponctuelles (transport collectif, vélo, marche, covoiturage, Défi sans auto, etc.)

Au programme du printemps : Le vélo à l’honneur avec le lancement de la campagne vélo au boulot 2014.

Bonne campagne !

 

Saison printanière : 20 % de rabais pour nos abonnés chez OÖM !

OOM
Crédits photo © OÖM

La première livraison de la collection printemps-été 2014 des vêtement OÖM est en ligne !

La réputation d’OÖM n’est plus à faire. Fondée en 2005, cette ligne de vêtements éthiques et urbains faits de coton biologique et de tissus éco-responsables est maintenant bien établie. Elle poursuit son bout de chemin avec la même mission en tête : « Nous vêtir de conscience ».

En tant que membres de Communauto, vous bénéficiez d’un rabais de 20 % sur les achats effectués en ligne. Pour profiter du rabais, vous devez d’abord être connecté à Communopolis et ensuite vous rendre à notre page rabais OÖM. Le code promotionnel vous sera alors dévoilé et vous pourrez l’inscrire dans la case à cet effet lors de vos achats sur la boutique en ligne OÖM.

Allez donc voir ça >

Bon printemps 🙂

 

L’autopartage ne menace pas le taxi : c’est à la propriété individuelle qu’il faut s’attaquer !

Éditorial de Benoît Robert, président et fondateur de Communauto.

Ce n’est pas par la coercition que nous parviendrons à infléchir l’équilibre existant, mais bien en proposant des solutions attrayantes aux yeux des consommateurs.

Lorsque quelqu’un fait le choix de vendre un véhicule qu’il possède ou de renoncer à l’achat d’un véhicule parce qu’il estime que les alternatives qui lui sont offertes sont satisfaisantes, c’est un client de plus que l’on vient de fidéliser, et ce, non seulement pour l’industrie du taxi, mais pour l’ensemble des fournisseurs de mobilité que sont les sociétés de transport public, les entreprises d’autopartage, les fournisseurs de services de transport interurbains et les organisations de covoiturage, sans oublier la marche et le vélo.

L’erreur à éviter c’est de sauter à la conclusion qu’il faut voir comme une menace le fait que chacun de ces modes cannibalise une partie de la demande de l’autre. Un certain degré de substitution existe et c’est saint qu’il en soit ainsi : c’est le prix de la liberté de choisir. Et ce n’est pas trop cher payé, car, en définitive, c’est cette diversité de l’offre qui permettra à chacun de mieux s’en tirer : mieux vaut partager son marché avec l’espoir de le voir s’élargir que de se battre pour maintenir le statu quo dans un marché en déclin.

[…]

« Il ne faut pas laisser l’autopartage devenir le bouc émissaire qui nous empêche de voir la poutre que nous avons dans l’oeil, collectivement, et qui nous fait oublier que c’est la propriété individuelle des véhicules et leur trop grand nombre qui en découle qui constituent le vrai problème »

Lire la suite en page 2 >

 

Les véhicules disponibles avec et sans réservations accessibles sur une même application

Le guichet unique est pour bientôt ! Après une première phase pilote et d’implantation, maintenant que nous savons que la formule est là pour rester, notre nouvelle priorité est celle d’intégrer le nouveau volet Auto-mobile de notre offre à nos outils de réservation et d’information existants.

Nous en profiterons pour faire un saut technologique, notamment par le développement d’applications mobiles natives pour iPhone et Android et en rendant multi-plateformes notre site Internet et nos autres outils de communication, y compris les avis de facture en ligne et nos infolettres. Déjà, d’ici quelques jours, il vous sera possible de voir et de sélectionner l’ensemble de nos véhicules, incluant les Auto-mobile, dans la carte du module client de RÉSERVauto de même que dans notre site mobile de réservation.

Cela vous aidera à optimiser vos choix de véhicules en tenant compte de leur proximité ainsi que des coûts des différentes options proposées (avec ou sans réservations). Rappelons que la tarification des véhicules Auto-mobile inclut le kilométrage pour les 100 premiers kilomètres du trajet. Bien que le tarif horaire de cette offre soit supérieur aux tarifs de nos forfaits de base, les véhicules Auto-mobile peuvent constituer une option intéressante pour de multiples occasions. De fait, la complémentarité du nouveau volet Auto-mobile avec notre offre historique est telle que nous étudions maintenant la possibilité d’introduire une formule sans réservation aussi dans les autres villes de notre réseau québécois.

À suivre !

 

Le Québec, terre de recherche sur l’autopartage par excellence

Au Québec, deux groupes de recherche sont particulièrement actifs dans le développement des connaissances sur les retombées de l’automobile libre-service, alias l’autopartage : le CRAD (Centre de recherche en aménagement et développement de l’Université Laval) et la Chaire de recherche Mobilité de l’École Polytechnique de Montréal. Cette dernière se spécialise dans le domaine de l’évaluation et la mise en œuvre de la durabilité en transport.

Autant au Québec qu’à l’étranger, Communauto collabore depuis longtemps avec les chercheurs, comme Catherine Morency, en rendant disponibles ses données aux fins d’analyses. Nos données sont d’ailleurs présentement utilisées pour faire avancer la réflexion en cours, à Montréal, sur le positionnement de l’autopartage vis-à-vis des autres modes de transport.

Merci aux nombreux usagers qui ont pris le temps, au cours des derniers mois, de compléter nos sondages !

 

Offres d’emploi : plusieurs postes à combler à Montréal !

Concours_tshirt
Crédits photo © Communauto

Vous désirez travailler pour une entreprise différente et innovante ?

Communauto, qui célèbre son 20e anniversaire cette année, est une entreprise à vocation sociale, urbanistique et environnementale dont la principale mission est de fournir une alternative à l’achat d’une voiture dans le but d’en diminuer l’utilisation.

Grâce à ses multiples attraits, plus de 29 000 personnes, au Québec, se sont déjà laissées séduire par la formule. Et tout indique que ce n’est qu’un début : un sondage réalisé à tous les ans témoigne du niveau élevé de satisfaction de nos usagers. C’est d’ailleurs le bouche à oreille qui a été, jusqu’ici, le moteur principal de notre développement.

Nous offrons des salaires concurrentiels, des avantages sociaux, un programme d’assurances collectives, un régime de retraite simplifié avec cotisations de l’employeur, un rabais sur nos offres et l’abonnement au transport public. Notre environnement de travail est agréable et bien situé, près d’un métro, d’une piste cyclable et de plusieurs lignes d’autobus. Notre équipe est intergénérationnelle, multiculturelle et dynamique !

Intéressé ? Nous recrutons présentement pour ces postes :

Montréal

POSTE(S) PERMANENT(S) À TEMPS PLEIN
Agent(e) service à la clientèle
Agent(e) sur la route niv 1 – Poste mobile
Contrôleur(e) administratif(ve)

Bonne chance !

 

Communauto invite ses abonnés et leurs amis au cinéma d’ici !

RVCQ2014
Crédits image © RVCQ

Du 21 février au 1 mars 2014, profitez de notre 2 pour 1 pour les abonnés de Communauto et d’Auto-mobile. Partenaire dans la section « Développement durable » et transporteur officiel de la 32e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, Communauto est heureuse de s’associer au plus important événement dédié à la promotion du cinéma d’ici pour une deuxième année consécutive.

Deux façons de vous procurer vos billets :

En ligne > Il vous suffit d’entrer le code promo : communautoRVCQ2014
ou sur place à la billetterie*

* À noter, une preuve d’abonnement vous sera demandée (la carte de membre pour les abonnés de Communauto et la carte OPUS pour les abonnés d’Auto-mobile).

Important
Cette offre ne peut être jumelée à aucune autre offre. Le 2 pour 1 s’applique à n’importe quelle projection régulière de la 32e édition des RVCQ, excluant les soirées Tapis bleu, 1(un) seul rabais par festivalier. Le rabais sera calculé à la page de paiement pour les achats en ligne.

Bon cinéma !

 

DRUIDE fait la promotion du transport durable et récompense nos abonnés

Druide-rabais
Crédits @ Druide

Le 15 août dernier, DRUIDE et Communauto annonçaient leur association pour la promotion de l’autopartage et de la santé avec l’activation d’une nouvelle offre promotionnelle pour nos abonnés.

Cette fois-ci, c’est dans le cadre de leur vente d’entrepôt d’hiver que DRUIDE souhaite encourager l’utilisation du transport en commun, du covoiturage et de l’autopartage. Une excellente nouvelle pour nos usagers qui sont déjà de grands utilisateurs des modes alternatifs à l’auto-solo !

Ainsi, les membres d’Amigo Express et de l’application mobile MERCI de la STM pourront profiter de rabais exclusifs.

Pour les membres de Communauto et d’Auto-mobile qui se rendront à l’entrepôt avec nos véhicules, DRUIDE leur offrira 25 $ de rabais sur leurs achats. Oui oui, 25 $ en produits fabriqués au Québec et certifiés biologiques ! Pour profiter du rabais, présentez votre carte de membre Communauto ou votre carte OPUS pour les membres d’Auto-mobile.

Quand : 22 et 23 février de 10h à 17h
: 154 ave Oneida, Pointe-Claire, Québec

Pour plus d’information sur DRUIDE et leurs promotions, suivez-les sur leur page Facebook.

 

Stratégie nationale de mobilité durable : des places et des avantages pour l’autopartage

Le 10 février dernier,  le Ministre des transports, M. Sylvain Gaudreault, présentait la Stratégie Nationale de Mobilité Durable. Pour la première fois, une stratégie nationale intègre les demandes que Communauto a faites au gouvernement du Québec depuis plusieurs années et lors de la consultation publique qui l’a précédé (voir le mémoire présenté par Communauto).

En voici quelques extraits :

« Le covoiturage et l’autopartage sont des options intéressantes et peu coûteuses pour compléter les efforts consentis en faveur du transport collectif. Le covoiturage et l’autopartage peuvent être développés en même temps que le transport en commun. Ils revêtent un intérêt particulier dans les secteurs non desservis par le transport en commun… 

[…]

une directive gouvernementale obligera les établissements des secteurs public et parapublic à réserver des places pour les voitures en autopartage. 

