Identifié par

agriculture urbaine

À vos paniers bio ! Les fermiers d’Équiterre veulent vous adopter !

ferme
Crédits photo © Équiterre

Vous aimeriez poser un geste pour l’environnement ? Faites comme les citoyens de GatineauQuébec et Montréal… Laissez-vous adopter par un fermier de famille d’Équiterre. Comment? En adhérant aux paniers bio!

Se faire adopter par un fermier de famille c’est :

  • recevoir des légumes frais, bio et locaux chaque semaine
  • soutenir les fermiers d’ici et contribuer à l’économie locale
  • manger bio, savoureux et santé à un prix avantageux
  • choisir parmi plus de 450 points de livraison au Québec
  • découvrir le vrai goût des légumes de saison
  • poser un geste concret pour l’environnement

Procédure d’adoption :

  • inscription simple et rapide
  • plusieurs formats de paniers disponibles
  • de 6 à 12 variétés de légumes par livraison
  • formule flexible adaptée à votre mode de vie
  • échange de produit possible sur place

Qui sont ces fermiers de famille qui veulent vous adopter ?

  • Un réseau d’une centaine de fermes à dimension humaine
  • Des producteurs qui cultivent des fruits et légumes sans pesticides de synthèse
  • Des jeunes de la relève qui contribuent au dynamisme de nos régions
  • Des fermiers passionnés qui nourrissent 35 000 personnes annuellement
  • Un réseau en croissance depuis 1995

Participez également à leur concours Facebook pour gagner votre panier !

 

Comprendre l’écologie urbaine : des racines dans la ville

Plus qu’un vague concept, l’écologie urbaine est une façon d’agir individuellement et collectivement pour transformer sa ville. Lancé récemment, le nouveau site du Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM) raconte, chapitre par chapitre, comment nait, pousse et s’enracine l’écologie urbaine dans une ville, un quartier à la fois.

Que se soit pour encourager la pratique de l’agriculture urbaine et le verdissement dans les villes, favoriser le partage de la rue entre tous ses usagers, planifier et aménager des quartiers à échelle humaine ou impliquer les citoyens dans les décisions qui touchent leur milieu de vie, le CEUM développe et propose des pratiques et des politiques urbaines pour contribuer à créer des villes écologiques, démocratiques et en santé.

Le CEUM offre des services d’analyse de l’environnement bâti (bâtiments, infrastructures, équipements, réseaux de transport, potentiel de verdissement, etc.). Il propose des solutions d’aménagement et emploie des techniques participatives pour accompagner des projets de verdissement, d’agriculture urbaine, de transport actif ou de réaménagement de quartiers.

Vous avez envie de vous investir avec le CEUM ? Trois façons s’offrent à vous :
1. Devenez membre
2. Donnez du temps
3. Faites un don

Bonne visite !

 

L’Écomarché de l’Île Saint-Bernard est de retour !

Ecomarche
Crédits image © Héritage Saint-Bernard

L’Écomarché de l’île Saint-Bernard approche à grands pas ! Plus de 60 exposants de la région et d’ailleurs au Québec vous attendent les 24 et 25 août prochains pour cette grande fête en plein air prônant la consommation écoresponsable. Vous pourrez y découvrir des produits écologiques, de l’artisanat de qualité, de délicieux produits du terroir, le tout sur un site des plus enchanteurs !

Voyez en spectacle Les Charbonniers de l’enfer, Mad’Moizèle Giraf, le Quatuor de l’île et Danse de marché. Un service gratuit de navette sera également offert au départ du stationnement incitatif de Châteauguay (boulevard Saint-Jean-Baptiste), en faisant un arrêt au stationnement RL Marine (coin Notre-Dame et Saint-Bernard) pour se rendre à l’île Saint-Bernard.

C’est un rendez-vous !
Communiqué et programmation ici.

Fondé en 1987, Héritage Saint-Bernard est un organisme sans but lucratif œuvrant en environnement. Sa mission première est la protection, l’aménagement, la mise en valeur et la gestion des territoires naturels qui lui sont confiés.

L’organisme a également pour objectif d’offrir des activités éducativesrécréotouristiques et patrimoniales compatibles avec la vocation des lieux. De cette manière, Héritage Saint-Bernard entend accroître l’intérêt des citoyens pour la faune et la flore, tout en les sensibilisant à l’importance d’en assurer la conservation pour les générations futures.

