Du cap Tourmente au Massif

Crédits photo : Bonjour Québec

Tout de suite après la Côte-de-Beaupré, dans la région de Québec, commencent « les Caps », une formation géologique élevée qui a ceci de particulier qu’elle plonge directement dans le fleuve 800 m plus bas. Parcourez cette crête montagneuse à pied pendant quatre jours, pour le plaisir des sens, tout simplement !

Le sentier des Caps dans les nuages

La très belle région de Charlevoix attire les randonneurs avec son magnifique sentier des Caps. De Saint-Tite-des-Caps à Petite-Rivière-Saint-François, le sentier couvre 51 km sur des sommets de 500 m à 800 m d’altitude. Des refuges et des emplacements de camping parsèment le parcours et permettent de prendre le temps qu’on veut pour y déambuler. Il est à noter que ses dénivelés importants conviennent surtout aux marcheurs aguerris. Les vues qui s’ouvrent sur le fleuve tout au long du tracé, et particulièrement depuis les belvédères aménagés, sont littéralement époustouflantes.

Du cap Tourmente, paradis des oiseaux…

La réserve nationale de faune du Cap-Tourmente est un lieu pastoral et fertile dont les battures sont fréquentées chaque année par des nuées d’oies blanches (également connues sous le nom de «grandes oies des neiges»). Les oies s’y arrêtent pendant quelque temps, en automne et au printemps, afin de reprendre les forces nécessaires pour continuer leur voyage migratoire. La réserve dispose d’installations qui permettent de les observer. Au moins 250 autres espèces d’oiseaux et 45 espèces de mammifères y vivent.

…au Massif de Petite-Rivière-Saint-François

Un beau parcours est celui qui débute dans la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, et qui se termine, quatre jours plus tard, au sommet du Massif de Petite-Rivière-Saint-François. Les trois nuitées se passent en refuge rustique, et l’organisme qui gère le sentier s’occupe de transporter votre véhicule du point de départ au point d’arrivée. Plus précisément, au premier jour, on part de la réserve nationale de faune du Cap-Tourmente, pour terminer la journée 7,4 km plus loin, au refuge de La Faille. Le deuxième jour, on parcourt 8,6 km jusqu’au refuge du Cap Gribane. Le troisième jour est le plus ardu, avec 13,7 km à franchir jusqu’au refuge du Cap du Salut. La dernière et quatrième journée mène au sommet du Massif de Petite-Rivière-Saint-François en 9,3km, pour un total de 40 km. Une agréable promenade !

Une récompense bien méritée

Question de se récompenser après quatre jours de marche et quelques sommets plus tard, on descend à l’Auberge La Courtepointe, située tout près du Massif. L’aménagement général est très accueillant et sympathique. La table est bonne et le petit déjeuner particulièrement délicieux. Une belle collection de tableaux et la magnifique vue du fleuve agrémentent le lieu, ce qui termine en confort une excursion sur un des plus beaux sentiers de randonnée pédestre au Québec.

Comment s’y rendre

Sentier des Caps de Charlevoix, 2 rue Leclerc (angle route 138), Saint-Tite-des-Caps, www.sentierdescaps.com
Réserve nationale de faune du cap-Tourmente, 570 ch. du Cap-Tourmente, Saint-Joachim, www.captourmente.com
En voiture : à partir de Québec, prenez la route 138 Est. Suivez les indications vers Sainte-Anne-de-Beaupré et continuez jusqu’à Saint-Tite-des-Caps. L’accueil se trouve sur votre gauche, à l’angle de la rue Leclerc et de la route 138.

Tiré du guide Ulysse Plein air et art de vivre : 125 séjours épicuriens au Québec, par Thierry Ducharme.