Les municipalités seront encouragées à prendre des mesures similaires. »

Transport et aménagement
Du côté des bonnes nouvelles, la planification commune de l’aménagement et des transports, tout comme l’optique de transférer des sommes excédentaires du PQI routier vers le maintien des actifs en transports collectifs, répondent aux demandes de longue date de TRANSIT.

« Nous restons sur notre appétit quant à savoir comment sera financé le développement de l’offre de service. Heureusement, le ministre s’est donné un échéancier serré qui apportera du financement dès 2015 », a renchéri Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville.

Si vous voulez mieux comprendre la portée de cette Stratégie dans son ensemble,  nous vous suggèrons de lire le réaction de Vivre en Ville et Transit / Équiterre.

Bonne lecture !

 

Communauto, transporteur officiel de la 32e édition des Rendez-vous du cinéma québécois

RVCQ-CP
De gauche à droite : Mme Ségolène Roederer, directrice générale de Québec Cinéma, M. François Pesant, chargé de projets pour Communauto, ainsi que M. Dominique Dugas, Directeur de festival

Montréal, le 5 février 2014 – Communauto sera le transporteur officiel de la 32e édition des Rendez-vous du cinéma québécois, une première pour l’organisation culturelle. Cela s’inscrit dans leur plan de développement durable qui intègre plusieurs volets cette année, dont celui du transport.

En choisissant Communauto, les Rendez-vous du cinéma québécois font preuve de vision en mettant en place une stratégie pour réduire leurs émissions de CO2. Les voitures 100 % électriques et hybrides de Communauto ainsi que son programme de compensation de carbone permettent de réduire ces émissions. Le choix de l’autopartage contribue à limiter, voir réduire le nombre de véhicules en circulation puisqu’un véhicule de Communauto remplace 10 véhicules privés.

Ainsi, l’équipe de production des Rendez-vous du cinéma québécois pourra bénéficier de voitures plus écologiques pour leurs besoins en déplacements pendant la durée du festival. Ces véhicules seront également présents lors des soirées d’ouverture et de clôture.

« Les Rendez-vous du cinéma québécois sont fiers de s’associer à Communauto, une entreprise québécoise à vocation sociale, urbanistique et environnementale qui nous permettra de réduire notre empreinte écologique. Nous espérons sincèrement que plusieurs autres festivals emboîteront le pas et considéreront des alternatives vertes à leurs besoins en transport »
a déclaré Dominique Dugas, Directeur des Rendez-vous du cinéma québécois.

« Cette association démontre que l’autopartage est une solution efficace pour la mise en place d’un plan de développement durable doté d’un volet transport. Les Rendez-vous du cinéma québécois ont fait le choix de se déplacer autrement tout en contribuant à améliorer leur impact environnemental sans réduire leur besoin de mobilité. En plus de s’engager envers l’environnement, ils contribuent à une économie locale et sociale  » a déclaré Marco Viviani, directeur développement et relations publiques de Communauto.

Bon cinéma !

 

 

Nouveau tarifs depuis janvier 2014 !

grille
Crédits photo © Communauto

Les changements tarifaires annoncés en fin d’année sont maintenant en vigueur. Tous les efforts ont été faits pour que ceux-ci demeurent le plus concurrentiels possible. Comme toujours, nous avons besoin de votre collaboration pour nous aider à contrôler nos coûts; par exemple, en utilisant les services en ligne pour recevoir vos factures, gérer vos paiements ou vos réservations… IMPORTANT.

Dans cette optique et dans un esprit d’incitation, veuillez noter que les frais de réservation par téléphone (75 ¢ par réservation de 8 h à 19 h et 1,50 $ en soirée) s’appliquent maintenant aussi sur les modifications de réservation. Il est très facile d’éviter ces frais en réservant par Internet ou en utilisant notre application mobile, si vous êtes en déplacement.

Pour connaître tous les détails des changements entrés en vigueur le 1er janvier, nous vous invitons à consulter la nouvelle grille tarifaire.

Bon début d’année !

 

Évadez-vous sans stress et en tout confort avec Via Rail !

Train
Crédits photo © Via Rail

 

 

 

 

Saviez-vous que depuis juin 2010, VIA Rail offre aux abonnés de Communauto un rabais de 10 % sur le meilleur tarif disponible pour des trajets effectués en train au Canada, et ce, peu importe la classe de service.

Pour en bénéficier, les abonnés intéressés doivent effectuer leur réservation de billets par Internet via leur session Réservauto. L’outil de réservation de billets de train, développé spécifiquement pour nos abonnés, est accessible sous le menu principal de Réservauto, en cliquant sur le logo de VIA Rail Canada.

Veuillez noter que le rabais s’applique seulement sur les réservations de billets de train effectuées via Réservauto.

Vous voyagez souvent en train pour vos déplacements d’affaires ?
Découvrez notre forfait Train + Auto !

 

Communauto, transporteur officiel du premier tour à vélo d’hiver de Vélo Québec !

Communauto, transporteur officiel de l’événement Vélo sous zérovous invite à venir rouler avec vos amis ou expérimenter le vélo d’hiver une première fois, à votre rythme, dans un environnement sécuritaire le 16 février prochain à 10h.

Vélo sous zéro c’est :

  • Un parcours de 15 km, sur rues ouvertes à la circulation automobile, qui empruntera en majeure partie le réseau cyclable de la Ville de Montréal
  • Départ et arrivée au parc La Fontaine
  • Animation et atelier mécanique sur place
  • Un événement gratuit

Pourquoi un happening de vélo hivernal?
Le vélo quatre saisons a décidément le vent dans les rayons. Les habitués en font chaque jour pour se déplacer, les néophytes se surprennent de continuer à rouler à l’année et les sportifs découvrent une nouvelle façon de s’entraîner. Au-delà des avantages pratiques, environnementaux ou financiers, un facteur les motive tous à enfourcher leur vélo durant la saison froide : le PLAISIR.

Complet
Une semaine après le lancement de l’invitation à Vélo sous zéro, les places disponibles ont rapidement trouvé preneurs. 500 cyclistes sont attendus le 16 février prochain ! Venez encourager vos amis et familles 🙂

Bonne route et soyez prudent !

 

Nouveau : le réservoir d’essence passe à la demie toute l’année !

essence
Crédits image © Montage Communauto

Afin de simplifier le service et d’harmoniser les consignes d’hiver de Communauto et d’Auto-mobile, le niveau d’essence requis au retour du véhicule passe à la 1/2, été comme hiver, au lieu du 3/4 en hiver comme c’était le cas jusqu’à maintenant.

Rappelez-vous qu’en hiver, la consommation d’essence peut augmenter considérablement, parfois jusqu’à 25 % de plus qu’en été. Nous vous demandons donc d’être vigilant lors de votre retour et de vous assurer que le niveau d’essence requis est respecté afin de ne pas incommoder l’abonné suivant.

Soyez prudent et bonne route !

 

Communauto recrute à Montréal !

Recrute
Crédits images © Communauto

Plusieurs postes sont à pourvoir pour le 6 janvier 2014 ! Vous avez un réel sens du service, un bon esprit d’équipe et une bonne réactivité ? Vous voulez démarrer la nouvelle année avec de nouveaux projets? Alors ce poste est peut être fait pour vous !

Relevant directement de la direction des opérations, le rôle de l’agent de service à la clientèle est de répondre efficacement et avec professionnalisme aux différents besoins de notre clientèle : conseils – informations, résolutions de problème, réservations…

Vous serez également amené à effectuer des tâches administratives liées à l’activité du service.

Cliquez ici pour consulter les postes >

 

Un petit geste, de grands projets… compensez vos émissions !

Les gaz à effet de serre issus des activités humaines proviennent à 26 % des transports et à 22 % de nos logements. L’autre moitié (52 %) est liée aux produits de consommation: les aliments, objets, vêtements et équipements !

Notre style de vie, de consommation et de transport génère des gaz à effet de serre et est ainsi décisif sur notre environnement. Néanmoins, ces émissions pourraient être évitées ou du moins réduites. En choisissant le transport en commun, la marche et le vélo pour les déplacements quotidiens, vous diminuez l’émission de GES. Les usagers de Communauto participent ainsi à la sauvegarde de l’environnement en ayant opté pour l’autopartage plutôt que la possession d’un véhicule personnel. Des études démontrent qu’une voiture en autopartage remplace 10 voitures privées et que les abonnés à l’autopartage se déplacent en voiture presque 4 fois moins que leurs voisins possédant une auto. Les usagers peuvent maintenant bonifier cette contribution existante en participant au programme en compensant le reste de leurs émissions.

Les projets

Les crédits compensatoires volontaires seront distribués à partir d’un portefeuille de projets certifiés Gold Standard Mixed Portfolio comprenant des projets d’énergies renouvelables, d’efficacité énergétique et forestiers selon un quota de 50 % / 50 %.

Planetair a créé diverses alliances internationales auprès des meilleurs fournisseurs de crédits-carbone de haute qualité certifiés Gold Standard issus de projets d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique dans les pays en développement. Le Gold Standard est la norme la plus stricte sur le marché du carbone exigeant notamment la transparence du processus et la réduction vérifiable et mesurable des émissions de GES.

Les projets doivent également contribuer au développement durable de la communauté ou ils se déroulent. Planetair est revendeur des crédits-carbone générés par CO2 Environnement, une entreprise ayant généré les premiers crédits-carbone, et les seuls à ce jour, certifiés transition Gold Standard en Amérique du Nord. Cette norme est la plus robuste en matière de projets forestiers. Voir les projets >

Pour plus d’information sur la compensation de GES voir le F.A.Q.

Comment compenser ?

Pour nos usagers, il est possible d’adhérer au programme de compensation de GES à partir de RÉSERVauto. Il suffit d’accéder à vos « Information Personnelle» et cochez l’option pour compenser vos émissions dans la section « Compensation de vos émissions ».

Pour plus d’information sur notre programme >

 

Réservez chez Discount à partir de RÉSERVauto et économisez !

En tant qu’abonné Communauto, Discount vous offre 5%  de rabais sur le tarif régulier de la location d’autos et 10% sur les camions, ainsi que la possibilité de profiter, à moitié prix, d’une couverture Exonération en cas de sinistres, incluant une franchise à 0$ en cas d’accident ou de vol.

Pour bénéficier de cette offre, votre réservation devra être effectuée au moyen de l’outil de réservation personnalisé auquel vous accéderez en cliquant sur l’icone de Discount. Profitez-en !