Au fil des années, de nombreuses activités ont été mises sur pied afin d’amener les gens à prendre part activement à la protection de la planète.

Bonne découverte !

 

Épluche ta ville ! Le 15 août prochain, venez découvrir vos fruits et légumes locaux

Crédits image © Équiterre
Crédits image © Équiterre

Communauto invite ses abonnés à venir célébrer les fruits et légumes locaux et de saison sur l’heure du midi, au coeur du Quartier des spectacles. Ce happening est organisé dans le cadre du Pique-nique en vert de la Maison du développement durable. Au menu : dégustation culinaire, ateliers de découverte sensorielle et kiosque interactif mettant en vedette les fruits et légumes locaux de saison.

Le pique-nique se tiendra dans le parc Hydro-Québec adjacent au 50, rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal. En cas de pluie, l’événement est remis au mardi 20 août 2013.

Selon un sondage de la firme Léger Marketing, réalisé en 2010 pour le compte d’Équiterre, la majorité des Canadien(ne)s (77%) souhaite consommer des aliments produits localement. En témoigne la multiplication de projets et d’initiatives sur le terrain soutenant l’alimentation locale et la tendance forte de diffusion d’informations sur ce sujet dans les médias.

Face à ce constat, Équiterre a souhaité proposer un projet multidimensionnel en alimentation saine et locale, axée sur la consommation de fruits et légumes produits localement.

C’est dans ce contexte que la campagne « Épluche ta ville! » a vu le jour, en 2013. Elle a pour principaux objectifs de :

  • Sensibiliser 100 000 familles à Montréal à l’importance d’augmenter leur consommation de produits fruits et légumes locaux ;
  • Informer les familles de l’offre en fruits et légumes locaux ;
  • Sensibiliser les familles aux enjeux entourant l’alimentation saine et locale ;
  • Mobiliser familles et acteurs de changement à promouvoir la consommation de fruits et légumes locaux.

Épluche ta ville se décline en 3 volets :

  • Le cœur du projet : un web documentaire qui vous transporte à travers une multitude de projets innovants et vous présente des personnages inspirants qui créent le changement dans leur milieu.
  • Des actions sur le terrain : pour promouvoir la consommation de fruits et légumes, rien de tel que d’y goûter! Suivez-nous sur Facebook ou consultez notre calendrier pour connaître les dates de nos activités.
  • Une campagne médiatique : le réseau d’Équiterre grandit chaque jour et nous souhaitons rejoindre le plus grand nombre avec cette campagne.

Au plaisir de vous rencontrer lors de ce dîner tout en fraîcheur !

 

AgricultureMontréal.com s’offre une nouvelle vitrine encore plus interactive !

AUMTL
Crédits image @ Communauto

Afin de marquer la Journée mondiale de la biodiversité,  Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB), le Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD) et l’Institut des sciences de l’environnement ont lancé aujourd’hui la nouvelle mouture de la vitrine interactive AgricultureMontreal.com.

En plus d’une toute nouvelle identité visuelle, AgricultureMontreal.com proposera dorénavant deux sections inédites; l’une dédiée à l’apiculture urbaine, l’autre, à la biodiversité agricole. Aussi, afin de satisfaire les explorateurs, la plateforme offrira des promenades agri-urbaines pour découvrir Montréal à travers ses initiatives maraîchères. Enfin, vous y trouverez également des portraits de jardiniers et de réalisations institutionnelles qui contribuent à la fierté de ce mouvement social.

L’événement servira aussi au lancement d’une vaste « Récolte de photos », une chance pour les citoyens de mettre en valeur leur potager et, pour AgricultureMontréal, d’exposer la richesse de ces jardins souvent insoupçonnés et ainsi brosser un portrait toujours plus riche de l’agriculture montréalaise.

Rappelons les partenaires et promoteurs du projet : Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/Lab), le Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD), en partenariat avec l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM et la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal.

Bon jardinage !

 

Le Santropol Roulant : organisme socialement engagé

SantropolRoulant_article
Crédits photo © Santropol Roulant

Connaissez-vous Le Santropol Roulant ? Depuis 1995, cet organisme utilise la nourriture comme véhicule pour briser l’isolement social et économique entre les générations et les cultures. De manière créative et collaborative, ils travaillent à renforcer et à nourrir la communauté locale par des approches novatrices sur les thèmes de l’engagement des jeunes, des systèmes alimentaires urbains, de la sécurité alimentaire et du maintien dans la communauté.

