Trois des plus belles vues à Chicago !

Credit photo © Guides voyage Ulysse

Ville aux inépuisables ressources, Chicago ne peut être décrite en quelques lignes, ne peut être visitée en quelques heures. La richesse de cette grande métropole du monde sur les plans architectural, culturel, historique, commercial, ethnique, etc., est si grande qu’il faut lui consacrer du temps, beaucoup de temps, avant de pouvoir prétendre en saisir l’essence et la grandeur.

Voici déjà trois lieux de choix pour l’observer sous ses plus belles facettes et vous en mettre plein la vue !

La vue depuis le Skydeck Ledge, à l’observatoire de la Willis Tower (ex-Sears Tower)

La Willis Tower, mieux connue sous son nom d’origine de Sears Tower est le plus haut gratte-ciel de Chicago. Il fut longtemps le plus haut du monde! Construite entre 1968 et 1974, cette monumentale sculpture moderne en verre et en acier culmine à 442 m.

Au 103e étage de la Willis Tower a été aménagé un observatoire où il faut se rendre par temps clair : le Skydeck. Un ascenseur ultra-rapide y conduit les visiteurs, d’où la vue est saisissante. On raconte que, quand le ciel est dégagé, il est possible d’apercevoir le paysage de quatre États différents. À l’été 2009 fut inauguré The Skydeck Ledge, une série de boîtes de verre rétractables qui s’avancent hors de la structure pour offrir une vue sans obstruction sur tous les côtés… et même sous vos pieds. Cœurs sensibles s’abstenir.

Le centre-ville et les abords du lac Michigan depuis l’observatoire du John Hancock Center
Depuis sa construction, en 1969, le John Hancock Center symbolise Chicago par son allure costaude, sa silhouette noire et les célébrissimes renforts croisés qu’arbore sa structure extérieure. Ceux-ci, avec les colonnes et les poutres également apparentes, composent un système structurel d’une remarquable efficacité qui assure la grande stabilité du gratte-ciel.

L’observatoire, de cet obélisque de 100 étages (338 m), le quatrième gratte-ciel le plus élevé de la ville, situé au 94e étage, est accessible au moyen d’un ascenseur ultra-rapide qui s’y rend en 39 secondes! De là, la vue est saisissante de tous les côtés. Grâce au SkyWalk, il est même possible de sortir à l’extérieur, ce qui permet d’entendre les bruits de la ville et de ressentir le souffle du vent.

La silhouette des gratte-ciel de la ville depuis le parvis du John G. Shedd Aquarium
Le John G. Shedd Aquarium est superbement installé aux abords du lac Michigan. On y a une vue saisissante sur les grands immeubles du centre-ville. Le grandiose édifice Beaux-Arts de forme octogonale a été conçu en 1929 de façon à bien s’harmoniser avec le Field Museum, voisin rapproché. Sur ce plan, la réussite est complète, avec la splendide façade à colonnade dorique qui fait brillamment écho à celle du musée d’histoire naturelle. En 1991, un océanarium s’avançant dans le lac Michigan fut construit à l’arrière du bâtiment. Le Shedd Aquarium, le plus grand du monde dit-on, est une des attractions les plus populaires de la ville.  Plus de 8 000 animaux marins représentant 650 espèces différentes résident ici.

Extrait du guide Ulysse Escale à Chicago, par Claude Morneau