Amateurs de plein air : soyez en sécurité

Lire l’article en anglais.

Êtes-vous de ceux qui aiment prendre l’air et s’évader dans la forêt? Que vous partiez en vélo de montagne ou à pied, quand vos passions vous mènent loin des routes praticables, mieux vaut être prévoyant!

Mauvaise chute, collision, blessure sportive… malgré toute votre habileté et votre prudence, personne n’est à l’abri d’un accident ou d’un malaise.

Prenez le temps de lire ces quelques conseils pour une escapade en toute sécurité!

Partez bien préparé et bien informé

1- Sachez où vous vous aventurez et estimez bien la durée de votre randonnée. Avant de vous engager dans les sentiers, vous devriez connaître la distance qu’ils vous feront parcourir et savoir évaluer en combien de temps vous serez revenus.

Précision pour l’automne: Le soleil se couche tôt. S’il reste encore des feuilles aux arbres, il fait noir encore plus tôt en forêt! Si vous explorez un nouveau site de randonnée, munissez-vous d’une carte et assurez-vous de bien vous informer pour connaître la localisation des abris potentiels et les risques que présente le secteur (présence d’ours par exemple).

2- Vérifiez les prévisions météorologiques afin d’évaluer le mieux possible la tenue vestimentaire appropriée et le matériel nécessaire.

3- Évitez de partir seul. Partez toujours en randonnée avec au moins une autre personne : si l’un se blesse, l’autre pourra aller chercher des secours.

4- Informez-vous sur les conseils de base pour la survie en forêt.

Il suffit d’un faux pas ou d’une racine mal placée pour qu’une blessure vous cloue au sol au beau milieu de la nature. Mieux vaut savoir comment se débrouiller en cas de besoin! Plusieurs associations de plein air offrent des conseils pour les randonneurs.

5- Informez-vous sur les services de secours disponibles lorsque vous vous éloignez de toute voie d’accès automobile. Pour être certain de pouvoir avoir du secours en cas d’urgence médicale (accident, crise d’allergies, crise cardiaque, etc.), il existe au Québec un seul service de secours médicaux d’urgence par hélicoptère : Airmedic. En adhérant à la protection Airmedic, vous aurez la tranquillité d’esprit de savoir que vous et les membres de votre famille résidant avec vous seriez secourus rapidement en cas d’urgence médicale. Ses services sont disponibles 365 jours par année, sur l’ensemble du territoire québécois. Et saviez-vous que vous pouvez obtenir la protection familiale Airmedic gratuitement ou à tarif réduit avec La Capitale?

6- Munissez-vous d’un moyen de communication qui fonctionnera à l’endroit où vous vous rendez. Vous pourrez ainsi contacter les secours en cas d’urgence.

  • Si vous avez un cellulaire, assurez-vous que la zone où vous vous trouverez est couverte par votre distributeur de services mobiles. Si elle ne l’est pas, prenez la peine de vous munir d’un autre moyen de communication.
  • Si vous vous déplacez souvent pour des séjours en zones sauvages ou situées à l’extérieur des zones de couverture mobiles, vous voudrez peut-être songer à l’acquisition d’un cellulaire satellite. Malgré son coût d’acquisition élevé, il peut vous rendre de fiers services. Sachez qu’il est également possible de louer ce type d’appareils à court terme pour environ 100 $ par semaine.
  • Il existe également des appareils de positionnement satellite efficaces, offerts à moindres coûts que les téléphones satellites, comme le dispositif de positionnement GPS et de messagerie par satellite SPOT. Ceux-ci permettent entre autres de programmer la composition d’un numéro d’urgence.

Partez bien équipé!

Avant de partir, faites une liste du matériel à apporter en gardant en tête que vous porterez le poids de tout ce que vous apportez. Sélectionnez donc des items légers, compacts, fonctionnels et robustes. Cela s’applique aussi à votre sac à dos! Pour vous guider, voyez le kit minimum de randonnée proposé par Québec Rando.

1- L’eau et la nourriture.

Buvez avant d’avoir soif afin de demeurer bien hydraté. On suggère de boire environ 3 litres de liquide pour 4 à 5 heures de randonnée par temps frais. Augmentez cette quantité si les conditions météorologiques sont plus difficiles (humidité, chaleur, soleil, etc.). Vous éviterez crampes et maux de tête pendant votre activité et douleurs musculaires dans les jours suivant celle-ci.

Même si vous ne partez pas longtemps, prévoyez toujours de la nourriture en cas de baisse d’énergie ou si vous deviez allonger votre randonnée de manière imprévue. En cas de petite baisse, vous pourrez rapidement refaire le plein d’énergie avec des biscuits soda, des céréales au miel ou des bonbons au miel. Le chocolat, les arachides et les raisins secs vous soutiendront quant à eux pour une plus longue période.

2- Les vêtements et le matériel.

L’automne, la température peut changer très vite. Même s’il fait beau au moment de partir et que les prévisions sont clémentes, misez sur des vêtements confortables, imperméables et légers. Apportez aussi une veste à capuchon et une casquette.

Assurez-vous d’être équipé de manière adéquate.

  • Transportez toujours une trousse de premiers soins comportant le matériel nécessaire pour traiter les blessures mineures.
  • Pour la randonnée, les bottes de marche sont fortement recommandées, afin d’éviter les blessures aux chevilles.
  • À vélo, le casque et les protecteurs sont de mise, sans oublier vos outils, une pompe et vos pièces de rechange en prévision d’éventuels ennuis mécaniques ou crevaisons.

Bon automne et bonnes randonnées!

Sources:
www.quebec-rando.com
www.campingfamille.ca
www.clubmontagnecanadien.qc.ca
www.airmedic.net

Profitez du partenariat entre Communauto et La Capitale!

Si vous êtes abonné Communauto, demandez une soumission d’assurance à La Capitale pour obtenir 5 % de rabais additionnel exclusif sur vos assurances auto, habitation ou véhicules de loisirs!