Après 17 ans au service de la communauté, Le Santropol Roulant à livré plus de 465 000 repas à des personnes en perte d’autonomie, majoritairement des aîné(e)s. Au fil des années, plus de 300 emplois et stages ont été offerts à des jeunes montréalais(ses)s.

Le Santropol Roulant c’est aussi des gens engagés, qui à tous les mois, travaillent à faire de cet endroit un véritable centre de changement social. Vous avez envie vous aussi de devenir un acteur de changement ? Plusieurs réunion d’information se tiennent régulièrement pour faire du bénévolat. Durant ces rencontres, vous en apprendrez plus sur l’histoire du Santropol Roulant et ses différents programmes.

De plus, vous serez invité à visiter tous les racoins de leur espace, du sous-sol avec les bacs à compost au toit aménagé pour l’agriculture urbaine. Pour assister à une séance d’information des bénévoles, appelez au 514-284-9335 ou envoyez un courriel à Ben, le responsable des bénévoles.

Chaque année, l’équipe du Santropol Roulant oriente près de 1000 nouveaux bénévoles et partage avec eux comment ils peuvent aider leur communauté en faisant du bénévolat au sein des différents programmes dans la cuisine, dans les sites de jardinage, dans l’atelier de vélo, et avec les projets et les événements spéciaux.

Pour vivre l’expérience et en connaître davantage sur le Santropol Roulant, rendez-vous au : www.santropolroulant.org

Bonne découverte !

 

Le Mouvement Ceinture verte : une initiative prometteuse

Crédits photo © François Pesant

Communauto salue avec enthousiasme la création d’un nouveau mouvement écologique visant la création d’un réseau « vert et bleu » dans le Grand Montréal.

Le Mouvement Ceinture verte, qui rassemble différents groupes et organismes (Fondation David Suzuki, Nature Québec, Fondation Cowboys fringants, et d’autres), milite pour une belle et grande idée : que soit développé « un réseau dynamique de milieux naturels et agricoles protégés et mis en valeur afin d’en assurer la fonctionnalité écologique, la pérennité et l’accessibilité à la population ». Ce qui implique l’adhésion au projet des différents paliers de gouvernements, afin que l’aménagement du territoire et le développement résidentiel, commercial et industriel se fassent dans le respect des milieux.

L’initiative est loin d’être utopique, comme l’ont démontré plusieurs villes dans le monde. São Paolo, Londres, et, plus près de nous, Ottawa, Toronto et Vancouver, notamment, ont ainsi implanté une ceinture verte avec succès, renforçant du même coup leur industrie touristique !

Si les gouvernements doivent faire de ce projet une priorité pour qu’il se concrétise, le Mouvement Ceinture verte souhaite aussi que les citoyens se l’approprient. Car la préservation et la restauration des milieux naturels permettent d’améliorer nettement la qualité de vie des habitants et ont même des effets positifs sur l’économie.

La région du Grand Montréal a plus que jamais besoin d’initiatives comme celle-ci. Communauto appuie la création du mouvement et lui souhaite beaucoup de succès !

Pour en savoir plus sur le Mouvement Ceinture verte : www.ceintureverte.org

 

(Re)découvrez Vivre en Ville !

Crédit photo © Communauto

Le 15 octobre dernier, l’organisme Vivre en Ville dévoilait sa nouvelle image au grand bonheur de ses partenaires, amis et collaborateurs. Après des mois de réflexion et de travail, les nouvelles couleurs de l’organisation illustrent clairement son élan actuel. Avec des projets qui se multiplient et une solide assise, l’équipe d’experts qui a doublé au cours des deux dernières années, avait à cœur de revoir son identité pour mieux répondre aux défis variés auxquels font face les collectivités. L’intérêt pour l’urbanisme et le design urbain étant plus fort que jamais, l’équipe de Vivre en Ville a décidé de saisir l’occasion. Ainsi, avec cette énergie, renforcée par ce changement organisationnel, par la qualité de son équipe et par l’implication de ses membres, Vivre en Ville poursuit ses projets.