Ces tarifs seront disponibles uniquement dans les succursales participantes pour une location de voiture à Montréal, Québec, Sherbrooke et Gatineau, et selon la politique en vigueur dans le cadre des ententes Inter-réseau.

 

Courez la chance de gagner une croisière en Alaska avec La Capitale

ConcoursAlaska
Crédits photo © La Capitale

Saviez-vous que, grâce à notre partenariat avec La Capitale assurances générales, il vous suffit de leur demander une soumission ou de leur transmettre vos dates de renouvellement pour courir la chance de gagner une croisière d’une valeur de 8 000 $ en Alaska ?

Ce partenariat vous permet également d’obtenir des réductions exclusives sur vos assurances auto, habitation et véhicules de loisirs, et ce, auprès d’un des plus importants assureurs de dommages au Québec.

Faites vite ! Visitez la page du concours pour profiter de cette offre qui se termine
le vendredi 20 décembre 2013.

 

Offrez Communauto en cadeaux !

Certificat
Crédits image @ Google image + Communauto

Ne cherchez plus l’idée-cadeau géniale, vous l’avez trouvée ! Quoi de mieux que d’offrir Communauto en cadeau ? Pour faire plaisir à vos proches, il vous suffit de remplir le formulaire en ligne et Communauto acheminera à vous-même ou à la personne de votre choix un chèques-cadeau du montant souhaité. Si le bénéficiaire est déjà membre de Communauto, ce montant pourra être utilisé comme crédit sur ses prochaines réservations. Si celui-ci n’est pas abonné au service, il pourra déduire ce montant lors de son adhésion au service.

De plus, en s’abonnent à Communauto, le bénéficiaire sera automatiquement abonné à notre nouveau libre-service sans réservation !

Dépêchez-vous, vous avez jusqu’au 16 décembre pour commander vos chèques-cadeaux à temps pour Noël !

Commandez ici.

 

Communauto est prêt pour l’hiver ! Et vous ?

Hiver
Crédits photo © Communauto

La préparation de nos véhicules pour l’hiver tire à sa fin. Des pneus d’hiver, des balais à neige et des pelles sont installés ou offerts dans chacun d’entre eux. Déjà, l’hiver est à nos portes et de nouvelles habitudes seront bientôt de mise. Voici quelques consignes faciles à respecter pour traverser la saison froide avec le sourire…

CHUTES DE NEIGE
S’il y a averse ou tempête de neige, nous vous rappelons que vous sortez à vos risques. Habituellement, la Ville ou le propriétaire des divers stationnements enlève la neige des allées centrales dans les heures qui suivent. Le délai peut cependant parfois être d’un ou de deux jours. Dans tous les cas, s’il reste de la neige, vous êtes responsable de dégager le véhicule que vous souhaitez utiliser. Si vous vous embourbez, Communauto ne pourra vous venir en aide et il vous sera interdit d’abandonner le véhicule à un endroit prohibé (tout comme si c’était le vôtre). Le fait d’utiliser un véhicule en hiver implique également que vous devrez vous débrouiller pour rapporter celui-ci à son site de stationnement habituel au retour. Au besoin, vous devez vous attendre à devoir pelleter ou à prolonger votre réservation le temps nécessaire, à défaut d’être en mesure de le faire (à vos frais).

ESSENCE ET VITRES
La règle exige que le réservoir d’essence soit rempli au moins à la moitié au retour du véhicule. Il faut remplir le réservoir de liquide lave-vitre si vous le mettez à sec. Lorsque vous faites le plein, il est plus pertinent que jamais de nettoyer les vitres tout autour du véhicule. Il est préférable de ne pas aller au lave-auto lorsque le temps est glacial.

VENTILATION
Pour combattre la condensation de façon efficace, il faut régler la manette sur l’admission d’air extérieur plutôt que sur la recirculation. Sinon, les vitres intérieures resteront couvertes de buée.

SÉCURITÉ
Pour des raisons de sécurité, il importe de déneiger complètement le véhicule au départ : capot, toit, phares et grillage.

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR À L’ARRÊT
Il est interdit, dans plusieurs municipalités du Québec, de laisser le moteur fonctionner plus de trois minutes à l’arrêt. Dans le cadre de la mission environnementale de Communauto, nous comptons sur vous pour être des citoyens modèles.  Aidez-nous à donner l’exemple !

SECOUER PIEDS ET TAPIS
Nous ne pouvons vider pour vous la neige ou l’eau qui s’accumule sur les tapis. À cet égard, votre collaboration est essentielle.

ESSUIE-GLACES
C’est la responsabilité de l’abonné, au départ, de déglacer les essuie-glaces lorsqu’il utilise un véhicule. Si vous négligez de le faire et s’ils sont restés allumés la veille, le démarrage activera le moteur des essuie glaces, qui essaiera de faire bouger les lames coincées dans la glace, ce qui peut causer un bris, à vos frais !

FREINER EFFICACEMENT GRÂCE AUX FREINS ABS
La plupart de nos véhicules sont équipés de frein antiblocage (ABS). Si vous ressentez une vibration dans la pédale de frein lorsque vous freinez sur une chaussée glissante, c’est probablement que le dispositif antiblocage est à l’oeuvre Cette vibration est tout à fait normale.

COFFRET À CLÉS
Il peut arriver, à l’occasion, qu’une mince couche de glace due à la condensation se forme entre la porte et le boîtier du coffret. Dans un tel cas, il est plus difficile de tourner la clé dans la serrure. Il suffit, la plupart du temps, d’exercer une pression sur la porte, tout en tournant la clé, pour régler le problème. Si la porte reste collée sur le boîtier, tirez-la en utilisant le rabat qui protège la serrure pour vous donner une meilleure prise. N’ayez pas peur de tirer fort, les coffrets sont du genre « coffre-fort »… N’oubliez pas qu’en vertu de nos règlements, le véhicule reste sous votre responsabilité tant que la clé n’y a pas été redéposée. En cas de difficultés, il est donc de votre devoir de communiquer avec un responsable de Communauto et non pas de quitter les lieux sans nous avoir consultés au préalable, comme cela arrive malheureusement parfois.

DÉMARRAGE
Les nouveaux conducteurs ou les conducteurs occasionnels devraient relire les rudiments de l’art du démarrage par temps froid dans le manuel du propriétaire qui se trouve dans le coffre à gants de toutes les voitures. Souvenez-vous qu’il faut éviter d’accumuler les tentatives infructueuses, et s’y prendre de la bonne façon dès le premier essai. Trois éléments sont essentiels pour éviter les pannes : un véhicule en bon état (vous pouvez compter sur nous), un réservoir rempli au moins aux trois quarts (on compte sur vous) et un démarrage bien fait.

… ET SOYEZ PRUDENT !
C’est en hiver que se produit la vaste majorité des collisions et accrochages sur la route. On ne le dira donc jamais assez : il faut être prudent, réduire sa vitesse, freiner bien à l’avance et ne pas se mettre à la merci des plaques de glace sournoises cachées sous la neige.

RÉSERVATIONS DURANT LA PÉRIODE DES FÊTES
Veuillez noter que les tarifs de « haute saison » s’appliqueront, durant la période des Fêtes, chez nos « loueurs associés » partenaires de l’Inter-réseau. Plus vous réserverez tôt, plus grandes seront vos chances d’obtenir un véhicule dans les catégories les plus économiques (ou d’obtenir un véhicule tout court). D’autres conditions (telles qu’un nombre minimal de jours de réservation) pourront également s’appliquer, selon la politique en vigueur au moment de la réservation.

 

Des utilisateurs d’Auto-mobile nous parlent de leurs expériences

Quoi de mieux que des partages d’expériences pour mieux apprécier les possibilités de ce tout nouveau service de Communauto ! Offert gratuitement et sans besoin de réserver ou de rapporter le véhicule à la station, la flotte d’Auto-mobile est composée de véhicules 100 % électriques et hybrides.

Comment ça fonctionne ? Il vous suffit d’avoir une carte OPUS et un numéro de permis de conduire et le tour est joué ! De plus, jusqu’au 10 novembre, obtenez 30 minutes d’utilisations gratuites ! Entrez le code promotionnel : citrouille

Déjà membre de Communauto ? Cliquez ici.

Pas encore convaincu ? Nous vous invitons à visionner les témoignages de nos premiers utilisateurs.

Avec l’élargissement de son territoire de desserte aux arrondissements Rosemont-La Petite-Patrie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Auto-mobile sort de sa phase pilote et passe à une nouvelle étape de son développement. Le service devrait permettre de déployer, à terme, un parc de 250 à 350 véhicules en libre-service, selon le nombre d’arrondissements participants. Ces véhicules s’ajouteront au parc de plus de 1000 véhicules déjà déployé par Communauto dans l’agglomération de Montréal.

Je veux m’inscrire >

 

Auto-mobile débarque à Rosemont et dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

Montréal, 17 octobre 2013 – Communauto est fière d’annoncer qu’Auto-mobile, le volet libre-service sans réservation de son offre, sera disponible dès ce vendredi 18 octobre dans un premier secteur de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie et que les usagers du service peuvent d’ores et déjà garer leur Auto-mobile dans les zones réservées pour résidents de l’ensemble du territoire de cet arrondissement ainsi que dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (CDN-NDG).

La nouvelle zone de desserte dans Rosemont est bordée par le boulevard Saint-Laurent à l’ouest, l’avenue Christophe-Colomb à l’est et la rue Jean-Talon au nord (voir la carte). Dès vendredi, il sera possible de prendre possession d’un véhicule ou de terminer un trajet dans ce secteur, tout comme il était déjà possible de le faire dans le Plateau-Mont-Royal.

« Cette nouvelle zone dans Rosemont constitue un premier pas important car il officialise notre arrivée dans cet arrondissement et souligne notre capacité d’élargir notre territoire de desserte rapidement. Prochain arrêt : CDN-NDG ! Nous prévoyons mettre en service nos prochains véhicules hybrides au cours des semaines à venir, au fur et à mesure que ceux-ci seront équipés de la technologie nécessaire. Les résidents de Rosemont et de CDN-NDG pourront donc profiter de ces nouveaux véhicules très bientôt. L’inscription est gratuite, pourquoi se priver de ce supplément de mobilité ? » se demande M. Marco Viviani, directeur, développement et relations publiques chez Communauto.

