Revue de l’année dans le monde de la mobilité et de l’autopartage

L’année 2017 a été riche en nouveautés et en grands événements dans le monde de la mobilité durable et de l’autopartage. On vous la résume en quelques points.

Les voitures en libre-service continuent leur percée

Après des mois de discussions avec la Ville de Montréal, la zone de desserte d’Auto-mobile a pu être élargie dans l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension et à Radio-Canada, ainsi qu’au centre-ville pour les voitures électriques. Les engagements en termes de mobilité pris par la nouvelle administration nous laissent penser que nous allons prochainement pouvoir étendre notre offre de services à de nouveaux résidents tels que ceux d’Ahuntsic, de Saint-Laurent et du centre-ville.

En parallèle, nous avons doublé le parc des Auto-mobile à Québec et ouvert un nouveau point de chute à l’Université Laval. Compte tenu que la Ville a promis des projets structurants dans le domaine du transport durable, nous espérons que ce sera l’occasion de donner encore plus d’impulsion au développement de l’autopartage. Nous comptons sur l’important soutien de notre partenaire le RTC, pour y parvenir.

En marge du 375e de Montréal

Sur la photo, nos amis de GoGet en Australie.

Montréal s’est illustré en 2017 en étant l’hôte de trois évènements de premier plan dans le domaine de la mobilité durable. Une belle occasion pour Communauto, aussi en partenariat avec la STM et Bixi, de montrer le leadership du Québec en mobilité multimodale : le congrès de l’Union internationale des transports publics (UITP) qui a réuni plus de 3000 experts, le congrès mondial des systèmes de transports intelligents (STI) et la conférence de la Carsharing Association (CSA), réunissant plus de 200 acteurs de l’autopartage partout dans le monde.

 Ailleurs dans le réseau Communauto

Benoit Robert, président fondateur de Communauto et Elizabeth Borne, ancienne présidente de la RATP et actuelle ministre chargée des Transports.

 

2017, c’est aussi l’entrée au capital de Communauto Paris de la société de transport parisienne, la RATP, une des plus grandes entreprises de transport au monde.

À Halifax, la branche Communauto des provinces maritimes, Carshare Atlantic, a lancé FLEX, le libre-service sans réservation.

Par ailleurs, l’évolution technologique de la plateforme de Communauto avance à grands pas : applications mobiles pour toutes les villes et processus d’adhésion grandement simplifié à Paris et Halifax.

Enfin, nous avons ajouté plus de 300 nouvelles voitures au Canada et en France. Ce qui porte notre parc à plus de 2 000 véhicules.

Une année importante pour les nouvelles mobilités

Waymo de Google démarre à Phoenix un service test avec des voitures autonomes sans conducteurs qui vont chercher sur demande des citoyens préalablement inscrits au service.

Une petite révolution dans l’autopartage est amenée par le succès retentissant des nouveaux services de voitures en libre-service à Madrid dont « emov » qui a accueilli plus de 100 000 utilisateurs en 3 mois dès son lancement. Nous en sommes d’autant plus fiers que nous avons grandement participé au développement de leur plateforme technologique.

En résumé, on s’attend à ce que notre mission de remplacer le plus grand nombre de voitures personnelles possible par des services de mobilités de qualité ait de plus en plus d’impact dans notre société grâce aux progrès technologiques, aux pouvoirs publics et à vous tous qui contribuez à faire de l’autopartage un mode de vie.

Enfin, toutes les avancées de Communauto cette année n’auraient pu voir le jour sans l’appui de nombreux partenaires qui ont grandement contribué à notre rayonnement. Un très grand merci à tous.