Organisation d’intérêt public, Vivre en Ville contribue, partout au Québec, au développement de collectivités viables, œuvrant tant à l’échelle du bâtiment qu’à celle de la rue, du quartier et de l’agglomération. Par ses actions, Vivre en Ville stimule l’innovation et accompagne les décideurs, les professionnels et les citoyens dans le développement de milieux de vie de qualité, prospères et favorables au bien-être de chacun, dans la recherche de l’intérêt collectif et le respect de la capacité des écosystèmes.

Devenez membre et associez-vous à sa mission. Votre appui permettra à Vivre en Ville de prendre le virage nécessaire pour un meilleur aménagement de nos milieux de vie.

Pour plus d’information, rendez-vous au : www.vivreenville.org

 

Projet cohabitat : une communauté de voisins dans un village urbain !

Crédit photo © cohabitat Québec

Imaginez réaliser un projet résidentiel hors du commun ! Vous pourriez déterminer l’emplacement des résidences, la quantité d’espace vert de votre voisinage immédiat et participer à la conception de votre lieu d’habitation et des aires communes en collaboration avec un architecte de renom.

Le cohabitat (cohousing) est une petite communauté à l’échelle humaine où les générations se côtoient et où chaque ménage est propriétaire de son unité d’habitation. Parce que les futurs propriétaires sont impliqués dès la conception, ils deviendront progressivement de bons voisins partageant certains biens et espaces communs. Ainsi, il s’agit de construire un milieu de vie à l’échelle humaine où quelques dizaines d’unités d’habitation privées et communautaires sont aménagées au coeur d’un parc et permettent au voisinage de se retrouver et socialiser de façon spontanée et sécuritaire.

Le projet est situé dans le quartier Saint-Sacrement, à la limite de l’arrondissement Sillery/Ste-Foy à Québec.

Intéressé par le projet ? Inscrivez-vous à une des séances d’information :

– Dimanche 21 octobre à 14h00
– Jeudi 25 octobre à 19h30
– Jeudi 1er novembre à 19h30

Pour en connaître davantage sur le projet >

 

Idée BIO : un magazine différent rempli de bonnes idées !

Crédit photo © Communauto

C’est quoi ? C’est une référence en alimentation biologique et en développement durable.
Pourquoi ? Fier de soutenir le marché bio, local et le développement durable de chez nous !
Pour qui ? Pour tout le monde !

Vous y trouverez des idées de recettes, vous découvrirez des entrepreneurs d’ici qui vous partageront leur expérience et leur histoire, vous serez informé des derniers projets innovateurs et inspirants en environnement et vous aurez accès à des entrevues exclusives ! Mais avant tout, vous aurez en main un produit de qualité : intéressant, divertissant et qui vous ressemble. Propulsé par des citoyens et leur expérience, vous pourrez lire des articles pour mieux vivre et consommer de façon responsable et écologique tout en contribuant à l’économie d’ici.

Le magazine est sans publicité avec un contenu 100 % exclusif !

Devenez membre en vous abonnant en ligne et recevez des surprises Internet tout au long de l’année ! De plus, 1 $ par adhésion sera transféré automatiquement dans un projet communautaire.

Pour plus d’information, consultez leur site Internet au : www.ideebio.ca

Bonne lecture !

 

Saison des potagers : 180 recettes pour éviter le gaspillage

Crédits photo © Seminterrato

Bientôt, les potagers – et les paniers bios – déborderont de juteuses tomates et de légumes bien croquants. Vous ne savez plus qu’en faire tant la récolte a été abondante ? Nous avons quelques trucs et astuces pour vous.

Cuisinez la fraîcheur. Profitez de l’exubérance du jardin pour essayer le crudivorisme. Pour vous inspirer, jetez un coup d’œil au magnifique ouvrage du restaurant Crudessence, Crudessence – Plus de 180 recettes crues, croquantes et craquantes , ou visitez leur site Web. En plus d’être végétaliennes et sans gluten, les recettes que vous découvrirez ne requièrent aucune cuisson… À essayer en pleine canicule !

Congelez. Préparez vos recettes préférées en double et congelez des portions individuelles pour les lunchs ou une portion familiale pour les soirées pressées. En plus de gagner du temps, vous réduirez vos factures d’épicerie lorsque le potager s’essoufflera.