Ce premier élargissement du territoire de desserte d’Auto-mobile augmentera le nombre de destinations d’intérêt accessibles aux utilisateurs du service. Il est également intéressant, pour eux, de savoir qu’ils pourront garer leur Auto-mobile, en cours d’utilisation, dans toutes les zones réservées aux résidents de ces arrondissements, et ce, sans devoir attendre que le service soit déployé en entier.

Rendez-vous au Marché Jean-Talon

Comme le Marché Jean-Talon fait partie des nouvelles destinations d’intérêt maintenant accessibles en Auto-mobile (que ce soit pour prendre possession d’un véhicule ou terminer un trajet), une équipe de Communauto y sera présente, ce samedi (si la température le permet), pour y rencontrer les résidents et leur expliquer avec quelle simplicité ils peuvent, eux aussi, utiliser leur carte OPUS pour accéder à n’importe quelle Auto-mobile. Quelques véhicules Auto-mobileélectriques seront également mis à la disposition du public au Marché pour leur permettre de revenir à la maison avec leurs emplettes.

Tel qu’annoncé le 1er octobre dernier, Communauto déploiera cet automne jusqu’à 100 véhiculesAuto-mobile hybrides et électriques sur les territoires du Plateau-Mont-Royal, Rosemont et CDN-NDG. L’offre pourrait atteindre jusqu’à 250 à 350 véhicules à son plein potentiel. Communauto, fidèle en cela à sa vocation d’entreprise à vocation sociale, urbanistique et environnementale entend continuer à déployer le volet Auto-mobile de son offre d’une manière qui soit la plus bénéfique possible pour la collectivité et pour l’environnement. Pour cette raison, l’entreprise demande à la Ville de Montréal de faire preuve de vision et de participer, elle aussi, à la définition de ce service en devenir.

À propos d’Auto-mobile

Auto-mobile est le nom de marque du volet libre-service sans réservation des services offerts par Communauto. Inauguré en juin 2013 et limité au territoire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, ce service a d’abord connu une phase pilote devant servir à documenter les impacts et les bénéfices de ce service. Avec l’élargissement de son territoire de desserte aux arrondissements Rosemont-La Petite-Patrie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Auto-mobile sort de sa phase pilote et passe à une nouvelle étape de son développement. Le service devrait permettre de déployer, à terme, un parc de 250 à 350 véhicules en libre-service, selon le nombre d’arrondissements participants. Ces véhicules s’ajouteront au parc de plus de 1000 véhicules déjà déployé par Communauto dans l’agglomération de Montréal.

Pour plus d’information >

 

Auto-mobile élargit son territoire à Rosemont-La Petite-Patrie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce

Auto-mobile-elargit
Crédits photo © Communauto
CDN
Crédits photo © Communauto

Montréal, 1er octobre 2013 – Communauto a annoncé aujourd’hui l’élargissement, dans les semaines à venir, du service Auto-mobile aux territoires des arrondissements Rosemont-La Petite-Patrie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

La décision de passer de la phase pilote de ce service, qui était jusqu’ici accessible uniquement dans les limites de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, à un plus large territoire, a été motivée par les décisions, hier soir, des Conseils de ces arrondissements d’approuver la réglementation autorisant le stationnement dans les zones réservées aux résidents pour les véhicules offerts en « autopartage ».

Depuis le printemps 2011, Communauto a toujours réitéré, à la fois, sa volonté tout autant que sa capacité de mettre en place un système de véhicules en libre-service sans réservation si la Ville et la collectivité montréalaise le souhaitaient. Le projet pilote que nous avons inauguré en juin 2013 visait à fournir des éléments d’évaluation à la Ville et aux opérateurs des autres modes de transport (taxi, transport en commun, etc.) sans pour autant créer un déséquilibre dans l’offre existante. Ce projet s’inscrivait dans le contexte de la consultation publique tenue par la Ville centre afin d’évaluer l’intérêt pour ce service.

« Nous aurions préféré que les arrondissements respectent les étapes du processus lancé par la Ville centre (c’est ce que semble avoir décidé Outremont, hier soir, en reportant la proposition qui était à l’ordre du jour de l’assemblée du conseil) et qu’ils soient plus ambitieux dans leurs conditions pour favoriser l’utilisation de véhicules électriques comme nous l’avons fait dans le Plateau-Mont-Royal, mais si certains préfèrent aller de l’avant plus rapidement, nous serons là pour répondre à cette demande » a expliqué M. Marco Viviani, directeur, développement et relations publiques chez Communauto.

À compter des prochaines semaines, soit lorsque les modalités d’obtention de ces permis seront en place, Communauto affectera jusqu’à une centaine de véhicules Auto-mobile pour assurer la desserte des territoires maintenant accessibles au libre-service sans réservation.

Compte tenu de l’incertitude planant sur l’avenir de la formule, dans le contexte électoral qui prévaut à Montréal, et des exigences de compétitivité face à d’autres prestataires, les prochains véhicules affectés à ce service par Communauto seront des voitures hybrides.

Communauto salue cependant la recommandation faite par la Ville centre, par voix de communiqué, hier soir, de tendre vers l’électrification des véhicules offerts en libre-service sans réservation dans le but de mitiger les impacts découlant de l’introduction de ce nouveau service.

« Dans un contexte de libre concurrence, il est important que la Ville détermine les critères que les prestataires de service se devront de respecter pour avoir le privilège de se procurer les nouvelles vignettes. À nous de nous y conformer, ensuite. En aucun cas, elle ne devrait offrir la gratuité du stationnement pour les véhicules ainsi offerts, même électriques. L’automobile libre-service a démontré depuis longtemps sa capacité à s’auto financer.  Ce service ne doit pas ouvrir la porte à une nouvelle manière de subventionner l’automobile. La Ville n’en a pas les moyens. Au contraire, elle devrait utiliser les revenus générés par l’émission de ces nouvelles vignettes de stationnement pour faciliter le financement d’autres services » a ajouté M. Benoît Robert, président fondateur de Communauto.

Lire la suite >

 

Auto-mobile : l’inscription est gratuite, le saviez-vous ?

Les véhicules Auto-mobile sont accessibles sur le territoire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal. Contrairement à l’offre habituelle de Communauto, les véhicules affectés à ce projet sont disponibles en libre-service sans réservation. Ces véhicules peuvent également être utilisés pour des déplacements en allés simples (du point A au point B), sans obligation de retour au point de départ, et être garé partout où il est permis de le faire en vertu des règles prévues dans le cadre de ce projet (voir Où stationner ?)

Comment s’inscrire
Les abonnés de Communauto ont accès automatiquement à ce service à l’intérieur d’un délai d’un jour ouvrable après avoir enregistré leur carte OPUS dans Réservauto (la plateforme de réservation en ligne de Communauto). Un message de confirmation vous est envoyé par courriel pour confirmer votre accès. Pour plus de détails, voir › Je suis déjà un abonné de Communauto.

Pour les non abonné de Communauto, l’abonnement est simple, rapide et gratuit ! Il suffit de procéder à votre inscription dans la section › Je ne suis pas abonné de Communauto de l’onglet Abonnez-vous.

Comment trouver un véhicule
Il est possible de repérer les véhicules Auto-mobile en vous promenant sur la rue mais il est beaucoup plus commode de rechercher la voiture la plus proche à l’aide d’un téléphone intelligent ou sur Internet.

Sur votre téléphone intelligent :

› Télécharger l’application Auto-mobile

Pour plus d’information >

 

Libre-service sans réservation : la Ville de Montréal doit exiger l’excellence et viser un parc automobile 100 % électrique

Montréal, 26 septembre 2013 – Communauto a dévoilé aujourd’hui les premiers résultats de son projet pilote de véhicules en libre-service sans réservation 100% électrique démarré en juin dernier sur le territoire du Plateau-Mont-Royal : le projet Auto-mobile.  L’objectif de ce projet est d’évaluer les impacts et les bénéfices de ce type de service afin que la Ville puisse, par la suite,  prendre une décision reposant sur une expérience concrète quant à l’implantation d’un tel service à Montréal.

Deux conclusions principales résultent de cette première analyse. La première est qu’Auto-mobile remplace par des déplacements en auto un nombre significatif de trajets qui auraient autrement été effectués par d’autres moyens de transport (taxi 11%, transport en commun 28%, autopartage avec réservation 19%, marche 10%, ou vélo 13% …).  Néanmoins, plusieurs constats supportent l’hypothèse que ce service pourrait avoir, au net, pour résultat de contribuer à consolider les offres de transport concurrentes à la propriété individuelle de l’automobile et permettre une réduction de la motorisation des ménages. Un suivi sur une plus longue période et la collecte de données complémentaires seront nécessaires pour confirmer ce potentiel.

La seconde conclusion qui découle du projet pilote est que ce service pourrait potentiellement constituer la clé du commencement de l’électrification du parc automobile dans une ville comme Montréal.  Même si la période d’activité couverte est relativement courte, l’utilisation de véhicules électriques nous est apparue comme une avenue potentiellement viable économiquement et constituerait une manière efficace de minimiser les impacts liés aux effets de cannibalisation de ce service sur les autres modes.

Plus de détails sur les résultats préliminaires du projet sont disponibles à l’adresse www.communauto.com/auto-mobile/rapport.pdf

L’une des spécificités du projet Auto-mobile a été d’utiliser la carte OPUS pour favoriser une identification plus grande de ce service avec l’offre des transports publics. Ce volet du service nous a permis non seulement de démontrer la fiabilité de la technologie embarquée des véhicules pour lire les cartes OPUS, mais a aussi permis aux utilisateurs d’avoir recours à un outil connu et efficace pour en faciliter l’accès.

Des décisions critiques à venir

Dès le lundi 30 septembre, les conseillers municipaux de plusieurs arrondissements seront appelés à voter des changements de règlements dans le but de permettre d’étendre l’implantation de systèmes de véhicules en libre-service sans réservation à Montréal.

Malheureusement, il semble, à cette étape, que les résolutions proposées ne fassent état d’aucune condition à respecter, à l’égard des opérateurs de ces services, quant à des critères à rencontrer ou de comptes à rendre pour permettre de poursuivre l’observation des impacts de ces services sur l’équilibre des modes à Montréal.

