5 mythes sur l’utilisation du cellulaire au volant

Faites-vous partie de ceux qui utilisent leur cellulaire en conduisant? Si vous croyez qu’il est sans risques de conduire en lisant vos courriels, en envoyant des messages texte ou même en parlant au téléphone, détrompez-vous! Voici les précisions tirées du blogue de La Capitale afin de déboulonner certains mythes tenaces sur le sujet!

English version

Mythe no 1 : « Il n’y a pas de risques. Je suis capable d’utiliser mon téléphone tout en restant attentif à la route. »

Les faits :

  • Utiliser un appareil mobile en conduisant réduit les facultés du conducteur. Cela inclut son champ visuel, sa capacité d’analyse, son aptitude à réagir aux hasards de la route et son aptitude à réaliser les manœuvres de base (ex. : rester dans sa voie, aller tout droit ou ne pas suivre les autres véhicules de trop près).
  • 80 % des collisions surviennent 3 secondes après que le conducteur ait quitté la route des yeux. Or, chaque message texte demande 4 à 6 secondes d’attention visuelle.
  • Une étude du Virginia Tech Transportation Institute a démontré que les messages texte au volant multiplient les risques d’accident par plus de 23.
  • Comme vos accidents automobiles des 5 dernières années influencent le calcul de votre prime d’assurance auto, utiliser votre cellulaire au volant pourrait causer une hausse de celle-ci.

Mythe no 2 : « Les dispositifs mains libres sont sécuritaires. »

Les faits : Discuter au téléphone est une distraction réduisant considérablement l’attention portée à la conduite. Bien que tolérée, la SAAQ déconseille l’utilisation de ces dispositifs en conduisant. Pour faire un appel de manière vraiment sécuritaire, stationnez-vous d’abord dans un endroit approprié.

Mythes nos 3 et 4 : « J’ai le droit de tenir mon appareil mobile en conduisant si je ne l’utilise pas. » et « J’ai le droit de l’utiliser quand mon véhicule est arrêté à un feu de circulation ou dans un embouteillage. »

Les faits : La loi interdit d’avoir un appareil mobile dans les mains lorsque vous êtes au volant d’un véhicule engagé sur une voie de circulation, que votre appareil soit utilisé ou pas et que votre véhicule soit en mouvement ou immobilisé. Une amende de 80 $ à 100 $ et 4 points d’inaptitude sont prévus pour ceux qui ne respectent pas cette interdiction.

Mythe no 5 : « Je ne peux pas m’empêcher d’utiliser mon cellulaire au volant. »

Des trucs faciles pour résister :

  • Éteindre votre cellulaire avant de prendre votre auto.
  • Demander à quelqu’un d’autre de répondre à vos messages texte et à vos appels.
  • Installer Mode conduite, l’application mobile de la SAAQ, qui bloque les appels et les messages texte pendant que vous êtes au volant.

Profitez du partenariat entre Communauto et La Capitale!

Si vous êtes abonné Communauto, demandez une soumission d’assurance à La Capitale pour obtenir 5 % de rabais additionnel exclusif sur vos assurances auto, habitation ou véhicules de loisirs!

À propos de :
Votre portail d’un style de vie sans auto. Vivez et explorez le Québec autrement !
http://communopolis.com/

Par Cpolis | Mots-clefs :
18 septembre 2017 | Partagez avec un ami |