Apprenez la mise en conserve. Il n’y a pas que les betteraves et les cornichons qui s’y prêtent ! Pour découvrir dans l’humour le merveilleux monde du pot Mason, rien ne vaut une visite sur le blogue de Vincent le canneux, Recettes de conserves maison, dont le slogan affirme : « Rien ne sert de pourrir, il faut canner à temps ». Vous serez étonné !

Compostez si vous n’avez pas réussi à éviter le gaspillage. En plus de réduire vos déchets, vous réduirez la pollution de l’air. Si votre municipalité n’offre toujours pas ce service, mettez-vous au compostage domestique ou inscrivez-vous à Compost Montréal.

Bon appétit !

 

Le Marché Baldwin : un projet citoyen inspirant !

Le 8 juillet dernier, Communauto a eu le grand plaisir de rencontrer Linda Vallée, une des porte-parole de Plateau Milieu de Vie lors de l’inauguration du nouveau Marché de la forêt Baldwin. Citoyenne du Plateau-Est et retraitée, Linda nous parle de son rêve qui s’accomplit et des raisons qui l’on motivée à réaliser ce magnifique projet citoyen.

Owen A. Rose, l’architecte du projet et Richard Price, l’entrepreneur général, nous parlent du concept du kiosque et du futur toit vert qui prendra place sur la structure de bois réalisé par Price & Paquet construction avec du cèdre blanc du Québec. Leurs objectifs : réaliser un projet solidaire, social et design.

Selon nous, c’est mission accomplie !

Rappelons que c’est grâce à l’appui financier de l’Arrondissement Le Plateau Mont-Royal, Communauto et de la Caisse Desjardins de l’Est du Plateau que la réalisation du kiosque a été rendue possible.

Plateau Milieu de Vie vise le maintien et l’amélioration de la qualité de vie des résidents du Plateau et plus spécifiquement du Plateau-Est. PMV est préoccupé par les enjeux reliés à la mixité de population, au logement et aux services de proximité. Par ses actions, PMV favorise le bon voisinage, l’appropriation de l’espace public par les citoyens et la solidarité. Le Marché de la Forêt Baldwin est le seul marché public entièrement opéré par des bénévoles.

Bon visionnement !

 

Les marchés publics : proximité et produits frais !

Crédits photo © Google images

Redécouvrez vos marchés de quartiers ! Les marchés publics font aujourd’hui partie intégrante de notre paysage urbain.  Ils sont grands ou tout petits, quatre-saisons ou estivaux, intérieurs ou extérieurs. Mais peu importe leurs caractéristiques, ils sont là, au grand bonheur de tous !

Les avantages des marchés publics sont nombreux : apaisement de la circulation, accès à des produits frais et locaux à proximité, revitalisation des quartiers et amélioration de la qualité de vie. Ainsi, ces marchés contribuent de façon significative à une économie du partage fondée sur des principes qui priorisent l’expérience, l’accès et l’usage plutôt que la possession, la propriété et l’excès.

Allez-y à pied ou à vélo, en ami ou en famille, toutes les raisons sont bonnes pour aller au marché. Vous y rencontrerez vos voisins, des citoyens, des élus, des producteurs locaux, des fermiers de famille et des artisans du changement !

Depuis leur arrivée il ya des dizaines d’années, les marchés publics sont toujours aussi présents et d’autres initiatives voit le jour. Récemment, Fruixi et Équiterre se sont associés pour répondre à la demande et aux besoins toujours grandissants de manger des produits frais et locaux. L’agriculture urbaine à le vent dans les voiles partout au Québec ! De plus en plus de citoyens et de citoyennes engagés se mobilisent pour trouver des solutions originales pour mieux se nourrir et cultiver notre jardin urbain.

Voici quelques liens intéressants :

Faites votre marché à vélo >

Trouvez votre marché de quartier à Montréal >

Découvrez le marché du Vieux-Port de Québec >

Rendez-vous au marché de la gare à Sherbrooke >

 

Des balades sur les toits : découvrez les jardins secrets de Montréal !

Crédits photo © Montréal a cultiver

Les jardins sur les toits ont la cote, et pour cause. Très efficaces pour lutter contre les îlots de chaleur, ils contribuent aussi à préserver la biodiversité, captent le carbone émis dans l’atmosphère et parent les bâtiments de verdoyante beauté. Curieux de visiter de telles oasis en ville ? Le Cœur des sciences de l’UQAM invite petits et grands à une promenade de deux heures pour explorer des jardins « hauts » en couleur.