« Dans ce dossier, la Ville de Montréal a, selon nous, le devoir de faire preuve de vision. C’est à elle d’exprimer ses attentes et de tenter d’obtenir le mieux pour Montréal.  Si la filière des voitures électriques s’avère prometteuse, pourquoi ne pas en faire une exigence pour l’obtention des vignettes de stationnement qui permettront à ces véhicules de se garer ? » de demander M. Benoît Robert président fondateur de Communauto.

Ce matin, Communauto a envoyé une lettre aux conseillers municipaux des arrondissements concernés pour les sensibiliser à l’importance de la décision qu’ils s’apprêtent à prendre (www.communauto.com/auto-mobile/lettre.pdf). Contrairement à l’autopartage « traditionnel » beaucoup d’inconnus demeurent quant aux impacts du libre-service sans réservation sur les autres modes et sur le taux de motorisation de la population.  Il importe donc que la Ville exige également des prestataires de service, en contrepartie de son appui, une transparence dans le partage des données qui permettront de mieux comprendre la place occupée par ce nouveau service et d’en optimiser la contribution.

« Si la Ville et les arrondissements permettent dès le départ que ce service soit ouvert à des véhicules à essence, il sera difficile, même pour Communauto, de poursuivre le déploiement d’une offre reposant sur les véhicules électriques. Pourquoi diminuer déjà les attentes alors même que le projet pilote semble vouloir démontrer la faisabilité de la filière électrique et alors même que ce service ne coûterait pas un sou à la Ville de Montréal et qu’il pourrait constituer une excellente vitrine pour elle à l’étranger ?!? » se demande M. Robert.

Pour plus de détails sur le fonctionnement du service Auto-mobile consultez http://www.communauto.com/auto-mobile/

 

La Ville de Montréal confirme son adhésion au Circuit électrique avec 80 bornes !

CircuitÉlectrique
Crédits photo © Communauto

Bonne nouvelle pour tous les abonnés de Communauto qui utilisent les véhicules 100 % électriques de notre flotte !

Le maire de Montréal, M. Laurent Blanchard, le responsable du transport au comité exécutif, M. Réal Ménard, et, au nom des partenaires du Circuit électrique, le vice-président – Affaires publiques et gouvernementales d’Hydro-Québec, M. Pierre-Luc Desgagné, en présence de la ministre des Ressources naturelles, Mme Martine Ouellet, accompagnée par M. Daniel Breton, député de Sainte-Marie-Saint-Jacques et adjoint parlementaire à la première ministre pour le volet électrification des transports annoncent que la Ville de Montréal se dotera de 80 bornes de recharge publiques qui seront installées majoritairement hors rue dans des terrains municipaux.

« Le Québec est en mode électrification des transports et je tiens à souligner les efforts tangibles de la Ville de Montréal et du Circuit électrique en ce sens », a affirmé la première ministre du Québec, Mme Pauline Marois. Nous avons la chance de pouvoir compter sur une source d’énergie propre et renouvelable, et sur une expertise de premier plan afin de mettre sur pied une infrastructure de recharge publique nécessaire à l’arrivée des véhicules électriques sur nos routes. Ce projet d’avenir profitera à l’ensemble de la population. »

« Avec l’électrification des transports, on allie le développement économique et l’amélioration de l’environnement. En plus d’assurer la croissance des entreprises émergentes des composantes électriques et des entreprises de véhicules de transport, nous permettons de réduire de manière significative les émissions de gaz à effet de serre. L’électrification des transports, voilà un créneau d’avenir pour des emplois structurants au Québec », a déclaré Martine Ouellet.

« Cette initiative de la Ville de Montréal cadre parfaitement avec la volonté du gouvernement du Québec de préconiser l’électrification des transports au Québec et d’en accentuer significativement le développement au cours des prochaines années », a ajouté Daniel Breton.

Lire la suite du communiqué >

Communauto démarre en grand dans Anjou !

Monsieur Luis Miranda, Maire de l’arrondissement d’Anjou et Monsieur Marco Viviani, directeur développement et relations publiques de Communauto, ont inauguré les trois premières stations de véhicules en libre-service à Anjou.

Les résidents de l’arrondissement d’Anjou peuvent désormais bénéficier de véhicules en libre-service mis à leur disposition dans trois stations différentes. Les espaces alloués à Communauto sont situés sur des terrains de stationnement municipaux : l’aréna Chénier, le terrain de tennis du parc des Roseraies et au nord de l’avenue de Chaumont, près de l’avenue Azilda. Trois véhicules de Communauto sont déjà disponibles et ce nombre augmentera au fil du temps, selon la demande.  L’arrondissement compte déjà près de 100 abonnés au service.  L’ouverture de ces points de service a été rendue possible grâce à la collaboration de l’arrondissement d’Anjou et de Communauto.

« L’arrondissement d’Anjou est ravi de collaborer avec Communauto. Nous n’avons aucun doute que ce nouveau service sera accueilli avec enthousiasme par plusieurs résidents. D’ailleurs, le Forum de discussion qui s’est tenu en septembre 2012 avec les citoyens et les représentants du milieu, dans le cadre de l’élaboration du Plan local de développement durable, nous a permis de constater un intérêt réel pour l’utilisation de véhicules en libre-service », a affirmé Luis Miranda, maire de l’arrondissement d’Anjou.

«L’autopartage est un élément important pour améliorer la mobilité des gens et réduire les impacts de l’automobile.  Pour maximiser les bénéfices sociaux, environnementaux et urbanistiques de l’autopartage, la collaboration des autorités publiques est essentielle. Nous saluons donc l’initiative de l’arrondissement d’Anjou»  a affirmé Monsieur Marco Viviani, directeur développement et relations publiques de Communauto.

Pour plus d’informations >

 

Trois promotions intéressantes pour les clients de la STL !

OffreSTL
Crédits image © Communauto

Saviez-vous que la STL a développé, au cours des dernières années, plusieurs partenariats en terme de mobilité durable dont vous pouvez profiter? En effet, la STL et ses employés ont pour mission :

  • De développer et d’offrir à Laval un service de transport collectif de qualité et performant, évoluant en fonction des besoins de la communauté Lavalloise dans le but d’améliorer sa qualité de vie;
  • De promouvoir la mobilité durable au sein de la Ville de Laval et d’y contribuer;
  • De s’assurer que l’ensemble des modes de transport collectif sur son territoire soient bien intégrés entre eux ainsi que la marche et le vélo.

La STL réalise principalement sa mission en exploitant un réseau d’autobus et de transport adapté, ainsi que par des partenariats et des ententes avec divers organismes. Présentement, trois campagnes battent leur plein avec nos partenaires :

opus_entreprise_s

 

 

 

 

Campagne OPUS + entreprise

Demandez à votre employeur d’adhérer à OPUS + entreprise et bénéficiez de 12 titres de transport mensuels pour le prix de 10. Offre valide jusqu’au 5 octobre 2013.
amt.qc.ca/opusplusenterprise

 

communauto_stlSaviez-vous que Communauto offre le transport en commun et l’accès à une auto à petit prix aux résidents de Laval?

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT!

En achetant 8 droits de passage sur le réseau de la STL, vous pouvez vous abonner au forfait Le Lièvre de Communauto pour un an, gratuitement !

Comment profiter de cette offre?

  • Vous devez d’abord être résident de la ville de Laval
    Présentez une pièce justificative avec votre adresse actuelle.
  • Vous devez être éligible à Communauto
    Consultez les critères d’admissibilité.
  • Lors de votre inscription, vous devez présenter votre carte OPUS avec un reçu pour l’achat d’au moins huit billets d’autobus effectués au cours des 30 derniers jours. Pour consulter les tarifs de la STL : stl.laval.qc.ca.
  • Pour profiter de cette offre, veuillez consulter le site: communauto.com/STL.

Concours : gagnez un an de transport durable !

Pour en savoir plus, visitez communauto.com/stl/concours_stl.html.

 

aqlpa_stl

L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) vous offre 12 mois de transport collectif gratuits. Tous les détails sur faitesdelair.org

 

La Semaine des transports collectifs et actifs est de retour à Québec !

Semaine
Crédits photos © Montage Google images

Consultez la programmation de Montréal >
Consultez la programmation de Gatineau >
Consultez la programmation de Sherbrooke >

 

Du 16 au 22 septembre 2013, de nombreuses activités seront proposées aux résidents de la région de Québec : conférences, mobilisations, animations de rues, activités cyclistes, concours, et pour la première fois cette année le très attendu Bicycle Film Festival !

Embarquez dès maintenant dans la Semaine des transports collectifs et actifs et retrouvez toutes les informations utiles sur la programmation 2013 !

 

Programmation préliminaire :

Mardi 17 septembre 2013

  • Déjeuner-conférence organisé par Mobili-T ( sur invitation)

Mercredi 18 septembre 2013

  • Défi sans auto
  • 13h-18h : « Intermodalité et autopartage: la mobilité complète pour des villes de qualité », colloque organisée par Vivre en Ville en collaboration avec Communauto, auditorium de l’ÉNAP, 555 boul. Charest Est, Québec.

Vendredi 20 septembre 2013

Samedi 21 septembre 2013

Dimanche 22 septembre 2013

Dimanche 22 septembre : Journée Lorettaine du vélo

L’activité comporte deux parcours dont un de 20 km et un second de 30 km. Le lieu de rendez-vous est sur le site de l’école secondaire polyvalente de l’Ancienne-Lorette et l’heure du départ des groupes est prévue pour 10h. Les participants sont invités à se présenter au kiosque d’accueil 30 minutes avant l’heure du départ.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.lancienne-lorette.org

 

18 septembre : colloque intermodalité et autopartage à Québec

En Europe et en Amérique du Nord, de nombreuses collectivités, de concert avec les acteurs locaux du transport en commun, actif et partagé, veillent à améliorer l’intermodalité pour faciliter la mobilité des citoyens par des modes de transport durables.

Afin de réfléchir aux choix à faire en termes d’aménagement urbain et de mobilité pour intégrer davantage l’autopartage dans la ville, Vivre en Ville invite les élus et les autres décideurs, ainsi que les professionnels du transport et les citoyens à participer en grand nombre à un colloque qui se déroulera à Québec, le 18 septembre prochain.

