La Riviera Maya : nature, histoire et aventure !

Crédit photo © Guides de voyage Ulysse

La côte mexicaine de la mer des Caraïbes qui porte le nom de Riviera Maya est une destination touristique de plus en plus prisée. Ce nom évocateur des premiers occupants de la région fait référence au littoral entre le village de Puerto Morelos et le village de Punta Allen, situé dans la Reserva de la Biosfera Sian Ka’an, au sud du village de Tulum.

Des attraits très variés
Si Cancún demeure le haut lieu du tourisme en « tout compris », la Riviera Maya propose une alternative plus conviviale et mérite bien plus qu’une simple excursion. C’est une destination en soi, et ses nombreux attraits sauront satisfaire ceux qui sont à la recherche des beautés de la nature et des activités qui s’y rattachent. Les quelques sites archéologiques qui ont été mis en valeur et ouverts au public donnent un aperçu fort intéressant de ce qu’était la vie des Mayas avant l’arrivée des Espagnols.

Le long des quelque 200 km de littoral s’égrènent des douzaines de très belles plages, certaines jalonnées de complexes hôteliers de grand luxe et d’autres de cabañas rustiques. Au large des côtes, le grand récif maya, le deuxième plus long système de corail au monde, offre une vision fantasmagorique des fonds marins.

Les anciennes villes mayas en ruine partagent ce magnifique paysage avec des constructions récentes érigées pour satisfaire l’achalandage toujours croissant des touristes venus de l’Europe et des Amériques.

Les premiers occupants de la région parlaient le maya yucatèque, et, même si aujourd’hui la langue officielle est l’espagnol, la plupart des descendants mayas parlent toujours le yucatèque. Depuis quelques années, de nouveaux arrivants parlent  le français, l’allemand ou l’italien, et confèrent une atmosphère cosmopolite à ce paradis. L’anglais est évidemment parlé presque partout.

Un développement touristique rapide
L’engouement qu’a connu Cancún a donc ouvert de nouvelles perspectives aux visiteurs en quête d’un cadre plus intime. L’infrastructure touristique du corridor entre Cancún et Tulum a pris forme au début des années 1990, avec l’ouverture des premiers hôtels d’importance. Si quelque 300 000 visiteurs s’y sont rendus en 1995, la région aurait depuis dépassé le cap des 3.5 millions de visiteurs par année ! On estime aujourd’hui que la Riviera Maya dispose de plus de 30 000 chambres réparties dans près de 400 lieux d’hébergement, dont la majorité se trouvent autour de Playa del Carmen.

En une vingtaine d’années, la Riviera Maya est donc devenue une destination de première importance; si Puerto Morelos a gardé ses airs de village de pêcheurs, tout autour les attraits touristiques ont poussé comme des champignons. Le village de Playa del Carmen est devenue une ville de près de 150 000 habitants, très populaire auprès des touristes en quête d’une ambiance plus authentique que sa grande sœur Cancún. La magnifique plage au sud du site archéologique de Tulum, jadis paradis des amateurs de confort rudimentaire et de naturisme, compte maintenant  une multitude d’hôtels et de cabañas.

Le village qu’est Tulum Pueblo n’a pas subi les mêmes transformations que la côte, mais il offre dorénavant tous les services nécessaires au tourisme de masse (de la location de voitures au médecin parlant le français ou l’anglais, en passant par les restaurants proposant des menus internationaux). Tulum Pueblo s’avère non seulement le point de départ vers les grandes destinations telles que Palenque ou Tikal, mais aussi un lieu d’arrêt et de repos pour un nombre croissant de vacanciers et de bourlingueurs. Ses petits hôtels et restaurants familiaux n’ont rien à envier à ceux des autres destinations de la Riviera Maya.

Activités de plein air
Mis à part le surf, la presque totalité des sports nautiques se pratiquent le long de la Riviera Maya. Les grands hôtels de la Riviera Maya louent habituellement l’équipement nécessaire à la pratique de ces sports. On y offre des journées de familiarisation à la plongée sous-marine et aussi le service de navette pour le club de golf de Playacar ou de Puerto Aventuras. Vous trouverez aussi des boutiques de location d’équipement dans les agglomérations urbaines ainsi que sur toutes les grandes plages de la Riviera Maya.

Les amateurs de sports d’aventure, comme la randonnée en véhicule tout-terrain, la randonnée pédestre dans les sentiers de la forêt tropicale ou les excursions en bateau dans les mangroves, trouveront un nombre surprenant d’agences spécialisées qui sauront satisfaire toutes leurs exigences. De nombreux parcs écologiques ont été aménagés et font aujourd’hui partie des attraits touristiques incontournables de la région.

Extraits du guide Ulysse Cancún et la Riviera Maya