En compagnie d’Antoine Trottier, spécialiste de l’horticulture urbaine et, plus particulièrement, des toits verts, partez en famille à la découverte de toits verts autrement peu accessibles au grand public. Celui que vous avez peut-être déjà vu à l’émission Fermier urbain à la télévision de Radio-Canada vous permettra ainsi d’admirer les arbres quasi cinquantenaires du toit de l’hôtel Hilton Bonaventure, le mur végétal filtrant l’air sur cinq étages à la Maison du développement durable et le potager en hauteur du Palais des congrès.

L’activité aura lieu le 27 juillet et le 3 août en soirée ainsi que le 29 juillet et le 5 août en matinée. Dépêchez-vous de réserver votre place !

www.coeurdessciences.uqam.ca

 

Communauto appuie le nouveau Marché de la Forêt Baldwin !

Crédits photo © Communauto

Le 8 juillet dernier débutait la deuxième édition du Marché de la Forêt Baldwin, marché de produits frais, variés et locaux, situé à l’intersection des rues Rachel Est et Fullum. Cette année, le marché innove avec un magnifique kiosque réalisé avec l’appui financier de l’arrondissement Le Plateau Mont-Royal, de Communauto et de la Caisse Desjardins de l’Est du Plateau.

Cette nouvelle installation permanente permettra une meilleure organisation du marché et la création d’un lieu de rencontre convivial, propice aux échanges et à la découverte. Un toit vert sera également en démonstration sur place pour permettre aux visiteurs d’en apprendre davantage sur ce concept écologique et qui sait, peut-être en inspirer quelques-uns dans leurs projets d’agriculture urbaine.

Allez-y à pied ou à vélo, en ami ou en famille, vous y rencontrerez vos voisins, des citoyens et peut-être même vos élus ! Les avantages des marchés publics sont nombreux : apaisement de la circulation, accès à des produits frais et locaux à proximité, revitalisation des quartiers, amélioration de la qualité de vie, économie du partage et bien plus encore.

Mis sur pied par Plateau Milieu de Vie (PMV), le marché est d’abord un projet citoyen.

Plateau Milieu de Vie vise le maintien et l’amélioration de la qualité de vie des résidents du Plateau et plus spécifiquement du Plateau-Est. PMV est préoccupé par les enjeux reliés à la mixité de population, au logement et aux services de proximité. Par ses actions, PMV favorise le bon voisinage, l’appropriation de l’espace public par les citoyens et la solidarité. Le Marché de la Forêt Baldwin est le seul marché public entièrement opéré par des bénévoles.

Le marché est ouvert tous les dimanches, du 8 juillet au 30 septembre de 11h00 à 17h00.

Pour plus d’information >

 

Saveurs locales : un livre de recette à découvrir !

Crédits photo © Les humbles éditions

Depuis plusieurs années, le mouvement international pour la vie à l’échelle locale reçoit au Québec une réponse enthousiaste, notamment avec l’agriculture soutenue par la communauté. S’inscrivant dans cette foulée, Saveurs locales : recettes simples et saines pour apprêter nos aliments d’ici propose 175 recettes composées à 100 % d’ingrédients d’ici, pour une alimentation écologique, saine, solidaire, accessible et juste (LESSAJ). Épices de la forêt boréale, boissons traditionnelles et aliments médicinaux viennent relever le tout.

En majorité végétariennes, de la poêlée d’endives aux canneberges jusqu’aux pommes de terres à la sauce au beurre de chanvre, en passant par le taboulé à l’orge et la tarte aux poires, les recettes proposées sont simples et abordables, particulièrement pertinentes pour les petits budgets et les personnes qui désirent apprendre à cuisiner santé ou être inspirées à manger local.

Un livre sans prétention, qui allie conscience planétaire, écologie, santé et plaisir culinaire. Pour la santé du corps, de la communauté et de la terre!

Extrait du communiqué de presse du 15 mai.

Pour plus d’information >

 

Envie de changer le monde ? Nouveau site d’emplois disponible !