Des conférenciers internationaux viendront y présenter des exemples concrets de l’Europe et des États-Unis, afin d’explorer les possibilités d’adaptation au Québec et de démontrer comment une approche intermodale, en intégrant efficacement l’autopartage, peut donner plus de mobilité aux citoyens tout en améliorant les espaces publics et la qualité de vie des agglomérations urbaines.

CONSULTEZ LE PROGRAMME COMPLET (PDF)

Pour plus d’information, cliquez ici.

 

RTC : nouveaux eXpress pour nos abonnés de Québec !

ExpressRTC
Les nouveaux eXpress 300 et 500 constitueront une alternative de plus pour se déplacer autrement vers Sainte-Foy. En plus d’offrir un service rapide et efficace ils contribueront à :
  • Améliorer la fluidité sur l’autoroute : chaque autobus plein = 40 voitures de moins sur la route.
  • Réduire la congestion routière malgré le développement de Ste-Foy : d’ici 6 ans, environ 1 000 voitures de moins sur Robert-Bourassa chaque matin !
  • Doubler la part modale du transport en commun (de 10 % à 20 %) – un des objectifs du Plan de mobilité durable de la Ville de Québec : 750 000 déplacements de plus par année en autobus.
Le transport en commun
  • Une solution à la congestion routière
  • Un choix de plus pour se déplacer autrement
  • Une meilleure qualité de vie pour tous les citoyens

Épluche ta ville ! Le 15 août prochain, venez découvrir vos fruits et légumes locaux

Crédits image © Équiterre
Crédits image © Équiterre

Communauto invite ses abonnés à venir célébrer les fruits et légumes locaux et de saison sur l’heure du midi, au coeur du Quartier des spectacles. Ce happening est organisé dans le cadre du Pique-nique en vert de la Maison du développement durable. Au menu : dégustation culinaire, ateliers de découverte sensorielle et kiosque interactif mettant en vedette les fruits et légumes locaux de saison.

Le pique-nique se tiendra dans le parc Hydro-Québec adjacent au 50, rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal. En cas de pluie, l’événement est remis au mardi 20 août 2013.

Selon un sondage de la firme Léger Marketing, réalisé en 2010 pour le compte d’Équiterre, la majorité des Canadien(ne)s (77%) souhaite consommer des aliments produits localement. En témoigne la multiplication de projets et d’initiatives sur le terrain soutenant l’alimentation locale et la tendance forte de diffusion d’informations sur ce sujet dans les médias.

Face à ce constat, Équiterre a souhaité proposer un projet multidimensionnel en alimentation saine et locale, axée sur la consommation de fruits et légumes produits localement.

C’est dans ce contexte que la campagne « Épluche ta ville! » a vu le jour, en 2013. Elle a pour principaux objectifs de :

  • Sensibiliser 100 000 familles à Montréal à l’importance d’augmenter leur consommation de produits fruits et légumes locaux ;
  • Informer les familles de l’offre en fruits et légumes locaux ;
  • Sensibiliser les familles aux enjeux entourant l’alimentation saine et locale ;
  • Mobiliser familles et acteurs de changement à promouvoir la consommation de fruits et légumes locaux.

Épluche ta ville se décline en 3 volets :

  • Le cœur du projet : un web documentaire qui vous transporte à travers une multitude de projets innovants et vous présente des personnages inspirants qui créent le changement dans leur milieu.
  • Des actions sur le terrain : pour promouvoir la consommation de fruits et légumes, rien de tel que d’y goûter! Suivez-nous sur Facebook ou consultez notre calendrier pour connaître les dates de nos activités.
  • Une campagne médiatique : le réseau d’Équiterre grandit chaque jour et nous souhaitons rejoindre le plus grand nombre avec cette campagne.

Au plaisir de vous rencontrer lors de ce dîner tout en fraîcheur !

 

Encore plus de stations sur rue pour nos abonnés de Montréal !

SurRue
Crédits photo © Communauto

Dans la foulée de l’annonce faite le 10 mai dernier avec l’arrondissement Le Plateau Mont-Royal, 10 nouvelles stations sur rue ont ouvert leurs portes à Montréal !

Il s’agit des stations suivantes :

354 – Émile-Duployé et Sherbrooke
356 – De l’Esplanade et Van Horne
357 – Hutchison et St-Viateur
358 – Fairmount et Hutchison
359 – Hutchison et Mont-Royal
360 – De l’Esplanade et Mont-Royal
361 – Messier et Marie-Anne
362 – De Lorimier et Sherbrooke
363 – De Lanaudière et Laurier
364 – De l’Esplanade et Rachel

Les stations sur rue sont un plus pour nos abonnés et pour les résidents du quartier. Elles sont souvent situées plus près des lieux de résidences des utilisateurs de l’autopartage et elles contribuent à réduire le parc automobile urbain en répondant aux besoins de déplacements de plusieurs familles à la fois. Même avec un ou deux véhicules, ces stations font une différence dans la qualité de vie de dizaine de personnes.

Vous pouvez déjà placer des réservations dans ces stations ! D’ici la fin de l’été, ce sont au total une cinquantaine de nouvelles stations qui auront été ouvertes dans les rues de l’arrondissement Le Plateau Mont-Royal, stations qui seront ajoutées en plusieurs phases.

Bonne route !

 

Un mois gratuit de transport en commun avec la STM pour les nouveaux abonnés au DUO auto + bus

OffreDUO
Crédits image © Communauto

Cette année encore, les nouveaux abonnés annuels au transport en commun de la STM à tarif ordinaire obtiennent le 12e titre mensuel de leur abonnement gratuitement grâce à la campagne de Transport Québec visant à remédier aux problèmes de congestion liés aux différents travaux routiers. L’offre est également valide pour les abonnés de Communauto qui décident de passer au DUO auto + bus avant le 11 août 2013.

Ceux-ci auront droit aux avantages déjà prévus par cette formule en plus de leur mois d’abonnement gratuit à la STM :

  • Ceux qui optent pour le DUO auto + bus forfait non-membre peuvent, en ajoutant 5 $ par mois au coût du titre de transport, accéder au Forfait C de Communauto sans avoir à débourser les droits d’adhésion de 500 $ et la cotisation annuelle de 39 $.
  • Ceux qui optent pour le DUO auto + bus forfait membre, qui versent donc les droits d’adhésion de 500 $ (100 % remboursables sur désistement), économisent 3 $/mois sur la cotisation annuelle à Communauto.

Les usagers s’étant abonnés au DUO après le 11 septembre 2012 seront automatiquement inscrits à la promotion en date du 1er août 2013. S’ils restent abonnés à la STM pendant 11 mois consécutifs, le mois de juillet 2014 leur sera offert gratuitement.

Ceux inscrits entre le 14 novembre 2011 et le 11 septembre 2012 obtiendront, en plus du mois gratuit en 2013, le tarif de 2013 s’ils restent abonnés en 2014.

Les plus fidèles, inscrits avant le 14 novembre 2011, recevront non seulement leur mois gratuit, mais de plus, Transport Québec leur offrira tous les mois de 2014 au tarif de 2012 s’ils restent abonnés à l’année. Aucune inscription n’est requise.

 

Économisez 1 $ en optant pour la facture en ligne !

Facture
Crédits image © Communauto

Le coût de la facture papier passera de 50 ¢ à 1 $ au moment de la facturation des trajets de septembre (en octobre). Cette décision visant à accélérer l’adoption de la facture en ligne était annoncée dans la dernière édition de l’Écho-mobile. Même à 1 $, soit le montant facturé pour l’impression, la manutention et l’envoi d’une facture papier, celui-ci ne couvre qu’une fraction des coûts de production. Nous vous invitons donc à adopter en grand nombre ce nouveau mode de facturation dans le but de nous aider à minimiser les dépenses administratives et à vous offrir l’accès à nos véhicules au meilleur prix possible.

À ce jour, plus de 13 000 abonnés Communauto ont opté pour la facture en ligne. Non seulement cette méthode de facturation s’avère plus écologique, elle vous offre aussi la possibilité d’annoter vos réservations !

Pour vous inscrire à la facture en ligne, connectez-vous à RÉSERVauto sur la page d’accueil de Communauto, ou de Communopolis, au moyen de votre numéro d’abonné et de votre mot de passe. Cliquez sur le lien Informations personnelles accessible à partir du menu principal, puis cochez l’option vous permettant de renoncer à l’envoi de vos factures par la poste.

 

1er juillet : avez-vous votre carte OPUS ?

CarteOpus
Crédits photo © Communauto

À partir du premier juillet, vous devrez obligatoirement avoir en main une carte OPUS ou disposer d’une clé RFID pour utiliser un véhicule.

Depuis le début du mois de juin, vous êtes invités dans RÉSERVauto à enregistrer le numéro de la carte OPUS que vous souhaitez utiliser aux fins d’identification (une seule carte par usager), s’il y a lieu. Si vous n’avez pas de carte OPUS et que vous ne disposez pas déjà d’une clé RFID, nous vous en fournirons une gratuitement sur demande (des frais de remplacement de 20 $ s’appliquent en cas de perte d’une clé). Écrivez-nous par l’intermédiaire de la fonction Pour nous joindre en ligne de RÉSERVauto afin de commander une clé RFID.

De plus, vous pourrez utiliser les service de Auto-mobile !

 

Partez en Virée Estivale à partir du 2 juillet !

Viree

Du 2 juillet au 15 septembre 2013, notre promotion Virée Estivale vous permettra de rouler pour moins cher et de profiter de l’été au maximum. Durant cette période, le tarif Longue distancepassera de 29,95 $/jour (tarif haute saison en vigueur du 15 juin au 15 septembre) à 24,95 $/joursur les véhicules sélectionnés. Environ 20 % des véhicules de chacune de nos succursales (Montréal, Québec, Gatineau, Sherbrooke) seront offerts à ce tarif privilégié. Le tarif à la semaine de ces véhicules sera donc de 154,69 $ au lieu de 185,69 $, une économie de près de 17 %.

Pour profiter de cette promotion, vous devez rechercher les véhicules identifiés par un soleil dans RESERVauto. Vous pouvez aussi limiter votre sélection à ces véhicules en cochant l’optionRECHERCHER UNE VOITURE À 24,95 $/J après avoir choisi « Longue distance » dans « Tarif demandé » (étape 4). Si aucun véhicule ne vous est alors offert, cliquez sur le bouton+ DE STATIONS pour élargir votre sélection.

