Pêche durable : comment manger de façon responsable

Crédits photo © Google images

Renseignez-vous ! Internet, notamment les sites de Greenpeace et de la Fondation David Suzuki, regorge d’informations fiables sur le sujet.

Choisissez des espèces situées au bas de la chaîne alimentaire, car elles sont plus abondantes.

Posez des questions. Votre poissonnier doit pouvoir vous informer sur le nom commun de l’espèce et son origine ou son mode de pêche. Au restaurant, n’hésitez pas non plus à questionner le serveur ou le chef.

Recherchez les logos du Marine Stewardship Council pour les produits sauvages et de l’Aquaculture Stewardship Council pour les produits de l’aquaculture. Attention aux logos parfois trompeurs qui entretiennent la confusion et désinforment.

Optez pour la pêche locale. Choisissez des produits durables qui, en plus, ont peu voyagé avant de se retrouver dans votre assiette. Ah, l’excellent maquereau des îles de La Madeleine !

Apportez votre liste à l’épicerie. À éviter, les espèces de la liste rouge de Greenpeace. À déguster l’esprit en paix, les 10 meilleurs choix de produit de la mer de David Suzuki.

Encouragez votre supermarché à grimper au classement de Greenpeace en envoyant un courriel ou en demandant à parler au gérant.

Bonne lecture !