Crédits photo © Engagés.ca

Il y a un an, les entreprises québécoises se donnaient sur Twitter un rendez-vous unique au monde : le mardi développement durable. 12 mois et 13 000 tweets plus tard, le mot-clic #mardiDD rassemble 365 organisations qui partagent leurs initiatives, faisant du développement durable l’un des sujets de conversation les plus populaires sur Twitter chaque semaine. Aujourd’hui, le #mardiDD fait des petits avec le lancement d’Engagés – le site d’emplois des professionnels du développement durable et de l’économie sociale.

Un site d’emplois pour le nouveau monde du travail
Au Québec, le secteur de l’économie sociale emploie plus de 125 000 personnes, tandis que les principes de développement durable génèrent de nouvelles opportunités au sein de milliers d’autres entreprises et organisations. Pour ces employeurs, le succès repose sur le recrutement d’une main-d’œuvre qui, au-delà de la formation et de l’expérience, incarne des valeurs telles que la responsabilité sociale et le respect de l’environnement.

Caractéristique digne de mention : Engagés innove en permettant aux employeurs d’indiquer l’accès au lieu de travail par métro, bus et vélo.

Lire le communiqué >

 

5 juin : Journée internationale de l’environnement

Crédits photo © Google images

Communauto invite tous ses abonnés à faire un geste concret pour la terre durant la journée internationale de l’environnement, le 5 juin 2012 prochain.

Participez au Défi Climat ! Jusqu’au 15 juin, comme des milliers de citoyens, prenez l’engagement de réduire vos émissions de gaz à effet de serre en choisissant, parmi une liste proposée, des gestes écolos inspirants, dont certains pour les plus intrépides !

Vous pouvez également consulter les sites de nos partenaires, ils sont une mine d’information pour tout ce qui concerne l’environnement et les transports durables.

– Équiterre
– Vélo Québec
– Mouvement collectif
– Centre d’écologie urbaine de Montréal

– Conseil régional de L’environnement de Montréal

Aussi, plusieurs événements s’organisent dans les villes du Québec en marge de la prochaine Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20). Voici quelques dates importantes :

Cocktail de réseautage : du Jour de la Terre à Rio+20, Gatineau
4 Juin, 2012 – 17h00 à 20h00
5 à 7 sur les enjeux de Rio+20 et l’économie verte au Québec, Sherbrooke
6 Juin, 2012 – 17h00 à 19h00
13 Juin, 2012 – 12h00 à 14h00

 

Projet Écosphère Montréal : Foire de l’environnement et de l’écohabitation

Crédits photo © Montage - Projet Écosphère

Les 19 et 20 mai, Communauto invite tous ses abonnés à se rendre à la plus grande foire de l’environnement et de l’habitation saine à Montréal. Venez nous voir, nous serons parmi les exposants !

De plus, rencontrez Hubert Reeves, David Suzuki et Gilles Vigneault lors de la Soirée des Sages le vendredi 18 mai à 19 h à la salle Pierre-Mercure du centre Pierre-Péladeau. Réservez au plus vite vos billets en visitant le www.projetecosphere.org. Les places s’envolent vite !

Au programme :

  • 230 exposants;
  • 35 conférences;
  • Amylie en spectacle le samedi soir;
  • Des essais de voitures hybrides et électriques;
  • Visite de la maison Das Haus sur le site;
  • Animation pour les enfants et halte-garderie;
  • Expositions artistiques et spectacles;
  • Ateliers culinaires et restaurants santé;
  • Expo photo a la Biosphère d’Environnement Canada.

C’est la première année que la foire débarque à Montréal, une initiative du Groupe Écosphère, un OBNL voué à la préservation de l’environnement et au développement durable.

La Foire Écosphère se tiendra les 19 et 20 mai, au Technopôle Angus. Elle sera également organisée à Brome les 22 et 23 septembre prochains, ainsi qu’à Val-David en 2013.

Pour plus d’information >

 

Des activités pour tous à la MDD !

Crédits photo © MDD

La Maison du développement durable (MDD), un des édifices les plus écologiques au Québec, est la demeure de plusieurs organismes dont Équiterre, Amnistie internationale – Canada francophone, le Conseil régional de l’environnement de Montréal, ENvironnement JEUnesse, Option consommateurs, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec et Vivre en Ville, mais elle est aussi un lieu de réflexion, de diffusion et d’échanges sur le développement durable !