Le tarif Virée Estivale est aussi accessible par l’entremise de notre site mobile (compatible avec iPhone et Android)

 

Pétition : Financer le transport en commun

TC_petition
Crédits image © Transit

Pétition adressée à l’Assemblée nationale jusqu’au 17 septembre 2013

Le transport en commun, c’est la solution ! Maintenir et améliorer nos services de transports collectifs, c’est la voie pour que nos milieux de vie deviennent des modèles de développement et de mobilité durables. Joignez le mouvement et signez la pétition Investir dans le transport en commun et demandez vous aussi d’y investir un milliard de plus par année. De quoi atteindre nos objectifs de changement de cap en transport urbain.

Un milliard d’investissements de plus, pour :

● Diminuer la congestion

● Améliorer la qualité de vie

● Avoir un environnement plus sain

● Soutenir le développement économique

Le transport en commun, c’est la solution. Signez ! Manifestez-vous sur les réseaux sociaux : #prioritéTC

Le 24 mai, de nombreux groupes, dont l’Union des municipalités, l’Ordre des architectes, le Réseau des ingénieurs, l’Association du transport urbain du Québec, TRANSIT, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain ont lancé la Déclaration pour la mobilité durable, demandant de majorer de 1 milliard par année les investissements en infrastructures de transport en commun.

La Déclaration fait aujourd’hui l’objet d’une pétition, TRANSIT invite les citoyens à la signer sur le site de l’Assemblée nationale.

 

Notre flotte devient de plus en plus verte : 80 Prius C hybrides s’y ajoutent cet été !

 

En novembre dernier, nous vous informions que vous aviez désormais accès à 2 Prius C hybrides et que Communauto souhaitait se doter d’un plus grand nombre de ce type de véhicule, et ce, malgré le fait que leur disponibilité pour les flottes automobiles était limitée.

C’est donc avec grand plaisir que nous vous annonçons que 80 Prius C hybrides seront ajoutées à notre flotte d’ici le début de l’été. Ces voitures représentent une façon de plus d’atteindre notre mission de réduction de l’impact environnemental du transport automobile.

Bonne conduite écologique !

 

Communauto lance Auto-mobile : premier projet pilote de véhicules en libre-service sans réservation 100 % électrique au Canada

Montréal, 16 juin 2013 – Communauto inaugure aujourd’hui, sur le territoire de l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal, le premier système de véhicules 100% électriques en libre-service sans réservation au Canada. À partir d’aujourd’hui, une vingtaine de véhicules seront disponibles pour les citoyens, pour des trajets du point A au point B, au simple passage d’une carte OPUS préalablement enregistrée dans le système d’Auto-mobile.

L’objectif du projet pilote est d’évaluer les bénéfices et les impacts d’un tel service.

« La consultation publique du 11 juin au sujet du libre-service sans réservation nous confirme qu’il est nécessaire de mieux documenter les effets que ce service aura sur la mobilité des citoyens et sur les autres services de transport, et ce, en tenant compte des réalités montréalaises. Nous pensons qu‘un tel système devrait se positionner de manière à compléter l’offre de service existante pour les trajets de courte distance plutôt que de se placer en concurrence avec les autres acteurs du transport durable comme les taxis, la STM,  BIXI et l’autopartage avec réservation » a affirmé Benoît Robert, président-directeur général de Communauto.

« Le Plateau-Mont-Royal est ravi que Communauto l’ait choisi pour ce projet pilote et nous n’avons aucun doute que ce nouveau service sera accueilli avec enthousiasme par nos résidents, déjà exemplaires dans leurs choix de transport, et ce, à un degré sans égal au pays. Le recours à la voiture étant par moments incontournable, le système Auto-Mobile, qui s’ajoute à l’autopartage traditionnel, offre le maximum de bénéfices avec le minimum d’inconvénients pour les utilisateurs, comme pour la société. De son côté, l’arrondissement met en service une vignette universelle pour réduire autant que possible les contraintes liées au dépôt des voitures à proximité de la destination des utilisateurs » a ajouté Luc Ferrandez, maire de l’arrondissement Le Plateau-Mont-Royal.

« Nous souhaitons connaître les effets réels d’un tel projet sur les habitudes de déplacements des Montréalais.  Les gains environnementaux pourraient être très significatifs sur nos émissions de gaz à effet de serre et de contaminants atmosphériques, si ce service remplace des déplacements motorisés à essence, et sur l’utilisation de l’espace urbain, si les utilisateurs délaissent leur deuxième voiture» mentionne Daniel Bouchard, responsable des campagnes sur le transport au Conseil régional de l’environnement de Montréal.

La recherche est soutenue par différents partenaires : les chercheurs de la Chaire de recherche Mobilité encadreront les sondages auprès des utilisateurs, et Taxi Diamond, le plus grand fournisseur de services de répartition de taxis au Québec, fournira son point de vue et des données relatives à l’utilisation du taxi. Le Conseil régional de l’environnement accompagne également Communauto dans cette démarche.  La technologie embarquée ainsi que les applications logicielles sont fournies par VULOG CarSharing, une PME française.

 

Auto-mobile, un complément aux autres modes de transport

Auto-mobile met également en place des actions concrètes pour renforcer et faciliter la complémentarité avec les autres modes de transport, notamment le transport en commun et le taxi.

Le partenariat annoncé par les Autorités organisatrices de transport (AOT) et Communauto en octobre dernier a permis d’équiper les véhicules électriques de Communauto d’un nouveau dispositif de lecture permettant d’authentifier l’abonné au simple passage de sa carte OPUS devant le lecteur placé sous le pare-brise. L’objectif est de rendre facile et attrayante l’utilisation combinée du transport en commun et de l’auto en libre-service afin d’améliorer les conditions de vie et la mobilité des citoyens de Montréal.

La collaboration avec le taxi est également essentielle au bon fonctionnement de l’offre d’Auto-mobile. Pour cette raison, l’application iPhone Auto-mobile,  à partir de laquelle il est possible d’identifier les véhicules en libre-service sans réservation à proximité, propose toujours l’option de commander un taxi à travers l’application mobile de Taxi Diamond.

Afin de faciliter l’utilisation de ce mode de transport, des coupons crédits de taxi seront remis aux usagers d’Auto-mobile. La valeur de ces coupons sera déterminée en fonction du temps d’utilisation avec Auto-mobile.

Lire la suite du communiqué >

 

Consultation publique : Communauto vous invite à vous exprimer !

Lancement
Crédits photo © Communauto

Dans le cadre d’une consultation publique pour le déploiement d’un système de véhicule en libre-service sans réservation, la Ville de Montréal invitera ses citoyens le 11 juin prochain à se questionner sur la pertinence de l’implantation d’un tel système dans leur ville.

Pour Communauto, plusieurs questions demeurent sans réponse :

  • Ce service augmentera-t-il le nombre de véhicules en circulation?
  • Quel impact aura-t-il sur l’industrie du taxi ?
  • Sera-t-il en mesure de convaincre les gens de délaisser leur auto personnelle et d’adopter le cocktail transport ?

Toujours convaincue de l’importance d’évaluer les bénéfices et les impacts d’un tel service, Communauto et l’arrondissement Plateau-Mont-Royal ont annoncé le 10 mai dernier le démarrage d’un projet pilote, Auto-mobile,  mettant en service une flotte d’une vingtaine de véhicules 100% électriques en libre-service sans réservation. Avec le lancement d’Auto-mobile, Communauto veut pouvoir éclaircir certaines incertitudes et contribuer positivement à la consultation publique. Accompagné par la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal et par Taxi Diamond pour des recherches, Communauto sera en mesure de partager les résultats à la fin du projet avec les autres acteurs impliqués : l’industrie du taxi et les sociétés de transport.

Et vous, qu’en pensez-vous? Écrivez-nous vos commentaires, ceux-ci nous permettront d’évaluer l’intérêt du public pour un tel service et d’approfondir nos connaissances sur celui-ci.

 

Pourquoi un projet pilote ? Benoît Robert explique les motivations de Communauto

Le 10 mai dernier, Communauto et l’arrondissement Plateau-Mont-Royal ont annoncé le démarrage d’un projet pilote mettant en service une flotte d’une vingtaine de véhicules 100% électriques en libre-service sans réservation, et ce à partir de la mi-juin. L’objectif du projet sur le territoire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal sera d’évaluer les bénéfices et les impacts d’un tel service.

Cette recherche sera encadrée par des chercheurs de la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal et compte sur la collaboration de Taxi Diamond, avec qui il sera possible de comparer les effets du service sur les comportements des usagers.

« Communauto est convaincue que beaucoup de données restent encore inconnues quant à l’impact et les bénéfices d’un système en libre-service sans réservation. Le projet Auto-mobile se veut un moyen d’éclaircir ces incertitudes et de contribuer positivement à la consultation publique déjà annoncée par la Ville de Montréal sur la question. Nous partagerons les résultats avec les autres acteurs impliqués : l’industrie du taxi et les sociétés de transport. Le choix des véhicules 100 % électriques apporte également de la pertinence au projet » a affirmé Benoit Robert, président-directeur général de Communauto.

À partir de la mi-juin, les personnes intéressées et les abonnés de Communauto pourront s’inscrire en ligne afin d’utiliser ce nouveau service.

Pour plus d’information sur notre projet >

 

Duluth en’Arts revient en 2013 avec encore plus de musique !

DuluthArts
Crédits image © Duluth en’Arts

C’est avec enthousiasme que nous vous invitons à la 2ième édition de « Duluth En’Arts ». Le succès obtenu l’an dernier et les commentaires des plus positifs des gens du milieu, ont incité et encouragé les organisateurs à vous présenter un deuxième festival culturel ouvert à tous.

Cette année la programmation compte 33 prestations musicales : du classique, du flamenco, du jazz, du reggae… vous seront présentées par des artistes de grand talent. Et le dimanche, des peintres à l’oeuvre seront présents en même temps que les musiciens au petit parc à l’angle de l’avenue Duluth et Laval.

Venez passer du temps agréable et faire des découvertes !

