Autobus scolaire : 5 règles à suivre en automobile

Pendant vos trajets quotidiens en automobile, vous croisez probablement des autobus scolaires. Mais êtes-vous bien au fait des règles à suivre en présence d’un autobus? Voici quelques rappels tirés du blogue de La Capitale pour éviter les accidents et les réclamations d’assurance auto.

En 2015-2016, 10 370 autobus et minibus scolaires circulaient sur les routes québécoises. Ceux-ci transportaient chaque jour près de 520 000 écoliers, ce qui représente 60 % des quelque 870 912 élèves inscrits au préscolaire, au primaire ou au secondaire au Québec.

Même si le transport scolaire demeure très sûr, il ne faut jamais oublier certaines règles de base. Dans la folie du quotidien, différents éléments peuvent en effet réduire temporairement la vigilance des automobilistes.

Sur les routes

1. 4 feux jaunes en fonction

Si les quatre feux jaunes sont en fonction, cela signifie que l’autobus s’arrêtera très bientôt pour faire monter ou descendre des élèves (ou devant un passage à niveau). Vous devez donc ralentir et vous préparer à vous immobiliser.

2. Feux rouges intermittents en fonction et panneau d’arrêt déployé

Lorsque les feux rouges intermittents sont en fonction et que le panneau d’arrêt est déployé, vous devez arrêter complètement votre véhicule à plus de 5 mètres de l’autobus, et ce, que vous circuliez derrière l’autobus ou dans la direction opposée.

3. Dépassement d’un autobus scolaire

Si vous dépassez un autobus scolaire dont les feux intermittents clignotent, vous pourriez recevoir jusqu’à 9 points d’inaptitude à votre dossier de conduite et vous vous exposez à une amende de 200 $ à 300 $. Sans compter les autres frais qui peuvent s’ajouter.

4. Voies séparées par un terre-plein

Si vous croisez un autobus sur une artère avec terre-plein, vous n’êtes pas tenu de vous immobiliser puisque le terre-plein offre déjà une protection.

5. Signalisation en zone scolaire

Soyez doublement prudent quand vous voyez des panneaux de signalisation en zone scolaire. Ces panneaux vous rappellent les comportements à adopter, les limites de vitesse à respecter et les passages pour écoliers à surveiller.

Près de l’école et dans la cour

Les 40 % d’élèves qui ne prennent pas l’autobus scolaire se déplacent probablement à pied ou en voiture avec leurs parents. C’est pourquoi la prudence est de mise en zone scolaire, surtout aux heures d’entrée et de sortie de l’école.

Par ailleurs, les parents qui circulent en voiture jusque dans la cour d’école doivent redoubler de vigilance. Les tout-petits peuvent être difficiles à voir entre deux véhicules.

En tant qu’automobiliste, vous pouvez favoriser la sécurité des enfants lors de vos déplacements en zone scolaire ou à proximité d’autobus scolaires. Et si vous êtes aussi parent, rappelez régulièrement à vos enfants les consignes de sécurité à suivre autour de l’autobus et à l’intérieur.

Profitez du partenariat entre Communauto et La Capitale!

Si vous êtes abonné Communauto, demandez une soumission d’assurance à La Capitale pour obtenir 5 % de rabais additionnel exclusif sur vos assurances auto, habitation ou véhicules de loisirs!