En effet, après à peine six mois d’opération, près de 200 événements y ont déjà été organisés. La MDD offre aussi nombre d’activités grand public pertinentes, dont des conférences. Pour connaître la programmation, cliquez ici.

Notons enfin qu’on y retrouve un kiosque permanent d’information sur le développement durable, que des visites de groupes payantes y sont offertes et qu’un parcours d’interprétation auto-guidé de la MDD devrait voir le jour cet été.

Pour plus d’information sur la MDD >

Une consultation publique sur l’agriculture urbaine sera lancée

Crédits photos © Montreal Gazette

Le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, annonce qu’une consultation publique sous l’égide de l’Office de consultation publique de Montréal se tiendra au printemps prochain sur le sujet de l’agriculture urbaine. La Ville répond ainsi à la volonté de milliers de citoyens montréalais qui se sont mobilisés au cours des trois derniers mois afin de susciter une réflexion à ce sujet.

« Je suis heureux de voir qu’un groupe se soit prévalu du droit d’initiative ; un instrument démocratique qui distingue Montréal en tant que ville ouverte, inclusive, et qui donne une réelle voix à ses citoyens. Je tiens à féliciter les organisateurs de la pétition qui ont travaillé très fort pour amasser un nombre impressionnant de signatures », a affirmé le maire de Montréal.

Extrait du communiqué de presse de la ville de Montréal

Lire la suite >
Pour plus d’information >

 

Plus de 25 000 signatures pour l’agriculture urbaine à Montréal !

Crédits photos © Montreal Gazette

Mission accomplie ! Le Groupe de travail en agriculture urbaine (GTAU) a annoncé aujourd’hui que 25 082 Montréalais ont signé une pétition demandant une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal. Ces signatures répondent à tous les critères établis par la Ville de Montréal pour déclencher une consultation publique par droit d’initiative. Lors du dépôt des signatures à l’Hôtel de Ville, le GTAU a souligné l’importance que l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) prenne en charge l’organisation de cette consultation dans les meilleurs délais.

Trois mois d’efforts soutenus
Une cinquantaine d’organismes et une centaine de bénévoles ont sillonné les 19 arrondissements de Montréal pendant 90 jours pour recueillir les signatures manuscrites des citoyens. « C’est grâce à cet effort, au soutien des milliers de Montréalais rencontrés et à la collaboration d’innombrables organisations et commerces que la démarche initiée par le GTAU se traduit aujourd’hui par une réussite de cette ampleur », souligne Marie-Ève Voghel Robert, porte-parole du GTAU et collaboratrice au Marché Solidaire Frontenac. Le nombre de signataires est largement supérieur aux 15 000 demandés par la Ville de Montréal et traduit sans contredit l’engouement des citoyens pour l’agriculture urbaine.

Extrait tiré du communiqué de presse du Centre d’écologie urbaine de Montréal
et du Conseil régional de l’environnement de Montréal.

Lire la suite du communiqué >

 

L’agriculture urbaine a besoin de 15 000 signatures

Signons pour l’agriculture urbaine avant le 8 novembre !

Le Groupe de travail en agriculture urbaine (GTAU) invite la population à signer d’ici le 8 novembre 2011 une pétition en format papier qui permettra la tenue d’une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine (AU) à Montréal. Si 15 000 citoyens montréalais posent ce geste, la Ville de Montréal aura l’obligation de tenir une telle consultation publique.

Convaincu que la métropole québécoise doit se pencher sur le dossier de l’agriculture urbaine comme l’ont fait de nombreuses grandes villes, le GTAU a interpellé à plusieurs reprises depuis un an des élus de Montréal, dont le maire, Monsieur Gérald Tremblay, pour que la Ville tienne une consultation publique sur ce sujet. Tous les membres du comité exécutif ont même reçu, à l’automne 2010, un panier de fruits et de légumes cultivés dans les jardins collectifs montréalais afin de les sensibiliser aux enjeux et aux défis relatifs à l’AU. Les membres du GTAU lancent un dernier appel aux citoyens qui souhaitent que l’agriculture urbaine fasse partie des sujets à l’ordre du jour de la Ville de Montréal.

Pour savoir comment signer et comment faire signer la pétition dans votre milieu >

Bénévoles recherchés pour recueillir des signatures lors d’événements >

Pour plus d’information >