Pour plus d’information sur la programmation >

 

Rosemont-La-Petite-Patrie ouvre ses zones de stationnement aux résidents usager de l’autopartage

C’est avec enthousiasme que Communauto accueille la nouvelle annoncée par Monsieur François William Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie, qu’il sera désormais possible pour les résidents usager de l’autopartage de se procurer une vignette de stationnement pour résidents (SRRR). Jusqu’à maintenant, la réglementation interdisait l’octroi d’une vignette de stationnement aux résidents ne possédant pas de véhicule. Cette nouvelle mesure de l’arrondissement Rosemont–La-Petite-Patrie régularise enfin cette situation et permet aux résidents abonnés à l’autopartage de se garer près de leur domicile, à l’occasion, le temps de faire un saut à la maison pendant leur réservation. De plus, l’arrondissement a décidé d’offrir en location jusqu’à 140 places dédiées à l’autopartage et situées tout près des stations de Bixi.

« Pour la première fois, les résidents qui utilisent Communauto et ainsi contribuent à réduire le nombre de véhicules en circulation, ont maintenant les mêmes droits que leurs voisins possédant une auto. Cette mesure reconnaît, tout comme l’octroi des nouveaux espaces de stationnement en location sur la chaussée, les bénéfices environnementaux grandissants de l’autopartage » affirme Monsieur Benoit Robert, président-directeur général de Communauto.

Plusieurs études démontrent en effet qu’une voiture en autopartage remplace 10 voitures privées. De plus, les ménages abonnés à l’autopartage profitent davantage des transports actifs et collectifs et utilisent la voiture jusqu’à 4 fois moins que leurs voisins qui en possèdent une.

« L’ajout de places de stationnement en location sur la voirie apportera une meilleure desserte aux plus de 3600 abonnés à Communauto de l’arrondissement. Reste à régler la question des procédures lors des opérations de déneigement, mais nous sommes confiants qu’une solution appropriée sera mise en place d’ici l’hiver» a ajouté Monsieur Marco Viviani, directeur développement et relation publique.

Dans le territoire de l’arrondissement, Communauto compte actuellement 42 stations, dont 4 sur la chaussée, et 173 véhicules.

 

Les 12 travaux de Colin Stetson 

Colin
Crédits photo @ La Vitrine

Pour Colin Stetson, les limites d’un instrument sont des portes à défoncer, des stimulateurs de créativité. Saxophone au bec, le colosse est comme sur un ring. Ça frappe, ça claque, ça hurle, les timbres se juxtaposent mystérieusement pour créer des ambiances denses et curieuses, comme s’il était entouré de quatre ou cinq autres instrumentistes. Acclamé pour ses deux premiers efforts solo, Colin Stetson clôt sa trilogie «New History Warfare» avec un chapitre intitulé «To See More Light», qui ferme la porte sur une éblouissante lumière. Celle de la mort et de l’amour.

Au centre de l’œuvre de Colin Stetson : l’isolement. Sa musique naît de longs tête-à-tête avec son instrument. «C’est une immersion totale dans les sons et les possibilités du saxophone. Je le laisse m’entraîner, puis je découvre où tout ça m’a emmené.» Souvent, les compositions débutent par un motif répété, un héritage des compositeurs minimalistes américains. «Il y a dans la répétition énormément de nuances et de subtils changements acoustiques. Les couleurs évoluent doucement, et on ne s’en rend compte que si on passe suffisamment de temps à les écouter.» Mais bien que ce fût effectivement le matériau de travail des minimalistes et que Colin Stetson ait fait masteriser le disque par Ben Frost, le compositeur en refuse le lien filial, tout comme il martèle dans ses entrevues n’avoir rien inventé. Affirmons tout de même que peu de compositeurs réussissent à intégrer autant d’histoire musicale pour en faire une œuvre si saisissante d’âme.

Son bagage musical est plus explicite que jamais sur ce dernier volume, et cela est dû en grande partie à son besoin constant de se dépasser physiquement. L’ancien athlète à la discipline de fer affirme avoir composé, pour To See More Light, des pièces qu’il aurait été techniquement incapable de jouer avant. Impressionnante en effet cette capacité de tenir une respiration circulaire pendant les 15 minutes que durent la pièce centrale. «Tout ça est lié à l’endurance. Je suis capable de pousser beaucoup plus d’air, et ce faisant je peux aller chercher une plus grande palette de sons.»

Il n’y a qu’à écouter la chanson «Brute» et ses incursions dans les musiques hardcore et industrielle pour s’en convaincre. Colin Stetson y isole certaines harmoniques pour créer un son particulièrement rêche, mettant la table pour les glapissements provocateurs de Justin Vernon (Bon Iver). «On écoutait beaucoup de métal dans l’autobus de tournée, explique celui qui est aussi membre à part entière de Bon Iver, et on avait envie d’explorer ce côté plus agressif, car Justin peut vraiment faire n’importe quoi avec sa voix.»

Sur «Among The Sef» le chanteur offre d’ailleurs l’une des performances les plus touchantes de sa discographie. Interprétée sans la partie vocale lors du dernier concert de Colin Stetson au Musée d’art contemporain de Montréal, la pièce fût un rare moment d’éternité, touchant à en pleurer. On aurait juré entendre Justin Vernon chanter. «Il a écrit ses textes à partir de mes compositions et beaucoup de ce qu’il chante trouve ses racines non seulement dans mes vocalises, mais aussi dans les harmoniques et les mélodies secondaires qui se créent naturellement dans le son qui est produit par le saxophone.»

« To See More Light » est définitivement l’apothéose de la trilogie «New History Warfare», une œuvre dans laquelle la virtuosité et un immense bagage musical sont au service d’une extraordinaire sensibilité.

New History Warfare Vol 3 : To See More Light est en magasin dès maintenant.

Ariane Gruet-Pelchat

 

Communauto et l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal lancent un projet pilote !

Luc_Benoit
Monsieur Luc Ferrandez, maire de l’arrondissement du Plateau Mont-Royal et Monsieur Benoît Robert, président-directeur général de Communauto
Crédits photo © Communauto

Communauto et l’arrondissement Plateau-Mont-Royal ont annoncé aujourd’hui le démarrage d’un projet pilote mettant en service une flotte d’une vingtaine de véhicules 100% électriques en libre-service sans réservation, et ce à partir de la mi-juin. L’objectif du projet sur le territoire de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal sera d’évaluer les bénéfices et les impacts d’un tel service.

Cette recherche sera encadrée par des chercheurs de la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal et compte sur la collaboration de Taxi Diamond, avec qui il sera possible de comparer les effets du service sur les comportements des usagers.

« Communauto est convaincue que beaucoup de données restent encore inconnues quant à l’impact et les bénéfices d’un système en libre-service sans réservation. Le projet Auto-mobile se veut un moyen d’éclaircir ces incertitudes et de contribuer positivement à la consultation publique déjà annoncée par la Ville de Montréal sur la question. Nous partagerons les résultats avec les autres acteurs impliqués : l’industrie du taxi et les sociétés de transport. Le choix des véhicules 100 % électriques apporte également de la pertinence au projet » a affirmé Benoit Robert, président-directeur général de Communauto.

M. Luc Ferrandez, maire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, a profité de l’occasion pour annoncer deux mesures qui ont pour but d’encourager l’autopartage, une pratique déjà répandue dans l’arrondissement.

La première mesure consiste en la création de 150 nouvelles places réservées de stationnement sur chaussée pour véhicules Communauto d’ici la fin de 2014, dont la moitié cette année. Ces espaces permettront aux résidents du Plateau d’avoir accès à plus de véhicules Communauto et augmenteront ainsi la commodité du service d’autopartage, dont les avantages sont importants pour un quartier central et densément peuplé comme le Plateau. (Présentement, Communauto dispose de 17 places réservées de stationnement sur chaussée au Plateau-Mont-Royal et paie annuellement 1035$, plus les taxes, par place. Un taux de tarification similaire est prévu pour les nouvelles places.)

La seconde mesure est la création d’une vignette universelle qui permettra aux utilisateurs de véhicules en autopartage de se garer dans les zones réservées aux résidents (SRRR). « Rappelons que l’arrondissement a augmenté de façon importante l’offre de places SRRR dans les secteurs les plus achalandés », a souligné M. Ferrandez. « De plus, les utilisateurs de l’autopartage n’ont aucun intérêt à laisser les véhicules en leur possession immobiles pour de longues périodes. »

Comme c’est le cas pour les véhicules commerciaux et de livraison en service, les véhicules en autopartage sans vignette universelle continueront de bénéficier du droit d’être garés dans les zones SRRR pour un maximum de 60 minutes.

« Tant pour la voiture électrique que pour le partage de véhicules, tous les éléments de la solution sont rassemblés. Le temps est venu de faire un grand bond en avant. Il est normal que ce soit sur le Plateau que ça se produise », résume M. Ferrandez.

Auto-mobile : comment ça fonctionne ?

À partir de la mi-juin, les personnes intéressées et les abonnés de Communauto pourront s’inscrire en ligne afin d’utiliser ce nouveau service.

Les personnes inscrites pourront rechercher la voiture la plus proche à l’aide de leur téléphone intelligent ou sur internet. Une fois un véhicule identifié, ils pourront le bloquer quelques minutes, le temps de s’y rendre, et l’utiliser immédiatement pour effectuer leur trajet du point A au point B.

Les voitures seront accessibles grâce à la carte OPUS dont le numéro devra être enregistré chezAuto-mobile. Arrivés à destination, il suffira de garer le véhicule sur la rue où la signalisation le permet, sur le territoire de l’arrondissement Plateau-Mont-Royal, et de le libérer.

Le stationnement sera permis sur toutes les zones non réglementées en bordure du trottoir et, pour le temps du projet pilote, l’arrondissement permettra l’utilisation des zones de stationnement pour résidents. Les usagers devront s’assurer de ne pas garer les véhicules dans des zones affectées prochainement par les opérations de balayage. Il sera interdit de laisser un véhicule dans une zone parcomètre ou un stationnement payant.

L’abonnement au service Auto-mobile sera offert à 0$ dans le cadre du projet pilote. La tarification sera de 0,38$/minute, 12$/heure et 50$/jour. Les véhicules électriques seront rechargés périodiquement par une équipe de Communauto afin de toujours assurer une bonne disponibilité des véhicules et des charges permettant de nombreux déplacements.

Pour plus d’information : www.communauto.com/auto-mobile